AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le topic casse-couilles de merde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Le topic casse-couilles de merde   Ven 09 Jan 2009, 10:25 pm

Je lance juste ce topic pour éviter que les autres partent en sucette lorsqu'un débat sans rapport avec le sujet initial et chiant pour certains se créé. C'est pas censé les encourager non plus (à vrai dire j'espère même l'inverse), juste éviter les hors-sujets à rallonge et autres pavés qui finissent par ruiner l'intérêt des topics, du coup dès qu'une conversation commence à sérieusement dériver, se mettre à répondre dans ce sujet spécialement fait pour à la place.

Ceux qui ne sont pas dans la conversation ou n'ont rien d'intéressant à dire sont priés d'éviter d'y poster, merci.

_________________


Dernière édition par MRCK le Mer 14 Jan 2009, 3:49 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Ven 09 Jan 2009, 11:09 pm

Tiens c'est bête que je n'ai pas vu ça avant, je vais de ce pas transfaser mon post idiot ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Ven 09 Jan 2009, 11:12 pm

Donc voila de quoi inaugurer ce topic:

MRCK a écrit:
Mais en l'occurence ça n'est pas de personnes dont il s'agit mais de tricks de skate donc c'est beaucoup moins grave
J'ai du mal lire puisque j'ai cru que l'article parlait des kids qui donnent des noms à leurs tricks ^^

Citation :
Peut-être mais même si c'était le cas, au final qu'est-ce que ça change pour les autres exactement ?
Je ne sais pas, j'avais juste écris ça comme tentative d'objection à ce que tu avais écrit.

Citation :
Quelqu'un qui aime vraiment faire un trick continuera toujours à le faire peu importe ce qu'on peut en penser, et si jamais il en vient à changer d'optique tôt ou tard ça sera un choix personnel (...
Oui, mais le phénomène de choix me semble pas mal compliqué.

Citation :
...) peut-être influencé par les critiques préalablement reçues mais derrière lesquelles il aura lui-même placé des raisons en tant que fondement pour les justifier non ?
Je ne sais pas, c'est compliqué comme truc.

Citation :
Ben oui je suis d'accord, mais au final tout ça concrètement ça change quoi d'important ?
Je ne sais pas, je n'ai fait que réagir à ce que tu avais écrit.

Citation :
Ben si on est en désaccord total avec ce qu'on lit et / ou qu'on a des raisons valides et précises de penser ce qu'on pense que ce qu'on lit n'arrive pas à renverser, forcemment on ne va pas changer son point de vue.
Ca peut arriver que ça le change, par exemple en lisant un truc avec lequel on n'est pas d'accord du tout on peut trouver des arguments susceptible de renforcer ce qu'on croit sur la question (ou un autre sujet).

Citation :
En revanche est-ce qu'être influencé est forcemment une mauvaise chose ?
Pas du tout, il me semble même que certaines influences peuvent être très bénéfiques.

Citation :
Après tout il arrive que recevoir des avis allant contre le sien fasse évoluer notre pensée dans le bon sens (pas tel que plus ou moins arbitrairement dicté par l'extérieur, mais un bon sens personnel dans lequel on ne s'est pas orienté plus tôt parce qu'on ne disposait alors pas de suffisamment d'éléments pour se rendre compte qu'il serait bénéfique de partir dans cette voie). Ca peut ainsi constituer un enseignement ou affiner nos jugements, même si notre point de vue s'en trouve inchangé on se trouve tout de même enrichi de la connaissance d'autres conceptions possibles (qui valent ce qu'elles valent) et au final on ne peut que s'en trouver enrichi non ?
Bien sûr, mais on peut aussi être influencé sans s'en rendre compte, dans ce cas la il n'y aura pas tout ce travail intellectuel, ça se fera tout seul (et ici aussi ça peut être plus ou moins bénéfique ou néfaste selon les cas).

Citation :
Je te retourne la question de l'analogie, tu penses vraiment qu'on peut tisser un parallèle entre un blog antisémite (même si juste pour rire) et un individu qui exprime son point de vue sur des figures de skateboard ?
Bien sûr, par exemple ce sont tous les deux des blogs faits pour rire, ils pourront donc avoir les propriétés communes des blogs faits pour rire (par exemple celle de contenir des bidules prévus pour être drôles).

Citation :
Après c'est vrai que c'est difficile de détecter le sarcasme sur le net même dans les cas les plus extrêmes (par exemple c'est hallucinant de voir à quel point certains prennent le blog de MDV au sérieux), mais franchement là il est question d'un sujet à l'importance négligeable (je trouve).
Je ne trouve pas ça négligeable, personnellement je pense que de tels blogs sont susceptibles de nuire à la diversité skateboardistique (mais je peux me tromper, ce n'est qu'une hypothèse).

Citation :
Là encore, ça change quoi concrètement, surtout si les lecteurs partagent déjà l'avis initial ?
Ca peut engendrer un phénomène de renforcement collectif.

Citation :
Je me suis permis de me livrer à cette hypothèse parce qu'à une époque où le net était moins développé j'enrageais quand je lisais des articles dans certains magazines de skate dotés d'une certaine influence qui faisaient des articles biaisés vis à vis de tel ou tel trick, façon de pousser, ou marque, je trouvais que c'était dangereusement jouer avec le lecteur voir même le prendre à parti pour propager sa propre opinion, lui dicter une façon de penser et faire du boycott. Avec les possibilités qu'offrent maintenant le net c'est différent parce que n'importe qui peut donner son opinion et réagir librement, la plupart du temps dans les commentaires de l'article donc quasiment au même titre que l'auteur original, ça contrebalance surtout qu'il y a tellement de personnalités différentes dans le monde qu'il y aura toujours quelqu'un pour répondre 'blanc' à un article qui dit 'noir' ou 'noir' à un article qui dit 'blanc', bref au final on s'y retrouve.
Le problème la dedans c'est qu'on ne lit pas toujours les commentaires et qu'on ne commente pas toujours.

Citation :
Justement elles sont tellement répandues qu'on peut se payer le luxe d'en faire fi juste pour rigoler quand on s'exprime (pour rigoler), elles sont prises comme acquis par la plupart des gens. Et même dans le cas de quelqu'un qui n'en serait pas conscient du tout (bref un mal élevé Mouahaha) il se le fera remarquer à la première occasion jusqu'à ce qu'il finisse par l'être (tiens d'ailleurs ne peut-on pas parler d'influence bénéfique dans un tel cas ?) donc je pense que c'est assez safe de dire que 'tant de gens que ça sont au courant'.
Et combien sont capables de se débarasser de leurs propres jugements superflus sans avoir à y penser? Il me semble que c'est en gros un des intérêts de cette idée de subjectivité, grâce à ça on peut se débarrasser de pleins de nos jugements qui seraient susceptibles de nous nuire (en nous faisant perdre du temps, louper des trucs etc...).

Citation :
Je n'ai pas dit le contraire, bien sûr que ça ne le permet pas forcemment, c'est juste que c'est toujours mieux de savoir de quoi on parle avant de critiquer même si au final ça ne constitue qu'un avis subjectif, quelqu'un avec de l'expérience a au moins le mérite de mettre quelque chose de solide (qui vaut ce qu'il vaut) derrière (d'ailleurs là on parle d'expérience dans le skate mais on pourrait parler d'expérience de la vie en général), à l'opposé de personnes moins expérimentées dont le jugement se trouve souvent tronqué justement par manque d'expérience. Encore une fois au final il ne s'agit que d'avis subjectifs qui ne valent pas grand chose concrètement mais c'est toujours plus intéressant de recevoir les avis de gens qui ont quand même un minimum de vécu.
On est d'accord la dessus, un avis basé sur l'expérience personnelle a plus de chances d'être fiable si il provient d'une personne qui est expérimentée dans le domaine concerné (mais si par hasard le domaine est l'esthétisme et le bon goût, comment fait-on pour mesurer l'expertise d'une personne la dedans?).

Citation :
Personnellement je pense que tu surdramatises sur une question qui concrètement n'en vaut pas la peine (après tout on parle de bête skateboard ?)
Je ne dramatise pas, j'aime bien débattre et c'est un sujet comme un autre.

Citation :
et qu'en général tu tends à essayer de tout rationnaliser scientifiquement quitte à occulter l'aspect purement concret des choses, bref parfois on dirait que tu ne supportes pas de t'en tenir purement et simplement aux faits (peur de l'imprécision, de l'aléatoire, de l'imperfection mathématique ?)
A mon avis tu te trompes, je pense au contraire que je m'en tiens relativement bien en faits, en prenant bien garde de bien différencier ce qui en est et ce qui n'en n'est pas, et je pense aussi que tu te trompes quand tu écris que j'ai peur de l'aléatoire et de l'imprécision puisque c'est tout le contraire, en fait j'en utilise beaucoup et c'est pour ça que je nuance beaucoup mes propos, parce que la plupart de mes croyances elles-mêmes sont nuancées faute de pouvoir trancher. Je ne sais pas ce qu'est l'imperfection mathématique, mais si tu fais allusion aux erreurs de raisonnements, je dois dire que j'aimerais autant éviter d'en faire.

Citation :
et que tu cherches à tout expliquer quitte à évoquer des grands principes fondammentaux (dont la plupart des gens sont déjà au courant, pars-tu du principe que tu n'as rien à perdre à les rappeller quand même ou les sous-estimes-tu ?).
Je ne cherche pas à tout expliquer, tu n'as qu'à compter le nombre de "je ne sais pas" que je peux parfois pondre dans un débat pour t'en rendre compte ^^

Citation :
vraiment le coup de débattre sur des sujets aussi bénins et d'en faire des montagnes alors qu'on pourrait simplement s'en tenir aux faits et à constater des généralités observées (ce qui serait en l'occurence tout aussi efficace, parce que je doute que ça mène à quelque chose que de s'évertuer à essayer d'expliquer les divergences d'avis des gens et comment elles sont vécues par tel ou tel type d'individu), au final est-ce que ça ne constitue pas un gâchis de temps ?
C'est un passe temps comme un autre, je suppose en effet que ça peut être perçu comme une perte de temps selon ce qu'on aime faire. Et je pense que je m'en tiens aux faits dans ce débat, quand je me mets à émettre des hypothèses (ou des bêtises) j'essaie en général de le préciser.

Citation :
il n'est pas question d'adopter un point de vue simplificateur non plus mais d'éviter de tomber dans l'autre extrême lorsqu'on est confronté à un sujet aussi trivial que la question des goûts en skate qui n'est de toute façon pas observable au-delà des faits eux-mêmes, en allouant à ces faits l'importance qu'ils méritent)
Il me semble que ces goûts ne sont pas observables du tout (ou peut-être avec des trucs du type imagerie cérébrale?), on a juste accès à ce que les gens en disent.
Je pense qu'ici j'en reste bien aux faits en ce qui concerne les goûts en skate:
1/ certains affirment des trucs concernant leurs goûts en skate.
2/ il est possible de ne pas dire la vérité quand on parle de ses goûts.

Et voilà, (comme d'habitude quand je débats je prends ça comme un jeu, je sais que je suis probablement casse-pieds mais ce serait chouette de ne pas m'en tenir rigueur ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Sam 10 Jan 2009, 5:44 am

Bon d'avance je précise que je ne répondrai pas à tout (en tout cas pas tout de suite), ça prendrait beaucoup trop de temps sans être rentable niveau productivité (pour x ou y raisons, répétitions, complexité, quiproquos etc.) et je ne suis pas franchement d'humeur non plus, je suis malade et il est tard.

mecanos a écrit:
MRCK a écrit:
Mais en l'occurence ça n'est pas de personnes dont il s'agit mais de tricks de skate donc c'est beaucoup moins grave
J'ai du mal lire puisque j'ai cru que l'article parlait des kids qui donnent des noms à leurs tricks ^^

Oui c'est vrai mais est-ce que tu mesures à quel point le phénomène peut s'étendre parfois ? On en est arrivé à un point où le net est envahi de kids de 13 ans qui ne connaissent rien au skate du tout (parce qu'eux-mêmes skatent à peine, voir ne skatent pas du tout si on considère que se contenter d'apprendre des tricks à l'arrêt dans son garage c'est skater et pas juste jongler avec un skate) et qui renommeraient volontiers le kickflip en 'rigolo turbine roulade-arrière-en-piqué marche-sur-les-mains flip en gelée' s'ils en avaient l'occasion. Ca en devient effrayant et on a tôt fait de sous-estimer le phénomène si on ne s'attarde pas un tant soit peu sur les sites internationaux un tant soit peu mainstream, j'ai déjà vu des kids demander si varial flip ça avait un nom spécial (scratch), bouger d'Allemagne jusqu'à Philadelphie pour skater un garage (je m'en remettrai jamais de ce coup-là), ou encore poster ce genre d'âneries : http://www.slapmagazine.com/index.php?option=com_smf&Itemid=33&topic=15128.0 (y a 20 pages de topic mais on ne les voit pas passer tant c'est absurde, j'étais mort de rire d'ailleurs parce que 1) Nate Sherwood a un compte sur sponsorhouse et 2) tout le monde dit de la merde sur Brett Moser et son one-foot wheeling sans savoir qu'il est bel et bien pro pour Sk8kings, en tout cas si tu jettes un oeil à ce truc, peu importe ce qu'on peut penser du bullying si tu me dis que tu n'as pas souri une fois en 20 pages je ne sais pas si je serais en mesure de te croire Clin d'oeil). Quand on est confronté à ce genre d'inépties totales je pense que c'est normal pour un skater expérimenté de réagir d'une façon ou d'une autre, en l'occurence dans son article l'auteur du blog semble s'en ficher éperduement au fond et le prendre à la rigolade du coup il ne le fait pas de façon particulièrement constructive (quoiqu'un tant soit peu quand même pourvu que des intéressés tombent sur ce texte parce que plus harsh est la critique, plus son destinataire s'en souviendra et s'emploiera à la dépasser après l'avoir plus ou moins facilement acceptée pour peu qu'il se retrouve dedans et qu'il soit perfectible dans le domaine en question, cette technique est pas mal employée sur le net - bien qu'il y en ait aussi qui ne soient là que pour évacuer leurs propres frustrations quelque part mais là n'est pas la question - et je trouve par ailleurs que c'est un concept intéressant, d'ailleurs je crois que ça porte un nom en psychologie mais je l'ai oublié - constructivisme négatif ou un truc comme ça). Il en est tellement détaché qu'il semble un peu tout mettre dans le même sac aussi mais franchement, pour être au courant de ce qui se passe avec les kids en skate sur le net je comprends la motivation à la base de sa démarche, on voit vraiment des dérives absurdes de partout (qui pourraient prendre des heures à énumérer).

mecanos a écrit:
Je ne trouve pas ça négligeable, personnellement je pense que de tels blogs sont susceptibles de nuire à la diversité skateboardistique (mais je peux me tromper, ce n'est qu'une hypothèse).

Non je pense justement que ce qui est susceptible de nuire à la diversité skateboardistique ce sont plutôt des sites comme YouTube, à la base je voyais ça d'un très bon oeil que ce site se démocratise autant parce que je me disais qu'il aurait le potentiel de fournir une bonne vitrine à chaque individu pour y présenter son style de skate (d'ailleurs ça a marché pour certains en ce sens), le problème c'est que ça n'a pas duré, avec la démocratisation l'âge moyen des utilisateurs du site a dégringolé, des kids se sont inscrits en masse et influençables comme ils le sont ils se sont mis à piller le style de skate de leurs role-models (ou en tout cas, la manière dont ils se le sont représentés, puisque sur le net on ne peut pas voir plus que ce qui nous est donné d'y voir), ça plus le fait qu'étant des kids ils n'avaient à la base quasiment aucune expérience question skate auparavant et qu'ils ont fondé toute leur culture skate et façon de skater autour de YouTube, à se focaliser sur un aspect robotique 'course aux tricks', à ne jamais quitter leur garage ou leur route etc., tout ça par manque de recul (ce qui se manifeste aussi par un manque de recul sur leur manque de recul, bref c'est un cercle vicieux jusqu'à ce que quelqu'un qui lui a du recul le leur fasse ressentir), du coup au final c'est leur individualité qui est bridée, du coup comment veux-tu parler de diversité puisqu'au final un bon 50% des footages de skate trouvés sur YouTube c'est des mecs qui se filment tout seuls en flat pas plus loin que devant chez eux ? (passant du même coup à côté d'un nombre incalculable d'expériences que le skate mais aussi la vie a à offrir). Comment ça se fait qu'on n'y voit pratiquement jamais de mecs qui filment régulièrement, par exemple, du street original autrement que par trépied interposé (phénomène bien représentatif du 'nerdisme' ambiant) par exemple ? Les skaters vraiment intéressants sur YouTube tout styles confondus se comptent sur les doigts des deux mains, c'est navrant.

Du coup je tombe d'accord avec certaines réactions dans le topic que j'ai posté précedemment :

'Kids nowadays need a good ass whuppin'. Older skaters have been way to friendly to the younger generation for way too long, and now look what we have to show for it...Shecklers. We need to purge skateboarding of these goofs early on. The true of heart will stick around to bully the next generation. This is a cycle that needs to begin again. Let it start here!'

'Sometimes you need to be cruel to be kind and these kids need to learn.'

Citation :
Le problème la dedans c'est qu'on ne lit pas toujours les commentaires et qu'on ne commente pas toujours.

Oui mais si on a la possibilité de commenter et que l'on se trouve choqué par la façon de s'exprimer de l'auteur de l'article pourquoi se retenir de le lui faire comprendre ? De plus la vaste fréquentation du net fait que même si un individu choisit de ne pas commenter il y en aura un autre qui finira probablement par tout de même soulever un point similaire quelques heures, quelques jours, quelques semaines plus tard, pour les mêmes raisons (surtout si la situation a tendance à empirer, ce qu'elle a souvent tendance à faire si personne n'y met fin).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Sam 10 Jan 2009, 10:22 pm

Bon au boulot Mouahaha Je vais essayer de ne pas être trop mauvais ce coup-ci, à première ça a l'air plus facile à commenter que les fois précédentes.

MRCK a écrit:
Oui c'est vrai mais est-ce que tu mesures à quel point le phénomène peut s'étendre parfois ?
Non, et soit dit en passant je n'ai jamais vu de kids comme tu les décris sur des spots, je suppose qu'ils sont trop occupés dans leurs garages, ce qui me fait penser que leur influence potentiellement maléfique est finalement assez faible, puisque si ils sont prisonniers de leurs garages ils ne sont pas sur les spots (là ils pourraient effectivement être super casse-pieds).

Citation :
On en est arrivé à un point où le net est envahi de kids de 13 ans qui ne connaissent rien au skate du tout (parce qu'eux-mêmes skatent à peine, voir ne skatent pas du tout si on considère que se contenter d'apprendre des tricks à l'arrêt dans son garage c'est skater et pas juste jongler avec un skate) et qui renommeraient volontiers le kickflip en 'rigolo turbine roulade-arrière-en-piqué marche-sur-les-mains flip en gelée' s'ils en avaient l'occasion.
Il n'y en a quand même pas tant que ça si? Et restent-ils toujours dans leur garage? Peut-être qu'une partie d'entre eux fréquente d'autres spots et y skatent plus "normalement"?
De mon côté je pense que skater en stationnaire c'est toujours skater, je ne suis pas fan de ça non plus mais bon ça existe. Après comme je n'ai pas fait de stationnaire, je ne sais pas ce que donne le passage au skate en mouvement, quel transfert y-a-t-il entre ces deux pratiques? Certains skaters l'ayant fait ont l'air de dire qu'ils ont carrément dû réapprendre leur tricks, mais je ne sais pas si c'est vrai.

Citation :
Ca en devient effrayant et on a tôt fait de sous-estimer le phénomène si on ne s'attarde pas un tant soit peu sur les sites internationaux un tant soit peu mainstream, j'ai déjà vu des kids demander si varial flip ça avait un nom spécial (scratch),
Ca ne m'effraie pas, au contraire si ça se confirme ce sera rigolo de voir ce que ça va donner plus tard comme protocole d'entrainement, je serais curieux de voir ce que donnerait un skater qui passerait plusieurs années à skater son garage en roulant à peine, je suppose qu'il pourrait éventuellement atteindre un niveau de technique assez élevé, mais je suis incapable de dire si ça l'aidera ou lui nuira si d'aventure il passe au skate classique.

Citation :
bouger d'Allemagne jusqu'à Philadelphie pour skater un garage (je m'en remettrai jamais de ce coup-là),
Je n'avais pas suivi toute l'histoire mais c'est vrai que vu comme ça c'est assez pathétique, à moins qu'il ne soit allé skater avec un autre collègue garagiste? Dans ce cas là ce serait plus compréhensible, non?

Citation :
ou encore poster ce genre d'âneries : http://www.slapmagazine.com/index.php?option=com_smf&Itemid=33&topic=15128.0 (y a 20 pages de topic mais on ne les voit pas passer tant c'est absurde, j'étais mort de rire d'ailleurs parce que 1) Nate Sherwood a un compte sur sponsorhouse et 2) tout le monde dit de la merde sur Brett Moser et son one-foot wheeling sans savoir qu'il est bel et bien pro pour Sk8kings, en tout cas si tu jettes un oeil à ce truc, peu importe ce qu'on peut penser du bullying si tu me dis que tu n'as pas souri une fois en 20 pages je ne sais pas si je serais en mesure de te croire Clin d'oeil).
Je n'ai pas tout lu mais il y a en effet des bidules qui semblent pathétiques, mais personnellement je suis juste embarrassé pour ceux qui les ont mis sur le net, de la même façon je peux être embarrassé par certaines tentatives de délires de divers skaters expérimentés ou pros, ou par des prises de positions de divers skaters etc... En fait je ne suis vraiment pas un fan de culture skate et je m'y intéresse peu (en dehors du skate lui même bien entendu).
(ici je fais un paquet d'erreurs de logique, au moins une tentative de relativisation abusive combinée à une utilisation de mon expérience personnelle non fiable, mais bon je m'en fiche puisque je n'ai pas l'intention de débattre efficacement, ce coup-ci je ne fais que papoter)

Citation :
Quand on est confronté à ce genre d'inépties totales je pense que c'est normal pour un skater expérimenté de réagir d'une façon ou d'une autre, en l'occurence dans son article l'auteur du blog semble s'en ficher éperduement au fond et le prendre à la rigolade du coup il ne le fait pas de façon particulièrement constructive (...
Je ne vois pas la même chose sur les quelques pages de trucs nazes que j'ai lues et dans l'article initiateur de ce débat, à mon avis ils ne se moquent pas des mêmes choses (mais comme je n'ai pas tout lu je me trompe peut-être).

Citation :
...)quoiqu'un tant soit peu quand même pourvu que des intéressés tombent sur ce texte parce que plus harsh est la critique, plus son destinataire s'en souviendra et s'emploiera à la dépasser après l'avoir plus ou moins facilement acceptée pour peu qu'il se retrouve dedans et qu'il soit perfectible dans le domaine en question, cette technique est pas mal employée sur le net - bien qu'il y en ait aussi qui ne soient là que pour évacuer leurs propres frustrations quelque part mais là n'est pas la question - et je trouve par ailleurs que c'est un concept intéressant, d'ailleurs je crois que ça porte un nom en psychologie mais je l'ai oublié - constructivisme négatif ou un truc comme ça).
Mouais, je ne sais pas si tout le monde est suffisamment fin psychologue pour pouvoir faire ce genre de choses sans risquer de nuire aux personnes visées, je suis dubitatif là dessus.

Citation :
Il en est tellement détaché qu'il semble un peu tout mettre dans le même sac aussi mais franchement, pour être au courant de ce qui se passe avec les kids en skate sur le net je comprends la motivation à la base de sa démarche, on voit vraiment des dérives absurdes de partout (qui pourraient prendre des heures à énumérer).
Je doute qu'il en soit très détaché, au contraire je pense qu'il y accorde assez d'importance pour en parler sur un blog, peut-être pense-t-il que le skate comme il l'aime est menacé par les kids qui nomment leur flip tricks avec des noms plus ou moins idiots? Ou alors il se moque juste de personnes qu'il méprise? (etc... On peut émettre des tas d'hypothèses plus ou moins farfelues mais comme on n'a pas accès à ses motivations on ne saura probablement pas ce qu'il en est vraiment).

Citation :
Non je pense justement que ce qui est susceptible de nuire à la diversité skateboardistique ce sont plutôt des sites comme YouTube, à la base je voyais ça d'un très bon oeil que ce site se démocratise autant parce que je me disais qu'il aurait le potentiel de fournir une bonne vitrine à chaque individu pour y présenter son style de skate (d'ailleurs ça a marché pour certains en ce sens), le problème c'est que ça n'a pas duré, avec la démocratisation l'âge moyen des utilisateurs du site a dégringolé, des kids se sont inscrits en masse et influençables comme ils le sont ils se sont mis à piller le style de skate de leurs role-models
Je pense en effet que tu as dû être pas mal pillé (et pas forcément comme tu le souhaitais) et que tu as des raisons de te sentir concerné par ce phénomène. C'est un des risques quand on montre ce qu'on fait, personnellement j'ai été complètement pillé, mais dans mon cas (d'ailleurs on s'en fiche de mon cas mais bon) ça ne pose pas trop de problème, je suis vieux et je montre mon skate sur le net essentiellement dans le but de partager mes tricks et mes maigres connaissances (et aussi un peu pour frimer mais pas trop). Si on souhaite ne pas être pillé il faut mieux faire de la rétention d'information, par exemple on n'est pas prêt de me voir donner une technique de pêche ou d'art martiaux en détail sur le net ^^

Citation :
ça plus le fait qu'étant des kids ils n'avaient à la base quasiment aucune expérience question skate auparavant et qu'ils ont fondé toute leur culture skate et façon de skater autour de YouTube, à se focaliser sur un aspect robotique 'course aux tricks', à ne jamais quitter leur garage ou leur route etc., tout ça par manque de recul (ce qui se manifeste aussi par un manque de recul sur leur manque de recul, bref c'est un cercle vicieux jusqu'à ce que quelqu'un qui lui a du recul le leur fasse ressentir),
Je suppose qu'ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont à leur disposition, par contre une fois de plus je suis incapable de dire ce que ça va donner dans le futur (d'ailleurs ici on a changé de cible, tout à l'heure on parlait des garagistes stationnaires).

Citation :
du coup au final c'est leur individualité qui est bridée
Elle l'est forcément non? Est-ce qu'elle le devient significativement plus?

Citation :
comment veux-tu parler de diversité puisqu'au final un bon 50% des footages de skate trouvés sur YouTube c'est des mecs qui se filment tout seuls en flat pas plus loin que devant chez eux ?
Ben si, il y a déjà une grande diversité de trucs faisables rien qu'en flat devant chez soi, et c'est certain qu'il y a aussi plein d'autres possibilités en allant voir ailleurs. Après si tu détestes voir des vidéos de flat filmées devant chez soi le problème vient peut-être de toi, peut-être n'aimes-tu qu'un sous ensemble du skateboard?

Citation :
passant du même coup à côté d'un nombre incalculable d'expériences que le skate mais aussi la vie a à offrir
(Désolé pour les ctations découpées n'importe comment). En effet pendant qu'ils bossent leur robot flip devant chez eux ils pourraient bosser autrechose autre part, ou fréquenter d'autres skater (ce qui n'est pas forcément une bonne opération), ou alors faire complètement autre chose.

Citation :
Comment ça se fait qu'on n'y voit pratiquement jamais de mecs qui filment régulièrement, par exemple, du street original autrement que par trépied interposé (phénomène bien représentatif du 'nerdisme' ambiant) par exemple ?
Je ne sais pas, je suppose qu'on peut émettre des hypothèses:
-ils s'amusent assez comme ça et ne voient pas l'intérêt d'en rajouter.
-c'est casse pieds de dépendre d'un filmer.
-ils ne cherchent pas à mettre leur skate en valeur plus que ça parce qu'il n'apportent pas beaucoup d'importance à cet aspect.
-etc...

Citation :
Les skaters vraiment intéressants sur YouTube tout styles confondus se comptent sur les doigts des deux mains, c'est navrant.
Je n'ai pas compté ceux qui m'intéressent mais je pense que j'en obtiendrais plus que dix, je suis relativement enthousiaste skateboardistiquement et donc assez bon public.

Citation :
Du coup je tombe d'accord avec certaines réactions dans le topic que j'ai posté précédemment :

'Kids nowadays need a good ass whuppin'. Older skaters have been way to friendly to the younger generation for way too long, and now look what we have to show for it...Shecklers. We need to purge skateboarding of these goofs early on. The true of heart will stick around to bully the next generation. This is a cycle that needs to begin again. Let it start here!'

'Sometimes you need to be cruel to be kind and these kids need to learn.'
Qu'est ce que Sheckler vient faire la dedans? Les routes à skate et les garages lui il passe par dessus ^^
Et je me demande ce qu'ils appellent des "true at heart", par exemple suis-je un super "true at heart" parce qu'en bon ringuard j'en suis resté à la façon de skater des early 90's? Mouahaha

Citation :
Oui mais si on a la possibilité de commenter et que l'on se trouve choqué par la façon de s'exprimer de l'auteur de l'article pourquoi se retenir de le lui faire comprendre ?
En général avec des articles de skaters il me semble qu'on risque plus d'être affligé que choqué (à moins qu'on soit choqué par les formes de bêtises favorites des skaters, dans ce cas il me semble qu'il faut mieux aller voir ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3007
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Sam 10 Jan 2009, 11:12 pm

ha wwwaaaaaiiiiii! j'ai eu peur que ce soit un topic anti ceux qui disent un pavé fast food de conneries pour faire rire car ils ne sont pas interressé par le topic à la base mais qui veulent dire quelquechose. mais en fait c'est vraiment un topic qu'on peux pas lire sans aspirine, sur les débats sans fin sur les sujets débiles qui n'interresse personne à la base! ok,

donc si on parle bien de l'estétique du skate,

et bah moi je pense que:
les skate c'est un défouloir et un jeux de pokemon quand on est tout seul, du patinage artistique si on est seul à skater mais qu'il y a des touristes qui nous regarde, ou quand on fait une vidéo, et une raison de se rassembler entre pote quand on en fait à plusieurs.
la beauté d'un tric dans le mode 1: turbodoubleflip late flip late pressure 1/7 casperflip.
la beauté d'un tric dans le mode 2: tréfilp-3 marches ou wallride
la beauté d'un tric dans le mode 3: un out en n-o-r-m-a-n-d-i-e avec des peaux de bananes et des champigons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 4:15 am

N'empêche sérieux quand je vois les pavés je me dis, un mec qui connaît pas le forum et qui tombe sur ce topic comme ça d'office, direct il spotte les célibataires ! Et même jako il râle mais au final il a posté quand même, dommage Mouahaha

mecanos a écrit:
MRCK a écrit:
Oui c'est vrai mais est-ce que tu mesures à quel point le phénomène peut s'étendre parfois ?
Non, et soit dit en passant je n'ai jamais vu de kids comme tu les décris sur des spots, je suppose qu'ils sont trop occupés dans leurs garages, ce qui me fait penser que leur influence potentiellement maléfique est finalement assez faible, puisque si ils sont prisonniers de leurs garages ils ne sont pas sur les spots (là ils pourraient effectivement être super casse-pieds).

Ce qui me fait rire dans l'histoire c'est que ce bout de post aurait très bien pu être du second degré, mais non (et c'est bien le pire d'ailleurs) : l'explication c'est bel et bien qu'ils restent exclusivement confinés dans leur garage / jardin / sur leur route. En revanche le souci en ce qui concerne leur influence potentielle c'est qu'à défaut d'être sur les spots ils sont sur YouTube (en fait ils semblent n'être que là ?) et puisqu'ils n'ont que ça à faire que de se filmer ils innondent littéralement un internet notamment fréquenté par beaucoup de débutants de leur footage ce qui les rend au contraire encore plus maléfiques (Mouahaha) que s'ils se cantonnaient simplement à leur scène locale - mais bon s'ils se mettaient à sortir et à cotoyer plus de skaters 'en vrai', leur vision du skate s'ouvrirait sûrement (suite aux influences) et en fin de compte, leur façon de pratiquer aussi, du coup ça donnerait des dégaragisés.

En fait c'est un peu la version skateboardistique de l'allégorie de la caverne de Platon Mouahaha ça me fait marrer de lire l'article sur cette allégorie sur wikipedia avec dans l'esprit le contexte du skate garage d'ailleurs, surtout la fin Mouahaha
Spoiler:
 

Donc voilà ce que j'appellerai dorénavant l'allégorie du garage.

Citation :
Il n'y en a quand même pas tant que ça si? Et restent-ils toujours dans leur garage? Peut-être qu'une partie d'entre eux fréquente d'autres spots et y skatent plus "normalement"?

En tout cas à en voir les sites ricains il y en a vraiment pas mal qui se garagent (exclusivement ou pas), après je ne sais pas si c'est un phénomène éphémère ou non (il me semble qu'il y a déjà moins de kids comme ça sur le net qu'à une époque, sur YouTube en tout cas - j'ai ouï dire de certains qu'ils s'étaient lassés du skate à force (pas étonnant si on n'exploite que 5% du potentiel de son skate) et je ne serais pas surpris si leur 'communauté' se désagrégeait avec le temps.
Et pour ce qu'il m'a été donné de voir, bien sûr certains fréquentent des spots et skatent 'normalement' à côté de ce qu'ils postent (et en général ceux-là je ne leur tiens pas rigueur quand ils mettent du flat sur le net parce qu'au moins ils ne se restreignent pas, donc je n'ai rien à redire ça tombe dans le domaine de la façon de skater ce qui ne me regarde pas), d'ailleurs c'est ce que la plupart des kids que j'ai influencé par un moment ont bien manqué de comprendre. Mais pour ce que j'ai remarqué une grosse grosse majorité de ceux qui font du garage mais vont skater des spots quand même gardent une approche vraiment basée à fond sur les tricks et le technique en skate, ce qui peut fausser leurs jugements dans les discussions (rendant très énervantes les fois où ils émettent leurs avis tant ceux-ci peuvent être déplacés, du coup maintenant quand je vois quelqu'un critiquer quelque chose qu'il n'est pas qualifié pour juger de façon réaliste je n'hésite pas à lui faire remarquer, même si en général ça déplaît), et continuer malgré le fait qu'ils skatent des spots à leur occulter (plus partiellement, mais tout de même) certaines sensations et certaines inspirations que le skate a à offrir. Du coup depuis un certain temps quand je skate avec quelqu'un que je sens peu expérimenté et que je vois trop coincé 'par défaut' dans l'aspect flippy tricky j'essaye de lui faire découvrir qu'il y a autre chose à ressentir en skate à ma manière, et des possibilités et des motivations qui dépassent juste la liste d'objectif mental 'faire trick x sur spot de type z pour monter au niveau supérieur' (bien que ça soit parfois amusant, le skate a bien plus à nous faire ressentir que ça).

Citation :
Après comme je n'ai pas fait de stationnaire, je ne sais pas ce que donne le passage au skate en mouvement, quel transfert y-a-t-il entre ces deux pratiques? Certains skaters l'ayant fait ont l'air de dire qu'ils ont carrément dû réapprendre leur tricks, mais je ne sais pas si c'est vrai.

J'ai lu beaucoup de témoignages sur la question et ça m'a l'air tout vrai, personnellement en ce qui me concerne je ne saurais vraiment dire parce que le seul truc que j'ai jamais fait en skate à l'arrêt (à part un peu de pseudo-freestyle à une époque, ce qui est encore autre chose) ça a été de trouver le mouvement du ollie alors qu'on me l'expliquait en se tenant en face de moi pour me corriger, et dès que j'ai compris le principe après avoir tâtonné une dizaine de minutes je me suis mis à les bosser en roulant (faut dire que je savais déjà rouler acceptablement, à l'époque la progression était moins prise comme un acquis j'ai l'impression et c'était tout à fait normal d'être déjà un minimum confortable sur sa board en mouvement au moment d'apprendre le ollie parce qu'on l'apprenait moins tôt, en tout cas c'était le cas à Blois à l'époque - maintenant j'ai l'impression que le ollie c'est le premier truc que les débutants travaillent même s'ils n'ont pas encore trop trouvé leur équilibre à la base, quitte à le bosser à l'arrêt et se retrouver coincé après parce que ça ne leur a servi à rien). En revanche je pense que j'aurais un taux de réussite bien moins bon à l'arrêt sur mes flip tricks qu'en roulant (ou même à vitesse réduite maintenant), donc je pense que justement il n y a pas vraiment de transfert et on doit se réadapter si on veut passer d'un stade à l'autre (sûrement une question d'inertie avec le roulage ? désolé si ça n'est pas le terme à employé je suis nul en physique).

Je pense que c'est aussi pour ça que beaucoup d'apprenti-garagistes s'avèrent complètement handicapés dès lors qu'on les force à sortir de leur contexte 10m², ils ne sont pas habitués à rouler (ou en tout cas pas à rouler pour de vrai / à rider, en fait chez certains on dirait carrément que c'est presque un handicap pour eux de devoir rouler et qu'ils n'en voient pas l'intérêt fondammental, c'est vraiment exotique d'un certain point de vue). Pour ce que j'ai observé unanimement quelqu'un qui va apprendre le skate en étant tout confiné va avoir tout le temps qu'il souhaite pour apprendre une ribambelle de flip tricks mais va là encore se retrouver bloqué après parce qu'une fois sorti de cette environnement il devra grosso modo réapprendre à skater puisqu'à part les bases de ses flip tricks (même s'il les a avec un taux de réussite de 10/10, si ça n'est qu'en flat et à la vitesse d'un escargot scotché sur un tube de Ni Clou Ni Vis, pour moi il n'en a que les bases) il ne saura rien faire, pas même les trucs les plus basiques (genre wallride sur un mur un peu incliné, skater des terrains non horizontaux, faire du gros gap ou même monter avec aisance certains trucs en tel ou tel trick etc.), du coup tout son travail jusque là ne lui aura pas servi à grand chose.

Citation :
Ca ne m'effraie pas, au contraire si ça se confirme ce sera rigolo de voir ce que ça va donner plus tard comme protocole d'entrainement, je serais curieux de voir ce que donnerait un skater qui passerait plusieurs années à skater son garage en roulant à peine, je suppose qu'il pourrait éventuellement atteindre un niveau de technique assez élevé, mais je suis incapable de dire si ça l'aidera ou lui nuira si d'aventure il passe au skate classique.

Ah zut c'est ce que je viens de couvrir dans mon paragraphe précédent Mouahaha Je pense que des illustrations de ce phénomène ne manquent pas sur le net, des kids qui ont taffé leur flat pas vite pendant deux / trois ans et ont réussi à apprendre plus de tricks que des mecs qui skatent depuis 15 ans voir des pros, mais pour qui le plus grand accomplissement hors flat c'est quelque chose que n'importe quel débutant classique sait faire après trois mois de skate 'ouvert' ; même sur ce forum on a brix (j'espère qu'il ne va pas le prendre comme quelque chose de personnel parce qu'il est gentil et que je n'ai rien contre lui), il a quasiment tous les tricks en flat mais hors flat (aux dernières nouvelles) il n'a pas grand chose, et quand il y fait quelque chose c'est souvent sans prétention par rapport à ce qu'on pourrait attendre de quelqu'un avec son temps de skate (au niveau de la performance comme au niveau esthétique). Alors que le pote avec qui j'ai commencé le skate c'est l'autre extrême (perle très rare d'ailleurs par les temps qui courent ?), il a mis des années pour savoir faire ollie, shove-it et flip, mais il roulait toujours à fond et partout (sans faire de tricks) et il est vite devenu tout terrain malgré tout, et même si aujourd'hui il doit savoir faire une dizaine de tricks à tout casser je le mets sur le même plan que brix.

Citation :
Je n'avais pas suivi toute l'histoire mais c'est vrai que vu comme ça c'est assez pathétique, à moins qu'il ne soit allé skater avec un autre collègue garagiste? Dans ce cas là ce serait plus compréhensible, non?

Oui c'était pour skater le garage d'un autre mec sur skaterscafe qui faisait aussi du garage mais quand même c'est triste, je m'attendais à ce qu'ils profitent au moins de l'occasion pour découvrir les lieux et accessoirement profiter des spots qu'ils ont à offrir (surtout que Philly c'est assez mythique question skate), mais non ils se sont cantonnés deux semaines non stop dans le garage à filmer des heelflips à l'arrêt au trépied.

Citation :
Mouais, je ne sais pas si tout le monde est suffisamment fin psychologue pour pouvoir faire ce genre de choses sans risquer de nuire aux personnes visées, je suis dubitatif là dessus.

C'est vrai que ça n'est pas donné à tout le monde et que d'ailleurs c'est tant mieux (parce que n'importe qui pourrait faire n'importe quoi avec ça, je pense à du prosélytisme), mais quand c'est fait dans un but sensé, et avec suffisamment de courtoisie pour se montrer constructif en évitant de simplement passer pour un débile (donc juste en donnant son opinion sans embellir les choses comme on a vite tendance à le faire car trop enthousiaste) ça semble marcher (parfois tacitement). Un bon exemple c'est skaterscafe, ce site est connu sur la toile ricaine pour être le barbapapa world des sites de skate, quelqu'un peut poster un truc totalement ignoble en vidéo tout le monde lui dirait volontiers qu'il est génial. Le problème c'est qu'après les mauvaises personnes qui développent un égo monstre, certains prennent carrément la grosse tête et s'autorisent de critiquer tout et n'importe quoi de la manière la plus acide et directe possible, etc. alors qu'elles-mêmes ne sont même pas bonnes et ne savent même parfois même pas ce dont elles parlent, personnellement ça me donne envie de donner des claques. Je pense que ça peut entraîner des dérives néfastes d'où la nécessité, à mon avis, d'être le plus honnête possible sur le net et de dire vraiment ce que l'on pense à la personne dont on commente les footages (et de toute manière c'est toujours plus constructif qu'un simple 'WOW DOOD SICK KEEP IT UP').

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 4:16 am

(suite)

Citation :
Je pense en effet que tu as dû être pas mal pillé (et pas forcément comme tu le souhaitais) et que tu as des raisons de te sentir concerné par ce phénomène. C'est un des risques quand on montre ce qu'on fait, personnellement j'ai été complètement pillé, mais dans mon cas (d'ailleurs on s'en fiche de mon cas mais bon) ça ne pose pas trop de problème, je suis vieux et je montre mon skate sur le net essentiellement dans le but de partager mes tricks et mes maigres connaissances (et aussi un peu pour frimer mais pas trop). Si on souhaite ne pas être pillé il faut mieux faire de la rétention d'information, par exemple on n'est pas prêt de me voir donner une technique de pêche ou d'art martiaux en détail sur le net ^^

Ca ne m'aurait pas posé de problème d'être pillé (même si j'aime bien quand les gens trouvent quelque chose d'original à faire) si seulement mes trucs n'avaient pas été pris de travers, à une époque je me fichais complètement de ce que je mettais sur YouTube du coup je mettais des vidéos de flat que je filmais en général en cinq minutes pour des trick tips à la fin de mes sessions street / park, ou alors juste des footages de sessions d'entraînement, dans ma tête c'était inconcevable que ces trucs soient pris au sérieux par quiconque. Le problème c'est quand je me suis rendu compte que tous ces kids pensaient que je ne faisais que ça de ma vie en skate et que donc (puisque j'étais leur référence principale) c'était quelque chose d'habituel / de normal que de skater comme ça (en faisant du bossage de tricks) puisque je ne mettais jamais rien d'autre en ligne pour leur montrer que non ; du coup toute une ribambelle de kids se sont mis à faire exclusivement du pur bossage de trick (généralement en flat mais pas seulement) sans même ne serait-ce que concevoir l'idée qu'il y ait quelque chose d'autre à vivre en skate, tout en s'enfermant dans leur bulle, et engendrant les comportements néfastes qui en découlent (expérience potentielle gâchée dans plein de domaines, jugement tronqué etc.). Du coup quand j'ai vu ça j'ai flippé et j'ai vacqué tout mon flat de YouTube justement pour éviter de continuer à influencer les kids de la mauvaise façon (en les restreignant, en fin de compte), ça semble avoir marché puisque le mouvement retombe un peu par contre ça n'est pas gagné pour qu'il s'éteigne parce qu'à l'époque j'avais déjà plus de 1500 subscribers BouletBouletBoulet

Citation :
Je suppose qu'ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont à leur disposition,

J'aimerai le croire aussi mais j'ai déjà vu l'inverse se produire bien, bien plus souvent, des habituellement-garagistes avoir l'opportunité de rouler un spot génial, mais y skater comme s'ils avaient une réplique virtuelle de leur garage autour d'eux, à continuer à faire du flat dans un coin en touchant à rien, et avant de partir attention hammer time 'je descends le curb en roulant, alors que j'aurais pu apprendre front grind, ollie front en montant le trottoir et ollie sur les quatre marches dans la journée si seulement j'avais essayé et je serais parti dans d'autres directions au lieu de me cantonner à mon rituel (par flemme de s'y mettre ?), tant pis'. C'est ça qui est assez terrifiant, le pire étant quand ils viennent se plaindre que le spot est inskatable alors qu'il est parfait et qu'ils ne savent simplement pas le skater (parce qu'ils ne sont pas assez bons, mais soit ils refusent de se l'avouer, soit ils ne s'en rendent vraiment pas compte).

Citation :
Ben si, il y a déjà une grande diversité de trucs faisables rien qu'en flat devant chez soi, et c'est certain qu'il y a aussi plein d'autres possibilités en allant voir ailleurs. Après si tu détestes voir des vidéos de flat filmées devant chez soi le problème vient peut-être de toi, peut-être n'aimes-tu qu'un sous ensemble du skateboard?

Non j'aime le skate en sa totalité et j'ai des goûts très variés, en revanche je ne considère pas le 'flat devant chez soi' (ou même le flat en général) comme une discipline en skate, à mes yeux le flat c'est le terrain où on apprend les tricks, et une fois qu'on l'a choppé si on veut lui conférer un intérêt et sortir de la bête base technique il faut apprendre à le développer pour pouvoir le faire à sa façon (débat du style mais ça n'est pas le sujet) et sur des spots, pour moi savoir faire un trick en flat c'est pas savoir faire le trick tout court, c'est en avoir les bases, on l'a mais il est au niveau 0, après pour le rendre intéressant (aux autres, mais aussi pour soi-même à moins qu'on se complaise personnellement avant tout dans l'aspect technique, ce qui n'est pas un mal tant qu'on a le recul et l'expérience derrière qui fait que l'on agit en connaissance de cause) il faut l'appliquer quelque part, sinon l'intérêt est vraiment très limité. Je pense que n'importe qui peut apprendre n'importe quel trick à condition d'être prêt à passer le temps requis dessus, du coup ça n'est pas intéressant de voir un bête trick en flat et encore trop peu affiné sur le net à mon sens puisque Pierre Paul et Jacques sauraient faire exactement le même avec un peu d'acharnement - même si le trick en tant que tel a du potentiel, celui-ci ne peut s'épanouir qu'en étant appliqué quelque part, c'est là que se joue une grande part de l'aspect artistique du skate je pense. Sinon c'est un peu comme avoir un super pinceau avec des fonctions bien spécifiques mais aucun canevas à peindre, on peut jongler avec le pinceau, le mettre sous cloche etc. mais pour le spectateur l'intérêt sera bien moindre que celui d'une peinture originale réalisée par un individu créatif en exploitant les fonctions dudit pinceau (bon c'est tiré par les cheveux l'idée du pinceau magique mais ça résume bien l'idée).

Citation :
Citation :
passant du même coup à côté d'un nombre incalculable d'expériences que le skate mais aussi la vie a à offrir
(Désolé pour les ctations découpées n'importe comment). En effet pendant qu'ils bossent leur robot flip devant chez eux ils pourraient bosser autrechose autre part, ou fréquenter d'autres skater (ce qui n'est pas forcément une bonne opération), ou alors faire complètement autre chose.

Oui mais l'un n'empêche pas l'autre, il n y a rien de mal à bosser ses tricks de temps à autre non plus mais si on se prive (souvent par méconnaissance en plus) de s'épanouir dans d'autres domaines en skate alors qu'on a la chance d'avoir un tel outil à sa disposition c'est du gâchis (et c'est pire que ça quand la personne voit ses jugements tronqués, etc. parce que là ça ne devient pas juste dommage pour elle mais aussi agaçant pour les autres).

Citation :
Qu'est ce que Sheckler vient faire la dedans? Les routes à skate et les garages lui il passe par dessus ^^

Ca faisait référence à la mentalité 'show off' que partagent les garagistes sur YouTube et leur ego surdimensionné et les kids de sponsorhouse, dans les deux cas l'ignorance putréfie l'air ambiant, le bonhomme semble faire un amalgamme à l'arrache parce que j'imagine qu'il n'aime pas beaucoup Sheckler, après bien sûr il faut faire le tri dans ce post il y a à boire et à manger.

Ah moi aussi je papote !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
brix91
Roues carrées
Roues carrées


Nombre de messages : 739
Age : 25
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 2:12 pm

MRCK a écrit:
même sur ce forum on a brix (j'espère qu'il ne va pas le prendre comme quelque chose de personnel parce qu'il est gentil et que je n'ai rien contre lui), il a quasiment tous les tricks en flat mais hors flat (aux dernières nouvelles) il n'a pas grand chose, et quand il y fait quelque chose c'est souvent sans prétention par rapport à ce qu'on pourrait attendre de quelqu'un avec son temps de skate (au niveau de la performance comme au niveau esthétique). Alors que le pote avec qui j'ai commencé le skate c'est l'autre extrême (perle très rare d'ailleurs par les temps qui courent ?), il a mis des années pour savoir faire ollie, shove-it et flip, mais il roulait toujours à fond et partout (sans faire de tricks) et il est vite devenu tout terrain malgré tout, et même si aujourd'hui il doit savoir faire une dizaine de tricks à tout casser je le mets sur le même plan que brix.

Tiens, on parle de moi, alors je réagis. Je me permets de dire que c'est complètement faux de penser que je ne sais rien faire d'autre que du flat (même si c'est ce que je préfère et ce que je fais maintenant en quasi-exclusivité). J'ai surement fait des gaps plus gros que toi, Aymeric, (je ne t'ai jamais vu faire plus de 5 marches), personnellement, j'ai déjà fait flip, 180 front et nollie sur les deux blocs de Bercy (environ 6 marches). Sinon, la dernière fois que je suis allé à Bercy, j'ai mis un back tail first try sur un curb - qui sait faire back tail sur ce forum? 2,3 personnes? En flatbarre, j'ai déjà posé back lip, j'ai aussi mis un backside wallride sur un mur vertical une fois (et je ne considère pas que les wallrides sur des murs inclinés soient des vrais wallrides), etc... Je suis un minimum polyvalent, on ne peut pas dire le contraire. Ton propos est un peu déplacé, Aymeric, quand on sait que toi-même, par exemple, c'est au bout de 7 ans de skate que tu as appris le back grind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 3:32 pm

brix91 a écrit:
MRCK a écrit:
même sur ce forum on a brix (j'espère qu'il ne va pas le prendre comme quelque chose de personnel parce qu'il est gentil et que je n'ai rien contre lui), il a quasiment tous les tricks en flat mais hors flat (aux dernières nouvelles) il n'a pas grand chose, et quand il y fait quelque chose c'est souvent sans prétention par rapport à ce qu'on pourrait attendre de quelqu'un avec son temps de skate (au niveau de la performance comme au niveau esthétique). Alors que le pote avec qui j'ai commencé le skate c'est l'autre extrême (perle très rare d'ailleurs par les temps qui courent ?), il a mis des années pour savoir faire ollie, shove-it et flip, mais il roulait toujours à fond et partout (sans faire de tricks) et il est vite devenu tout terrain malgré tout, et même si aujourd'hui il doit savoir faire une dizaine de tricks à tout casser je le mets sur le même plan que brix.

Tiens, on parle de moi, alors je réagis. Je me permets de dire que c'est complètement faux de penser que je ne sais rien faire d'autre que du flat (même si c'est ce que je préfère et ce que je fais maintenant en quasi-exclusivité). J'ai surement fait des gaps plus gros que toi, Aymeric, (je ne t'ai jamais vu faire plus de 5 marches), personnellement, j'ai déjà fait flip, 180 front et nollie sur les deux blocs de Bercy (environ 6 marches). Sinon, la dernière fois que je suis allé à Bercy, j'ai mis un back tail first try sur un curb - qui sait faire back tail sur ce forum? 2,3 personnes? En flatbarre, j'ai déjà posé back lip, j'ai aussi mis un backside wallride sur un mur vertical une fois (et je ne considère pas que les wallrides sur des murs inclinés soient des vrais wallrides), etc... Je suis un minimum polyvalent, on ne peut pas dire le contraire. Ton propos est un peu déplacé, Aymeric, quand on sait que toi-même, par exemple, c'est au bout de 7 ans de skate que tu as appris le back grind.

Je t'aime Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
maxime
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 4586
Age : 26
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 3:35 pm

brix91 a écrit:
qui sait faire back tail sur ce forum?

moi. Et thib met des nollies bs tail .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m0x1m3.skyblog.com
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 4:12 pm

brix91 a écrit:
Tiens, on parle de moi, alors je réagis. Je me permets de dire que c'est complètement faux de penser que je ne sais rien faire d'autre que du flat (même si c'est ce que je préfère et ce que je fais maintenant en quasi-exclusivité). J'ai surement fait des gaps plus gros que toi, Aymeric, (je ne t'ai jamais vu faire plus de 5 marches), personnellement, j'ai déjà fait flip, 180 front et nollie sur les deux blocs de Bercy (environ 6 marches). Sinon, la dernière fois que je suis allé à Bercy, j'ai mis un back tail first try sur un curb - qui sait faire back tail sur ce forum? 2,3 personnes? En flatbarre, j'ai déjà posé back lip, j'ai aussi mis un backside wallride sur un mur vertical une fois (et je ne considère pas que les wallrides sur des murs inclinés soient des vrais wallrides), etc... Je suis un minimum polyvalent, on ne peut pas dire le contraire. Ton propos est un peu déplacé, Aymeric, quand on sait que toi-même, par exemple, c'est au bout de 7 ans de skate que tu as appris le back grind.

'Chouette' mon commentaire a été pris non seulement comme une offense personnelle par l'intéressé, mais en plus compris de travers (je disais justement que tu faisais pas que du flat Rolling Eyes), et avec la réaction immature qui s'en suit 'oui mais moi je et toi tu, c'est celui qui dit qu'y est' destiné à ramener mon propre skate dans l'histoire, je suis déçu. Tu sais faire flip, front et nollie sur deux blocs, c'est bien ce sont des bases parfaitement tapables par quelqu'un avec un ou deux ans de skate dans les pattes (et que moi-même je ferais sûrement sans problème soit dit en passant), tu veux un gâteau ? Et surtout ils ressemblaient à quoi, puisque t'es sûrement un des mecs les plus coincés sur une board du forum (seulement du forum ?), ah oui je pense savoir, sûrement au même flip / front / nollie sur deux blocs que ceux n'importe quel débutant en street, autrement dit sans intérêt. Pareil pour ton back tail, ton back lip et ton wallride (trick que je fais first try full speed dans mes lines soit dit en passant), ils étaient sûrement à deux à l'heure (puisque je ne t'ai JAMAIS vu rouler ne serait-ce qu'à vitesse moyenne, même en downhill ou tu posais le pied toutes les cinq minutes et on devait tous t'attendre en bas en se déplaçant à Rouen, ou dans le snake run du Havre ou tu te contentais de te laisser descendre jusqu'en bas en faisant des tictacs pour EVITER les courbes, ah oui c'est comme la marche de l'hôtel de ville de Rouen qui est difficile car il faut prendre un 'max de vitesse' pour la passer car 'l'élan est en montée' alors qu'il est en descente), moche à souhaits et complètement dénués de style, autrement dit ça ne vaut rien, un trick c'est pas une entrée dans un Pokédex, pour qu'il compte vraiment faut l'avoir convenablement, avec du contrôle, de la vitesse, un bon slide quand il est question de slide (sinon putain j'ai dix fois plus de tricks en curb que je pensais) et avec aisance et style, sinon ça n'a aucun intérêt, c'est pour ça que juste un de mes frontside grinds sur un curb de la Halle vaut largement 10 de tes back tails. T'as déjà fait des gaps plus gros que moi, même si c'est vrai et alors, quel est l'intérêt, pourquoi est-ce que tu ressens le besoin de ressortir ça, c'est une compète ? Les gaps que j'ai fait je les compte plus (et je perds pas mon temps à les mesurer ou à compter les marches, ça c'est encore un truc de nerd), j'en ai fait des plus gros que cinq marches et si je suis pas une réference dans le domaine c'est juste parce que c'est pas ce que j'aime skater sinon je vois pas ce qui m'empêcherait d'y faire de bons trucs. J'ai mis sept ans à apprendre back grind, peut-être parce que j'avais jamais essayé avant le trick m'attirait pas, et que ça m'a pris quelques essais ? Pourquoi essayer de m'attaquer au juste, pourquoi es-tu sur la défensive comme ça ? Peut-être parce que tu te considères bon en skate alors que tu ne l'es pas (note que je n'ai pas la prétention de l'être spécialement non plus, avant de me retourner bêtement le post comme te connaissant tu songerai sûrement à faire, en dressant des trick lists qui ne veulent rien dire parce que ça n'est pas ce que tu fais qui compte mais comment tu le fais)

Et polyvalent, non tu l'es pas, sinon tu saurais skater ton park, tu ne t'isolerai pas dans un coin de l'hôtel de ville de Rouen a essayer vraimenpapossible pendant une heure en flat à n'utiliser que deux mètres carré du spot alors que tout le monde autour roule à fond et fait des lines free et décoincées à base de wallies et de grinds sur la barre à Dam's, tu skaterai le park du Havre au lieu de rester sur la route à côté à faire du flat à la vitesse de l'arrêt pendant que tout le monde se marre sur le snake run de l'autre côté de la barrière malgré le style moche de ceux qui ne font jamais de courbe, la seule fois de la session où tu t'essaierai au snake run après y avoir été invité tu cruiserai dans les courbes au lieu de faire des tictacs entre pour les éviter (c'est vrai qu'une descente de flat à 10 degrés, woua c'est déjà ouf), en skatant la digue tu saurais au moins approcher le sommet du plan incliné au lieu d'essayer trois fois un 'flip faux wallride' quasi stationnaire à dix centimètres en bas du mur avant d'aller repartir prendre le train pour rentrer parce que 'ces spots sont pas pour toi'. T'es bon en jonglage avec une board certes, mais t'es que moyen en 'vrai' flat parce que tu fais tes tricks n'importe comment (au éS game à Paris les matches qu'ils t'ont accordé auraient même pas dû compter, t'étais tout raide et à la vitesse la plus minimale possible, tout était bourré de toe-drags de tictacs etc.), t'es moyen en street parce que même si t'as les bases de certains tricks tu les fais n'importe comment aussi, t'as aucune vitesse (essaye de pousser au moins trois ou quatre 'vraies' fois avant chaque trick), aucun style aucun flow et aucun vrai board control du coup ça vaut rien, pour le park et le reste j'en sais rien puisque je t'ai jamais vu en faire. Alors que moi je suis peut-être pas spécialement bon en skate non plus mais au moins j'ai pas de mal à l'admettre et je vois pas où est le problème tant qu'on ne vient pas me chercher des noises.

Alors oui ça calme comme post mais j'en ai marre de voir des gens raisonner n'importe comment, se penser bon et parler comme tel alors qu'ils ne le sont pas, un reality check ça ne fait de mal à personne, c'est même pas la peine de perdre ton temps à répondre à ce post d'ailleurs soit tu te reconnais dedans entièrement ou partiellement et ça va te motiver à prendre une autre direction (ou pas si tu t'en fiches), soit tu t'y reconnais pas et tant pis, mais faut pas déconner, et la logique 'trick list' comme si le skate était une collection de tricks comme on collectionne les timbres, c'est quoi ça faut arrêter le délire et remettre les choses à leur place un peu. Bon skate quand même et sans rancune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
Zero-man
Roues carrées
Roues carrées


Nombre de messages : 796
Age : 26
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 5:01 pm

(et j'ai l'impression que j'ai des posts à la cons qui se voient supprimer, ou alors je chie dans les manips , bizarre.. )
Ce genre de post là par exemple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 5:19 pm

Et putain c'est la fête à la girouette ici ! Faut baiser un peu hein, se décoincer ! On s'en fout du skate, c'est rigolo mais faut pas en faire des cacas nerveux, si trucmuche veut pas faire de gaps ba tant pis pour lui, il rate un truc, mais faut pas l'forcer Mouahaha
Ca m'fait trop marrer la tournure que ça prend, tout ça pour ça quoi Mouahaha
Et Brix, je sais pas faire back grind, même en essayant Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
brix91
Roues carrées
Roues carrées


Nombre de messages : 739
Age : 25
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 5:26 pm

Là c'est plutôt toi qui réagit au quart de tour, regarde la longueur de ton post par rapport au mien.

Citation :
Tu sais faire flip, front et nollie sur deux blocs, c'est bien ce sont des bases parfaitement tapables par quelqu'un avec un ou deux ans de skate dans les pattes (et que moi-même je ferais sûrement sans problème soit dit en passant)

Les blocs de Bercy sont plus gros que ce que tout le monde croit, je suis sûr que tu mettrais pas ollie first try dessus (sans flipper).

Citation :
Pareil pour ton back tail, ton back lip et ton wallride (trick que je fais first try full speed dans mes lines soit dit en passant)

Non, toi tu fais un "grattage de nose sur le mur", mais en aucun cas tu ne roules dessus, ce qui est un wall ride par définition. Et puis ça m'étonnerais que tu arrives même à te caler en back tail sur un curb.

Citation :
même en downhill ou tu posais le pied toutes les cinq minutes et on devait tous t'attendre en bas en se déplaçant à Rouen,

Ca c'est naze comme argument, c'est juste que le downhill je trouve ça dangereux, si il y a un caillou, une fissure ou une plaque d'égoût que t'as pas repéré, tu peux te gameller bien méchamment. C'est juste de la prudence.

Citation :
ah oui c'est comme la marche de l'hôtel de ville de Rouen qui est difficile car il faut prendre un 'max de vitesse' pour la passer car 'l'élan est en montée' alors qu'il est en descente)

Je sais pas d'où tu sors ça, l'élan dans le sens perpendiculaire du gap est en montée, c'est certain. (par contre il est effectivement en descente si on arrive sur la gauche, peut-être qu'on ne parle pas de la même chose aussi)

Citation :
moche à souhaits et complètement dénués de style

Tiens, tu n'as jamais eu de commentaires sur Youtube (ou même ailleurs) concernant ton manque de style? Non, je croyais, excuse-moi.

Citation :
Peut-être parce que tu te considères bon en skate alors que tu ne l'es pas

Qui est-tu pour me dire ça? Pourquoi affirmer ton simple point de vue comme vérité irréfragable? Ca sonne comme de la prétention de ma part, vu que c'est sur le niveau, mais peu importe, c'est comme quand tu dis que le flat, ça n'est pas vraiment du skate, c'est pas parce que tu le penses que c'est vrai, et justement c'est toi qui manques de recul puisque tu ne remets pas en question.

Citation :
Et polyvalent, non tu l'es pas, sinon tu saurais skater ton park

Non, mon park est très difficlement abordable en skate, tous les skaters du coin sont d'accord là-dessus. Une fois encore tu manques de recul, tu te bases sur des impressions fondés sur quelques photos que j'ai du poster il y a longtemps pour penser que c'est un park tout à fait normal, et que en plus vu que je fais que du flat, bah j'ai pas un point de vue réaliste dès qu'on sort de ce domaine.

Citation :
tu ne t'isolerai pas dans un coin de l'hôtel de ville de Rouen a essayer vraimenpapossible pendant une heure en flat à n'utiliser que deux mètres carré du spot alors que tout le monde autour roule à fond et fait des lines free et décoincées à base de wallies et de grinds sur la barre à Dam's,

La barre de Dam's c'est surement moi qui était le plus impatient de la rider, quand on est arrivé, c'est moi qui me suis mis à l'installer et qui l'ai ridé en premier, bon après j'ai passé la session dessus, j'ai du partager le reste du temps entre le gap et l'aire de flat.

Citation :
au éS game à Paris les matches qu'ils t'ont accordé auraient même pas dû compter, t'étais tout raide et à la vitesse la plus minimale possible, tout était bourré de toe-drags de tictacs etc.

C'est de très mauvaise foi de parler de ça, tu te souviens peut-être pas de ton flip mob to "attention je vais perdre l'équilibre" et de ton nollie heel to tailstop toe-dragué - soit dit en passant les deux seuls tricks que tu as matchés en finale. Moi c'était différent, je venais de bousiller mon truck du coup j'avais la board de cohen, avec laquelle j'avais pas eu le temps de me familiariser, et donc ça faisait du stress supplémentaire.

Citation :
Alors oui ça calme comme post mais j'en ai marre de voir des gens raisonner n'importe comment, se penser bon et parler comme tel alors qu'ils ne le sont pas, un reality check ça ne fait de mal à personne

Et si c'était toi qui avait besoin d'un "reality check"? Pourquoi serait-ce forcément les autres qui auraient tort, et pas toi? Depuis un certain temps, tu stigmatises le flat et donc tu te retrouves à critiquer tous les débutants flatteux qui skatent leur garage, alors que tu était comme eux il y a pas si longtemps. Tu dis "oui mais moi je prenais pas ça au sérieux", combien de fois t'ai-je vu dire que le skate n'était pas sérieux? En fait tu te débrouilles toujours pour que les autres aient tort pour être ainsi mis en valeur, je ne sais si on peut te blamer pour ça puisque je pense que c'est un processus inconscient. Je m'explique, il y a quelques années, tu disais "ouais le hammer, c'est mal, c'est la course à la performance, c'est pas original, ça formate les esprits, etc" du coup toi, à l'écart tu as créé un courant de skate orienté tricks de flat technique basé sur l'originalité. Par effet de lassitude, le kids se tournés dans cette direction, tu as été érigé en demi-dieu, jusqu'à ce que certains de ces kids en viennent presque à devenir meilleur que toi et/ou à faire les mêmes tricks avec un meilleur style. Tu as du "prendre peur", et donc tu t'es mis à discréditer tout ça, à te réorienter street, pour à nouveau, ressortir du lot. Maintenant les kids sont toujours dans le flat (enfin d'ailleurs c'est plus comme ça dans ta tête qu'en réalité), et tu essayes de les persuader qu'ils ont tort - comme c'était le cas dans l'époque des hammers. Comme je l'ai dis, cependant, je pense que tu ne t'en rens pas compte puisque c'est inconsciemment que ça se passe. Voila, voila, ça fait quelques temps que j'avais développé cette théorie sur toi et je pense que c'est l'occasion pour l'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skatefrite
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3702
Age : 24
Localisation : Vineuil city
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 5:57 pm

Ou peut-être que les kidz s'en tapent et skatent comme ils veulent, on prend exemple sur des types, et puis tant pis, on s'amuse, c'est le point d'amour, et si y'en a qui sont pas d'accord, bein c'est con (désolé c'est pas en 2009 que je vais apprendre à fermer ma gueule au lieu de dire de la très grosse merde sur des trucs qui ne me concernent presque pas, et là dessus, jsuis plus un débutant).

Ouai en gros, Antoine j'aime ton post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skatefrite.skyrock.com
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 7:50 pm

Et ça continue avec un début de post encore plus triste que le précedent, apparemment tu n'as toujours pas compris que le skate c'était pas une bataille de trick lists et que ça servait à rien de justifier tes lacunes en rappelant les miennes (queje n'ai pas la prétention de ne pas avoir), c'est inutile et totalement hors de propos, mais bon puisque les gens avec qui je devais rouler aujourd'hui m'ont lâché en dernière minute j'ai que ça à faire de répondre :

brix91 a écrit:
Les blocs de Bercy sont plus gros que ce que tout le monde croit, je suis sûr que tu mettrais pas ollie first try dessus (sans flipper).

Je les ai déjà vu en vrai les blocs de Bercy, ils sont gros certes mais pas énormes non plus, deux ça reste largement abordable surtout en ollie, suffit d'avoir de la vitesse (tiens c'est peut-être d'ailleurs pour ça que tu les trouves difficile, après tout tu trouvais même un simple bloc simple difficile à Rouen Mr. Green).

Citation :
Non, toi tu fais un "grattage de nose sur le mur", mais en aucun cas tu ne roules dessus, ce qui est un wall ride par définition.

ShockedShockedShocked attends tu penses sérieusement être en mesure de m'apprendre c'est quoi un wallride ?! Des wallrides j'en faisais déjà en front il y a sept ans, et des vrais avec un ollie pour rentrer dedans qui plus est, pour ce qui est des wallrides en back j'en mets aussi avec ou sans le truck arrière sur le mur, j'ai déjà mis des alley-oop frontside wallride sur des murs verticaux, skaté des vert walls, passé wallride flip out sur le mur incliné du volcan, je fais des wallies over et up partout, c'est une des bases de mon skate depuis des années, et c'est certainement pas parce que toi t'as mis un wallride vertical dans ta vie, sûrement moche à deux à l'heure et en 30 essais qui plus est, que tu es qualifié pour m'en parler surtout quand tu n'arrives pas à ne serait-ce que rouler sur un plan incliné au Havre sur l'arête duquel je fais des tricks. Et au passage faire des 'nose wallrides' c'est tout à fait acceptable en skate tant que ça n'est pas une simple touchette du bois du nose non plus (perso les miens sont comme il faut, ce sont les roues avant qui montent le long du mur, roulent / slident et je ressors en genre de chinese / nollie out, j'ai déjà fait de vrais wallride nollie outs aussi c'est exactement la même chose en moins fainéant), la plupart des gens les font comme ça, tu le saurais si tu mattais des vidéos de bon street, pas des trucs de merde genre Chris Sto et Steve bidule qui font des simili-grind triple flip body varials et qui skatent les obstacles les plus petits possibles (sauf qu'eux bien sûr c'est par provoc'), bref si tu avais un quelconque ersatz de culture skate.

Citation :
Et puis ça m'étonnerais que tu arrives même à te caler en back tail sur un curb.

Non effectivement j'ai jamais essayé parce que ça serait quoi l'intérêt de juste se caler en back tail sur un curb (ce que n'importe qui saurait sûrement apprendre à faire sans problème en une session par ailleurs) ? Je préfère encore pas savoir faire back tail du tout et faire des tricks réputés plus simples mais les faire mieux que de chercher à faire un truc trop dur pour moi qui finira par être moche si je le rentre et inutile parce que trop compliqué pour se prêter facilement à être mis dans une line en roulant vite. Si tu veux jouer à ça des faux tricks en curb tordus moches mal faits et inutiles j'en ai plein que tu ne sais probablement pas faire, nollie front nose antibigspin, switch bigspin noseslide, no-comply front to back tail flip out etc. je pourrais continuer longtemps mais devine quoi, un bête front grind de ma part ça rend mieux que ça, tout comme ça rend sûrement mieux que tes pseudo back tails rien que parce que mon trick je l'ai dans les jambes et je le fais à balle, j'y peux rien c'est comme ça. Chercher à faire des trucs durs quand on a pas les bases du contrôle de sa board c'est une erreur parce que, je le répète, n'importe qui peut apprendre n'importe quel trick à condition d'être prêt à passer y temps, y a aucun mérite à ça, et quand enfin on y arrivera ça sera moche et peu agréable par rapport à combien ça pourrait l'être si seulement on avait bossé ses bases avant, là en fait ça s'avèrera juste être inutile et ça voudra juste dire qu'on est pas encore assez bon pour faire le trick même si 'techniquement' on y arrive.

Citation :
Ca c'est naze comme argument, c'est juste que le downhill je trouve ça dangereux, si il y a un caillou, une fissure ou une plaque d'égoût que t'as pas repéré, tu peux te gameller bien méchamment. C'est juste de la prudence.

Non c'est ton argument qui est naze, le skate par définition c'est dangereux (mêm si on fait gaffe), si on a peur des cailloux des fissures ou des plaques d'égoût faut rester chez soi se branler ou collectionner les figurines Panini, ce sont les risques, ou en tout cas si on choisit de se défiler d'une manière ou d'une autre faut pas prétendre être bon c'est tout, le vrai board control, la vraie aisance et la vraie maîtrise du ride c'est bien dans les downhills qu'on les voit (après tout on parle de planche à roulettes non ?), soit t'es bon et tu tombes pas, soit tu te sens pas assez bon pour contrôler ta board et improviser au dernier moment si tu vois une plaque d'égoût ou un crack et ben t'es pas assez bon, point. Ca fait partie inhérente du street, ça définit ta façon de rouler, si t'as peur des downhills pour moi tu sais pas rouler c'est tout (c'est pas une attaque et ça se corrige).

Citation :
Je sais pas d'où tu sors ça, l'élan dans le sens perpendiculaire du gap est en montée, c'est certain. (par contre il est effectivement en descente si on arrive sur la gauche, peut-être qu'on ne parle pas de la même chose aussi)

C'est en arrivant de la gauche qu'il est en descente oui, mais même en arrivant de face, franchement tu considères ça comme une montée ? Shocked Au pire c'est un faux plat avec 5 degrés d'inclinaison max, et le sol est parfait, et c'est qu'une bête marche quoi, il est largement passable en tout et n'importe quoi avec rien qu'une seule bonne poussée (j'insiste sur le 'bonne'), en tout cas chez moi c'est certainement pas une montée (sinon faire de la pyra c'est faire des wallrides).

Citation :
Tiens, tu n'as jamais eu de commentaires sur Youtube (ou même ailleurs) concernant ton manque de style? Non, je croyais, excuse-moi.

Oui sur mes vidéos de bossage de tricks (donc par définition pas stylés puisqu'en phase de bossage / apprentissage) et mes vidéos de flat et autres bizarreries que je postais à une époque (part Heavell comprise), comment veux-tu avoir du style là-dessus de toute manière la plupart de ces tricks sont informes par définition ? Depuis que j'ai arrêté de poster des trucs blague comme ça j'ai plus aucun commentaire concernant mon style, et au passage YouTube est loin d'être une référence la plupart des utilisateurs sont complètement débiles, quand ils ne trollent pas il s'agit 95% du temps de gamins de 13 ans qui n'ont aucune idée de ce dont ils parlent (sur la question du style mais même en skate en général), du coup pratiquement tous les commentaires là-bas sont à jeter à la poubelle (qu'ils soient négatifs ou positifs d'ailleurs, la plupart des vidéos avec 5 étoiles de partout et des mecs qui ont des orgasmes en commentant sont ignobles ou en tout cas largement overrated).

Citation :
Qui est-tu pour me dire ça? Pourquoi affirmer ton simple point de vue comme vérité irréfragable?

Je ne l'affirme pas comme vérité irréfragable, j'ai juste plus de recul et d'expérience sur ce qui ce fait en skate que toi apparemment (je n'essaie pas de te prendre de haut, il me semble juste que ce sont les faits) et donc je suis plus à même de situer le niveau minimum de maîtrise générale à partir duquel un skater peut être considéré comme 'bon' (et là encore moi-même je ne me considère 'pas bon').

Citation :
c'est comme quand tu dis que le flat, ça n'est pas vraiment du skate, c'est pas parce que tu le penses que c'est vrai, et justement c'est toi qui manques de recul puisque tu ne remets pas en question.

Non c'est logique, et tu te méprends aussi ce qui n'est pas du skate à mon avis (mais c'est subjectif) c'est le flat stationnaire parce que puisqu'on ne roule pas ça se rapproche davantage du 'jonglage avec un skate' que de la pratique du skate elle-même par définition. Autre exemple ça me rappelle une discussion que j'avais eu avec François sur William Spencer, ce mec ce qu'il fait ça n'est pas du skate non plus, c'est des numéros de gym impliquant des skates (puisqu'il utilise plusieurs boards, prépare les spots à l'avance etc.), si on a envie de jouer le bon samaritain à l'esprit le plus ouvert possible et de considérer que tout ce qui se fait avec un skate c'est du skate alors on a intérêt de considérer que balancer sa board par la fenêtre c'est faire du skate, que l'accrocher au mur c'est faire du skate, que les films de cul avec des soi-disantes skateuses ce sont des vidéos de skate etc.

Citation :
Non, mon park est très difficlement abordable en skate, tous les skaters du coin sont d'accord là-dessus. Une fois encore tu manques de recul, tu te bases sur des impressions fondés sur quelques photos que j'ai du poster il y a longtemps pour penser que c'est un park tout à fait normal, et que en plus vu que je fais que du flat, bah j'ai pas un point de vue réaliste dès qu'on sort de ce domaine.

Ce qui me fait douter c'est qu'il n y avait pas eu une démo ton park où les mecs avaient sû l'exploiter quand même ? De plus je ne connais pas les autres skaters de ton coin donc je ne sais pas si leur avis est fiable ou non. Certes je me base sur des photos mais j'ai déjà vu des parks en apparence bien plus difficiles à rider que celui-là (genre le park de Lille et ses modules raides de 3 mètres de haut). Et je pense aussi que tout est skatable à condition qu'on s'y mette, même le pire des spots peut être apprivoisé c'est aussi ça qui fait la richesse et l'intérêt du skate, autrement dit si tu avais roulé ton park tous les jours depuis son installation (c'est une image) tu l'aurais sûrement aussi bien dans les pattes que n'importe quel autre park (et tu serais également plus tout terrain, c'est en skatant des spots difficiles qu'on s'améliore).

Citation :
C'est de très mauvaise foi de parler de ça, tu te souviens peut-être pas de ton flip mob to "attention je vais perdre l'équilibre" et de ton nollie heel to tailstop toe-dragué - soit dit en passant les deux seuls tricks que tu as matchés en finale. Moi c'était différent, je venais de bousiller mon truck du coup j'avais la board de cohen, avec laquelle j'avais pas eu le temps de me familiariser, et donc ça faisait du stress supplémentaire.

Non mais moi je suis réaliste quand je dis que je suis pas bon, c'est inutile d'essayer de me retourner la question, je ne comprends vraiment pas cette logique dont tu fais toujours preuve, quel en est l'intérêt ? scratch (enfin quand même pour ma défense à Paris c'était une très sale performance comparé à ce que j'ai l'habitude de faire en OUT, après tout j'ai quand même gagné l'étape de Lille où le niveau était beaucoup plus wild, même si c'était une victoire à la cheap tu n'y aurais sûrement pas fait long feu). Et non je suis désolé mais la question de la board n'a rien à voir, tu n'avais aucune chance à ce jeu c'est tout, tu étais dix fois plus raide que tout le monde et tu allais tellement peu vite que tu replaquais tout quasiment à l'arrêt, on aurait dit que tu étais tout bloqué comme si tu avais un garage virtuel autour de toi et que devoir rouler ça t'embêtait (tu éprouves du plaisir rien qu'à rouler au moins, tu skaterai encore si les flip tricks n'existaient pas ?), bref ça sautait aux yeux que les locaux avaient un million de fois plus de maîtrise et qu'ils n'auraient fait qu'une bouchée de toi même si tu avais l'habitude de ta board (même si tu avais rentré tes tricks je ne suis pas sûr qu'ils te les auraient compté, déjà que j'ai halluciné qu'ils t'accordent les quelques tricks que tu as matché ils ont vraiment été super lenient sur ce coup-là)

Citation :
Et si c'était toi qui avait besin d'un "reality check"? Pourquoi serait-ce forcément les autres qui auraient tort, et pas toi?

Parce qu'ils sont plus ignorants que moi (en terme d'expérience et de culture skate), ça peut sonner prétentieux je sais mais j'y peux rien c'est comme ça, de toute manière avec le développement du net j'ai l'impression que la culture skate se perd pour la nouvelle génération et qu'ils ne prennent plus la peine d'acheter des magazines (ce qui me fait flipper).

Citation :
Depuis un certain temps, tu stigmatises le flat et donc tu te retrouves à critiquer tous les débutants flatteux qui skatent leur garage, alors que tu était comme eux il y a pas si longtemps.

QUOI ? Shocked Je te rappelle que mes débuts remontent à il y a quasiment dix ans, et j'ai commencé à déconner en flat qu'après l'inscription de mecanos sur ce forum (il y a trois ans ?) quand il a ramené des idées de tricks amusants, j'ai appris à rouler avant tout, ensuite j'ai appris à maîtriser les bases une par une, bref j'ai suivi un parcours de progression solide et méthodique en passant des mois sur chacun de mes tricks et sans jamais brûler d'étapes. Ca n'est qu'après que j'ai commencé à tripper avec des tricks Demerde, pour la blague. Ce que je reproche aux débutants flatteux c'est justement de brûler ces étapes, de s'essayer cash à des tricks qui devraient être hors de leur portée si seulement n'importe qui ne pouvait pas apprendre n'importe quoi à condition de s'y mettre, alors qu'ils ne savent pas rouler, à la fin ça donne des mecs qui se retrouvent bloqués dans leur progression et surtout (ce qui est ennuyeux pour les autres) des types au jugement et à l'attitude tronquée, et pas assez bons pour faire les tricks qu'ils font.

Citation :
Tu dis "oui mais moi je prenais pas ça au sérieux", combien de fois t'ai-je vu dire que le skate n'était pas sérieux?

Ben le skate ça n'est pas sérieux, j'ai jamais apprécié voir des mecs se prendre au sérieux alors quand en plus ils se prennent au sérieux alors qu'ils ne sont même pas bons (mais qu'ils pensent l'être juste parce qu'ils savent faire quelques tricks aux noms tordus en flat et souvent rien d'autre) oui ça a tendance à m'énerver (et à être énervant pour les autres dans l'absolu d'ailleurs).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 7:50 pm

(suite)

Citation :
Je m'explique, il y a quelques années, tu disais "ouais le hammer, c'est mal, c'est la course à la performance, c'est pas original, ça formate les esprits, etc" du coup toi, à l'écart tu as créé un courant de skate orienté tricks de flat technique basé sur l'originalité. Par effet de lassitude, le kids se tournés dans cette direction, tu as été érigé en demi-dieu, jusqu'à ce que certains de ces kids en viennent presque à devenir meilleur que toi et/ou à faire les mêmes tricks avec un meilleur style. Tu as du "prendre peur", et donc tu t'es mis à discréditer tout ça, à te réorienter street, pour à nouveau, ressortir du lot. Maintenant les kids sont toujours dans le flat (enfin d'ailleurs c'est plus comme ça dans ta tête qu'en réalité), et tu essayes de les persuader qu'ils ont tort - comme c'était le cas dans l'époque des hammers. Comme je l'ai dis, cependant, je pense que tu ne t'en rens pas compte puisque c'est inconsciemment que ça se passe. Voila, voila, ça fait quelques temps que j'avais développé cette théorie sur toi et je pense que c'est l'occasion pour l'exprimer.

Non tu te trompes et j'ai l'impression que tu cernes mal ma vision des choses d'une manière générale, j'ai toujours apprécié le skate sous toutes ses formes (hammer ou plus posé, même si j'ai une préférence pour le 'plus posé' parce que le hammer - que ça soit un hammer technique genre Fully Flared ou un hammer de gros spot genre Ride The Sky - me fait vite mal au crâne, je sais apprécier quand même, c'est la spécialité d'un certain nombre de mes skaters préférés à toute époque) et mon point de vue n'a jamais changé. A la base j'ai commencé à péter un câble concernant le phénomène intemporel du 'trick à la mode' vers 2003 / 2004, jusque là j'avais toujours trouvé ça laid parce que ça commençait toujours avec un mec qui faisait un beau trick plus ou moins sorti de nulle part en vidéo ou en photo dans un mag, donc tout le monde hallucinait, et au numéro suivant on se retrouvait avec du footage / des photos de 15 mecs qui s'étaient mis entretemps à faire le même trick dans l'espoir de faire un truc aussi bien (avec plus ou moins de succès puisque forcemment un trick particulier n'est pas la spécialité de tout le monde). Même si parfois ça donnait de bons trucs quand même, je trouvais qu'au fond (même si c'est discutable après tout) ça tuait la créativité et que ça innondait de médiocrité les médias skate (et les spots quand les locaux s'y mettaient aussi) puisque pour un ou deux exemplaires intéressants y avait en général cinq ou six mauvaises repompes et sales imitations. Ajouter à ça une fermeture d'esprit ambiante, bref à un moment j'ai juste eu envie de rappeller aux gens la valeur de la spontanéité / créativité en leur suggérant des idées de tricks plus ou moins débiles mais amusants qu'ils pourraient apprendre pour égayer leurs sessions (ce à quoi mecanos a contribué quand il s'est mis à partager ses idées à lui, et il en avait vraiment plein Mr. Green). Du coup j'ai mis sur le net des séquences et vidéos de démonstration de ces manoeuvres et tricks exotiques en flat pour que les gens soient inspirés, mais jamais, au grand jamais je n'aurais imaginé qu'ils se borneraient pour la plupart à ne les apprendre qu'en flat, puis petit à petit à se braquer tellement sur l'aspect flat et flippy-tricky qu'ils en oublieraient carrément d'apprendre à rouler (ce qui est quand même l'essence du skate), puis carrément à ce que ça donne naissance à une nouvelle génération qui non seulement seraient purement flippy-tricky mais en plus se prendraient au sérieux avec leurs quelques trucs en flat, négligeraient totalement toute question de style dans leur skate comme dans leur jugement et développeraient tout un ego sur cette base. Cette dérive étant un vrai cauchemar à mes yeux vu ma conception du skate j'ai vacqué le plus de mes vidéos possible histoire qu'elles n'influencent plus personne de travers, et quand je tombe sur un kid au jugement et à l'attitude distordus je m'efforce de lui faire comprendre et je l'incite à partir dans de nouvelles directions pour lui ouvrir les yeux sur ce qu'est vraiment le skate dans sa totalité, c'est tout, ça ne va pas chercher plus loin. J'ai jamais cessé de faire du street / park (même si j'ai eu une période de deux ans ou j'ai négligé le 'vrai' street / park parce que ça me faisait marrer de voir jusqu'où je pourrais pousser la blague des tricks Demerde, au final je le regrette un peu parce qu'en conséquence j'ai perdu une bonne partie de mon contrôle en street de l'époque que je m'applique maintenant à essayer de retrouver), j'ai jamais lancé un courant 'orienté flat' c'est juste la manière dont il a été interprété et a dérivé (le flat ça n'a jamais été que l'endroit où on apprend les tricks, pas une finalité), et si j'ai été érigé en demi-dieu ça a été par une ribambelle de kids de 12 / 13 ans sur YouTube dont les 9/10èmes passent plus de temps devant leur PC que sur leur board donc ça n'est certainement pas quelque chose dont je suis fier (tout comme il n y a pas de quoi être fier, encore une fois, de savoir faire du flat, parce que n'importe qui peut y apprendre n'importe quoi, c'est la base de départ).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 7:58 pm

Zero-man a écrit:
(et j'ai l'impression que j'ai des posts à la cons qui se voient supprimer, ou alors je chie dans les manips , bizarre.. )
Ce genre de post là par exemple

Et oui je me tape les suppressions de tes posts à chaque fois parce qu'ils ne servent à rien, je sais pas si t'as lu le premier post du topic Rolling Eyes :
MRCK a écrit:
Ceux qui ne sont pas dans la conversation ou n'ont rien d'intéressant à dire sont priés d'éviter d'y poster, merci.

Et skatefrite oui les kids skatent comme ils veulent mais quand ils s'y prennent mal c'est normal que les skaters expérimentés viennent leur donner leur avis (qu'ils prennent ou laissent, mais bon un conseil est toujours bon à prendre), après pour le reste tant qu'ils n'ont pas la prétention d'être bons alors qu'ils ne savent pas rouler et qu'ils gardent pour eux leurs avis tronqués qui font mal aux oreilles je ne vois pas où est le problème.

Au passage je profite de ce post pour m'excuser si je suis parti au quart de tour dans les posts précédents, je m'échauffe rapidement parfois, je tiens juste à signaler que j'ai vraiment rien du tout contre brix c'est juste que certains bouts de ses posts et la manière dont il semblait obligé de se justifier à une critique qui n'en était même pas vraiment une ont constitué pour moi de solides 'what-the-fuck-is-he-talking-about moments'.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
brix91
Roues carrées
Roues carrées


Nombre de messages : 739
Age : 25
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 8:19 pm

Bon ça me saoule un peu de devoir répondre à tout ça, j'ai l'impression que le débat n'avancera jamais. Cependant, après avoir rédigé mon dernier post, j'ai repensé à quelque chose que tu avais écrit sur le forum il y a bien longtemps qui s'oppose complètement avec ce que racontes dans tes pavés. J'ai recherché ce post, sans succès, mais dans ma mémoire, c'était grosso modo:

Citation :
En skate, il n'y a pas de niveau, il y a juste des palettes de tricks différentes.

Si tu dis que ta conception du skate n'a pas changé, comment est-ce compatible avec le fait de dire que les tricks, tout le monde peut les maitriser, mais les apporter sur différents terrains et les faire avec style, c'est autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17728
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 8:57 pm

brix91 a écrit:
Bon ça me saoule un peu de devoir répondre à tout ça,

C'est tout à fait normal Mouahaha moi aussi j'en ai marre, en fait le comble c'est que j'ai horreur de taper des pavés sur le net, mais je supporte encore moins ne pas être au clair avec les gens donc il faut toujours que je m'explique pour éliminer les zones d'ombre.

Citation :
Cependant, après avoir rédigé mon dernier post, j'ai repensé à quelque chose que tu avais écrit sur le forum il y a bien longtemps qui s'oppose complètement avec ce que racontes dans tes pavés. J'ai recherché ce post, sans succès, mais dans ma mémoire, c'était grosso modo:

Citation :
En skate, il n'y a pas de niveau, il y a juste des palettes de tricks différentes.

Si tu dis que ta conception du skate n'a pas changé, comment est-ce compatible avec le fait de dire que les tricks, tout le monde peut les maitriser, mais les apporter sur différents terrains et les faire avec style, c'est autre chose?

Mais ça je l'ai dit avant que les gens ne commencent à se focaliser sur les tricks au point de ne même plus skater normalement, ça me paraissait impensable à l'époque qu'un jour il y ait un phénomène de masse faisant que ça deviendrait optionnel pour les skaters de rouler et de ne faire que du flat. A partir du moment où tout le monde roule et skate des spots un trick n'est pas spécialement mieux qu'un autre parce que chaque skater a sa panoplie, ses spécialités etc. du coup c'est impossible de faire des comparaisons valables, et ce sont d'autres facteurs que l'aspect technique (en l'occurence la créativité et l'esthétisme) qui font la différence si différence il y a lieu d'être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 9:14 pm

Hé mais avec vos querelles tout est pari en vrille Triste
Pourquoi ne pas utiliser le fait suivant de façon judicieuse?
Fait: Il n'y a pas besoin d'être irréprochable pour émettre un jugement.
Comme ça on peut zapper un bon paquet de trucs, par exemple une bonne partie de ce qu'avait écrit Brix.

A part ça, Mrck, tu crois vraiment que:
Citation :
le flat ça n'a jamais été que l'endroit où on apprend les tricks, pas une finalité
ou
Citation :
tout comme il n y a pas de quoi être fier, encore une fois, de savoir faire du flat, parce que n'importe qui peut y apprendre n'importe quoi, c'est la base de départ
-Pour le premier il suffit d'un contre exemple, par exemple n'importe quelle personne qui apprend un trick pour le faire en flat, par (contre) exemple un cas que je crois connaitre: mecanos et le 540 bigspin. Je pense que ça fera l'affaire, puisque j'ai appris le 540 bigspin spécifiquement pour m'en servir de changement de stance en flat, et j'ai d'ailleurs plein d'autres tricks que j'ai appris pour les appliquer en flat (comme pas mal de variations de shuvits).
-Pour le deuxième point je conteste ton affirmation: pour le moment il n'y a rien qui prouve que ce soit plus qu'une de tes croyances, d'après ce que j'ai observé il me semble que n'importe qui ne peut pas apprendre n'importe quoi en flat (qui peut apprendre 360 quintuple flip en flat?) ensuite il me semble que certains tricks demandent beaucoup de travail et qu'on peut donc tout à fait en retirer un sentiment de fierté quand on y parvient, en tous cas à moi ça m'est arrivé plusieurs fois dans ma vie d'avoir été fier de savoir faire certains bidules en flat.

Et il doit y avoir plein d'autres trucs intéressants à commenter mais bon j'ai un chapitre à fignoler (angles et parallélismes) et des notes à rentrer, donc j'y reviendrais peut-être plus tard si j'ai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alioch
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1918
Age : 24
Localisation : Dans ton cul
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 9:39 pm

Je lie pas tous vos pavé de merde, vous etes tous des merde pour parler autant sur un forum, c'est quoi l'interet, si vous voulez vous clashé donné vous rendez vous et coup de boule direct, je mise 20 dollar sur brix ! Désolé mrck mais tes coup de bite en mode hypercut ne m'atteigne pas ! Ciao les amis fuck le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brix91
Roues carrées
Roues carrées


Nombre de messages : 739
Age : 25
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 9:49 pm

N'empêche, Aymeric, j'ai l'impression d'une chose: il est impossible de te faire avoir tort. Tu te débrouilles toujours pour trouver des arguments supplémentaires, des "oui, mais", et des choses dans ce genre-là, quitte à mettre ta sincérité de côté, du coup c'est extrêmement difficile de te coincer. C'est pour ça que les débats ne finissent jamais avec toi, tu auras beau avoir la majorité des avis contre toi, ton intelligence et ta rhétorique t'aideront toujours à t'en sortir en ayant le dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   Dim 11 Jan 2009, 10:20 pm

maxime a écrit:
brix91 a écrit:
qui sait faire back tail sur ce forum?

moi. Et thib met des nollies bs tail .

Idem.

Et on supprime mes posts c'est scandaleux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le topic casse-couilles de merde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le topic casse-couilles de merde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» casse brique revolution
» Masse destruction casse brique
» Pourquoi mes topic font-ils des bides?
» Option "modération de ses propres Topic"
» accéder directement à la dernière page du topic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Autres :: Communauté-
Sauter vers: