AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le skate c'est de la merde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
pierre (cohen)
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1121
Age : 27
Localisation : Melun 77
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Ven 23 Jan 2009, 11:20 pm

mdr effectivement je l'ai raté, je sais pas comment j'ai fait Boulet



- pour comparer le niveau c'est simple : sur tous les modules les mecs sont plus a l'aise que moi et rentre beaucoup plus de tricks. Par contre c'est clair que si on fait un out en flat je suis vraiment meilleur, peut etre meme le meilleur (je me fait peut etre un film, mais c'est possible).

- effectivement je crois qu'on est d'accord, l'aisance en flat est un grand avantage pour le reste. On maitrise bien sa board, on est plus a l'aise dessus et tout.
Disons que mon regret c'est d'avoir fait que ça ce qui fait que je pars de zéro (ou presque, Cf plus haut, c'est clair que je vais progresser beaucoup plus vite) pour le reste. J'aurais pu "gagner du temps" en faisant tout en même temps (flat et autre) je pense, et c'est ca que je regrette un peu. Mais bon en même temps j'avais pas l'occasion de faire autre chose que du flat, mais c'est une autre histoire.

-Je pense que je vais m'y mettre a fond. Déjà la je vois les progrès, ça va etre rapide je pense (pour du skate..).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 6:40 am

mecanos je pense que tu as du mal avec l'idée que se braquer sur le flat nuit au reste sur le long terme parce que comme tu le rappelles, tu n'as pas commencé par le flat (ce qui est le cas d'une certaine catégorie de débutants maintenant, non seulement ils y commencent, mais en plus ils y restent pour une raison X ou Y - peur de se lancer sur des spots ? flemme d'apprendre à faire autre chose ? j'en sais rien). Tu n'as jamais vraiment eu de lacunes parce que tu as commencé cash à rider tout-terrain, du coup tu n'as pas eu de difficulté à appliquer solidement tes tricks à des spots au fur et à mesure que tu les apprenais. Alors que pour un mec qui commence cash exclusivement au flat et qui touche jamais à rien pendant suffisamment longtemps pour apprendre une certaine quantité de tricks au sol, il va se heurter à un mur dès lors qu'il voudra pousser ses tricks quelque part, parce qu'il aura pas vraiment les bases du ride (du coup il ne sera pas à l'aise et aura peur des modules de park, des courbes, bref de tout ce qui n'est pas horizontal). A partir de là, soit il rattrape son retard en s'y mettant, soit il est blasé parce qu'il arrive à rien et du coup se replie sur son flat (ce qui n'est certainement pas la meilleure façon pour apprendre à faire autre chose), soit il comprend pas, il en a carrément marre et il arrête le skate parce qu'il est pas capable de faire ce qu'il aurait envie de faire, enfin moi je vois ça comme ça.

Perso je pense que c'est surtout rouler qui aide, comme je l'ai déjà dit avant le flat c'est bien pour apprendre des tricks, mais si on sait pas rouler autre chose qu'un bête sol plat, qu'on a même pas un bon équilibre (sans encore parler d'aisance) en courbe, qu'on sait pas gérer sa vitesse en pompant etc. et toutes ces subtilités qui n'existent pas en flat, on saura jamais les amener ou que ce soit, donc oui je pense vraiment que se borner sur du flat c'est freiner sa progression (quand je dis progression j'entends progression globale bien sûr, pour moi progresser en skate c'est progresser quelque soit le terrain, pas juste agrandir une collection de tricks en flat mais sans jamais chercher à en faire quoique ce soit).

Y a ça, et y a le problème d'absence de transfert dont tu parles, par exemple personnellement j'ai toujours été streeteux à la base, du coup je sais qu'au début quand j'ai commencé à rouler en park, avec des courbes des plans inclinés des pyras etc., j'étais trop pas à l'aise, je sentais rien, je comprenais pas ce qui se passait, bref c'était un monde complètement nouveau... avec le temps j'ai appris à dompter ça (et j'y travaille toujours d'ailleurs, comme tout le monde à chaque session), mais c'est pour dire que y a tellement de types de terrains à exploiter en skate, qu'il faut rouler de tout pour vraiment finir par maîtriser de façon optimale sa board. J'ai eu une période où j'ai fait plus de flat qu'autre chose pendant genre un an et demi après ton inscription sur le forum, principalement pour expérimenter les nouvelles idées de flip tricks que ce forum générait (à une période c'était un labo à flip tricks quand même Mouahaha), et je sais que pour moi ça a constitué un hiatus, j'ai peut-être appris une ribambelle de gizmo flips, j'ai pas progressé en quoique ce soit d'autre entretemps, et en fait avec le temps j'ai même perdu pas mal de confiance en street, que je m'efforce à palier depuis.

Donc oui, franchement je pense que se braquer sur le flat, surtout quand on débute, c'est un coup à se flinguer question progression générale. D'ailleurs c'est presque observable à l'oeil nu, comment pourrait-on expliquer que la plupart des mecs qui font exclusivement du flat ont rarement l'air à leur aise sur leur board par exemple ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 6:45 am

Ah et puis aussi maxime tant que j'y pense, mon boulot c'est pas spécialement 'd'emballer des trucs' hein, je sais pas d'où ça sort cette histoire d'ailleurs c'est pas la première fois que je l'entends Mouahaha C'est un boulot complet de manutentionnaire en usine garçon, la plupart du temps j'écope du cerclage manuel de palettes de packs de shampooing ouais (pose de cornières et tout le bordel à la chaîne), mais sinon c'est vidage de bennes, entretien / nettoyage des machines et des lignes, trémies, c'est physique et je me tourne pas toujours les pouces ! Même si j'avoue, certains soirs c'est surtout Tétris sur le portable en attendant que ça passe, d'ailleurs je suis content cette nuit j'ai battu mon record au challenge des 40 lignes, 57 secondes 60 ! Mouahaha

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 12:10 pm

Des pavés, des pavés, encore des pavés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 1:35 pm

Irvin a écrit:
Des pavés, des pavés, encore des pavés !
lalala lalala lalalalala des pavés des pavés, toujours des pavés
Je suis le pavéçonneur des Lilas
Le gars qu'on croise et qu'on ne regarde pas
Y a pas de soleil sous la terre
Drôle de croisière
Pour tuer l'ennui j'ai dans ma veste
Les extraits du Reader Digest
Et dans ce bouquin y a écrit
Que des gars se la coulent douce à Miami
Pendant ce temps que je fais le zouave
Au fond de la cave
Paraît qu'y a pas de sous métier
Moi je fais des pavés dans des billets

Je fais des pavés, des gros pavés, encore des gros pavés
Des gros pavés, des gros pavés, toujours des gros pavés
Des pavés de seconde claaasseu
Des pavés de première claaasseu
Je fais des pavés, des gros pavés, encore des gros pavés
Des gros pavés, des gros pavés, toujours des gros pavés
Des gros pavés, des gros pavés, des gros pavés, des gros pavés
des pavés des pavés un dernier pavé

http://www.hku.hk/french/dcmScreen/chansonsmp3/gainsbourg_lilas_ext.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 2:42 pm

Irvin a écrit:
Des pavés, des pavés, encore des pavés !
Pourquoi fais-tu cette remarque? personnellement je pense que des pavé peuvent être constructif, pas toi? (bizarre de phrase)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:15 pm

Oui mais à force ça peut devenir chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
brix91
Roues carrées
Roues carrées
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 26
Localisation : essonne
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:23 pm

MRCK a écrit:
Perso je pense que c'est surtout rouler qui aide, comme je l'ai déjà dit avant le flat c'est bien pour apprendre des tricks, mais si on sait pas rouler autre chose qu'un bête sol plat, qu'on a même pas un bon équilibre (sans encore parler d'aisance) en courbe, qu'on sait pas gérer sa vitesse en pompant etc. et toutes ces subtilités qui n'existent pas en flat, on saura jamais les amener ou que ce soit

Je suis pas vraiment d'accord avec ça, on peut trouver des skaters super spécialisés dans un type de terrain dans lequel ils seront super à l'aise sur leur board, alors qu'en flat, ils feront leur tricks sans style, en roulant lentement, et en ayant pas l'air à l'aise du tout. Exemple: Tony Hawk. En flat il est ultra dégueu, il a le style d'un kid de 12 ans qui sait pas rouler, il a aucun pop, il mange ses rotations, etc... Pourtant, en courbe c'est un des meilleurs, ça prouve donc que le flat c'est pas forcément une sous-discipline de base par rapport aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:25 pm

MRCK a écrit:
mecanos je pense que tu as du mal avec l'idée que se braquer sur le flat nuit au reste sur le long terme (...
Je pense que tu mélanges le truc, si on ne fait que du flat on ne fait pas le reste donc on progresse essentiellement en flat, pas dans le reste, je pense qu'on sera d'accord la dessus. Ce que je dis en plus c'est qu'à mon avis si on commence à zéro à un nouvel agrès en étant déjà fort en flat on a probablement un avantage par rapport à une personne qui débute complètement, on n'est probablement pas désavantagé ce qui signifierait que le flat ne nuirait pas (par contre ça peut être inutile dans certain cas, mais je doute que ce soit nuisible).

Citation :
Tu n'as jamais vraiment eu de lacunes parce que tu as commencé cash à rider tout-terrain, du coup tu n'as pas eu de difficulté à appliquer solidement tes tricks à des spots au fur et à mesure que tu les apprenais.
Si, j'ai une énorme lacune qui est le skate en courbe, je n'en ai quasiment jamais fait (mais de toutes façons ça ne me tente pas particulièrement).

Citation :
Alors que pour un mec qui commence cash exclusivement au flat et qui touche jamais à rien pendant suffisamment longtemps pour apprendre une certaine quantité de tricks au sol, il va se heurter à un mur dès lors qu'il voudra pousser ses tricks quelque part
Peut-être mais je doute qu'il ait particulièrement plus de difficultés qu'un débutant complet, je pense même qu'il en aura probablement moins.

Citation :
parce qu'il aura pas vraiment les bases du ride (du coup il ne sera pas à l'aise et aura peur des modules de park, des courbes, bref de tout ce qui n'est pas horizontal). A partir de là, soit il rattrape son retard en s'y mettant, soit il est blasé parce qu'il arrive à rien et du coup se replie sur son flat (ce qui n'est certainement pas la meilleure façon pour apprendre à faire autre chose),
Pourquoi devrait-il s'y mettre? il me semble qu'il n'y a pas de loi la dessus. En fait ça rejoint un peu le témoignage d'Aorta, ce n'est pas parce que certains flatteux prennent de mauvaises habitudes que tous le font, par exemple les freestylers des 80's étaient des flatteux et me semblaient pourtant pas mal à l'aise sur leur board, à mon avis ce n'est pas le fait de skater du plat le problème mais plutôt la façon de la faire.

Citation :
soit il comprend pas, il en a carrément marre et il arrête le skate parce qu'il est pas capable de faire ce qu'il aurait envie de faire, enfin moi je vois ça comme ça.
Je ne sais pas si le taux d'abandon est plus élevé chez les flatteux que chez les autres, j'en doute beaucoup.

Citation :
Perso je pense que c'est surtout rouler qui aide,
On est d'accord la dessus.

Citation :
qu'on a même pas un bon équilibre (sans encore parler d'aisance) en courbe, qu'on sait pas gérer sa vitesse en pompant etc. et toutes ces subtilités qui n'existent pas en flat
La courbe ce n'est pas obligatoire, à Brest on n'en a pas eu avant 2005 et pourtant avant ça il y a eu des tas de bons skaters très à l'aise sur leur board.

Citation :
donc oui je pense vraiment que se borner sur du flat c'est freiner sa progression (quand je dis progression j'entends progression globale bien sûr, pour moi progresser en skate c'est progresser quelque soit le terrain, pas juste agrandir une collection de tricks en flat mais sans jamais chercher à en faire quoique ce soit).
Mais pourquoi devrait-on être polyvalent? Il me semble qu'on peut s'amuser sans l'être, non? En plus même en ne progressant que sur un agrès on peut progresser quand même globalement, mais sur les autres agrès la progression sera quasi nulle (ou complètement nulle et dans certains cas il pourrait y avoir une régression d'où l'emploie du verbe "pouvoir" précédemment).

Citation :
Y a ça, et y a le problème d'absence de transfert dont tu parles, par exemple personnellement j'ai toujours été streeteux à la base, du coup je sais qu'au début quand j'ai commencé à rouler en park, avec des courbes des plans inclinés des pyras etc., j'étais trop pas à l'aise, je sentais rien, je comprenais pas ce qui se passait, bref c'était un monde complètement nouveau... avec le temps j'ai appris à dompter ça (et j'y travaille toujours d'ailleurs, comme tout le monde à chaque session), mais c'est pour dire que y a tellement de types de terrains à exploiter en skate, qu'il faut rouler de tout pour vraiment finir par maîtriser de façon optimale sa board.
Pourquoi faudrait-il contrôler de façon optimale sa board? Et si on ne fait pas un flip tricks donné est-ce qu'on peut dire qu'on la contrôle de façon optimale? A mon avis non, le contrôle de la board est un problème plus compliqué que ça.

Citation :
J'ai eu une période où j'ai fait plus de flat qu'autre chose pendant genre un an et demi après ton inscription sur le forum, principalement pour expérimenter les nouvelles idées de flip tricks que ce forum générait (à une période c'était un labo à flip tricks quand même Mouahaha), et je sais que pour moi ça a constitué un hiatus, j'ai peut-être appris une ribambelle de gizmo flips, j'ai pas progressé en quoique ce soit d'autre entretemps, et en fait avec le temps j'ai même perdu pas mal de confiance en street, que je m'efforce à palier depuis.
Oui mais ça c'est ton expérience personnelle, ce qui t'est arrivé ne te permet pas de généraliser.

Citation :
Donc oui, franchement je pense que se braquer sur le flat, surtout quand on débute, c'est un coup à se flinguer question progression générale.
Ca c'est en effet très probable, si on ne fait que du flat on deviendra un specialiste de flat, pas d'autre chose. Mais comme c'est un domaine très riche il me semble qu'il y a de quoi faire pour celui qui se spécialise la dedans.

Citation :
D'ailleurs c'est presque observable à l'oeil nu, comment pourrait-on expliquer que la plupart des mecs qui font exclusivement du flat ont rarement l'air à leur aise sur leur board par exemple ?
Le problème la dedans c'est qu'en agissant ainsi on peut arriver a des trucs bizarres puisqu'on ne voit finalement pas grand-chose, ce n'est donc pas fiable, par exemple la Terre me semble plate à vue d'œil mais pourtant il semblerait bien qu'elle ne l'est pas.
A mon avis quelqu'un qui s'entrainerait à faire du flat de façon à être à l'aise selon les critères actuels (décontracté, rapide, avec du pop etc...) progresserait probablement dans cette voie et serait à l'aise sur sa board (d'après le "principe d'adaptation spécifique" à l'entrainement effectué).


Dernière édition par mecanos le Sam 24 Jan 2009, 3:27 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre (cohen)
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1121
Age : 27
Localisation : Melun 77
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:27 pm

AVIS AUX GENS QUI RALENT CONTRE LES PAVES :

si ca leur fait chier de les lire, et bien qu'ils évitent les deux topics ou il y en a, et comme ca tout le monde est content.

et qu'ils laissent les autres qui apprécient lire des pavés les lire, voire éventuellement en écrire.

Mais bon c'est vrai qu'en même temps les pavés ca roule mal... (bon bah avec une blague aussi pourrie au moins je suis sur de faire fuir les pavéphobes Boulet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:28 pm

c'est avec des pavés qu'on fait des révolutions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
Dam's
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1678
Age : 30
Localisation : En vadrouille ...
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 3:35 pm

Les pavés c'est constructif : on peut faire des maisons avec

Personnellement les "pavés" de ce topic sont davantage plus intéressant pour moi que la guéguerre qui se joue dans le "topic casse couille de merde"

Sinon par rapport au flat, il y a encore quelques mois il m'arrivait de faire du garage à 2 à l'heure, j'y prenais plaisir, il y a 5 mois je poussait encore mongo, le plaisir y était aussi ...

Pousser mongo ça n'a rien de grave, ne pas pousser mongo c'est comme apprendre un tricks, tu essayes de temps en temps et après ça devient tout naturel. Et puis pousser mongo en normal c'est pas trop grave si tu pousse normalement en switch.

Je pense que l'on peut s'épanouir parfaitement en skate en ne faisant que du flat, moi je continuerais bien à ne faire que du flat, mais j'ai choisi d'essayer de me diversifier, parce que mettre un nouveau tricks en curb ou en flat apporte tout autant de plaisir, et parce qu'après tout c'est en essayant un peu de tout qu'on réalise que certains tricks en curb ou en gap ne sont pas si inaccessibles que ça. (c'est un peu une solution de facilité, par rapport au tricks de flat qui commencent à être corriaces à apprendre, j'apprendrais bien le semi flip et puis faire des lines curbs/flat c'est assez agréable).

J'ai toujours pas le 360 flip en flat !!! Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/profile?user=derbotsficker
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 6:10 pm

mecanos a écrit:
Ce que je dis en plus c'est qu'à mon avis si on commence à zéro à un nouvel agrès en étant déjà fort en flat on a probablement un avantage par rapport à une personne qui débute complètement, on n'est probablement pas désavantagé ce qui signifierait que le flat ne nuirait pas

Ben ça c'est sûr qu'un mec qui a déjà un certain bagage skate (flat ou pas) sera toujours avantage sur un spot face à un mec qui n'en a jamais fait, parce qu'il aura des bases (à relativiser) sur le ride et sur le lancement pratique de tricks. Mais sur un terrain non horizontal, puisque les deux y partiraient de zéro ils en seraient au même point question apprentissage, par exemple un mec qui a dix ans de flat exclusif dans les pattes en serait au même stade (ou en tout cas pas loin) le premier jour qu'ils essaieraient de faire de la mini (par exemple), je me demande même si l'habitué du flat n'aura pas besoin de plus de temps pour s'adapter car bouleversé dans des repères / habitudes ancrés. Quelques exemples pour illustrer, je sais que récemment je me suis mis à la mini assez sérieusement, et au début dedans j'avais vraiment un style de bûche qu'un débutant complet n'aurait pas renié (en somme j'ai du retard à rattraper), je pourrais évoquer d'autres histoires concernant certains membres du forum mais vu ce qui s'est passé avec brix la fois où j'ai eu le malheur de l'évoquer en tant qu'exemple je m'abstiendrai parce que je n'ai envie de vexer personne.

Citation :
Pourquoi devrait-il s'y mettre? il me semble qu'il n'y a pas de loi la dessus.

Bien sûr qu'il n y a pas de loi là-dessus mais c'est quand même conseillé qu'ils s'y essaient un minimum pour voir afin de ne pas faire l'impasse sur une bonne expérience potentielle. De plus même si au final ça leur déplaît au moins ils auront des facultés de jugement supplémentaires leur permettant d'apprécier la difficulté et les subtilités du skate sur le terrain concerné, du coup ça leur évitera à l'avenir de sortir des énormités (du genre 'je comprends pas pourquoi Brent Atchley est pro il ne fait que des kickturns', j'ai déjà lu cet argument en masse de la part de gamins sur le net ça fait franchement peur). Après c'est sûrement ma propre conception du skate qui m'influence quelque part aussi puisque j'ai tendance à voir la pratique du skate comme quelque chose de complet et tout-terrain, du coup j'ai parfois du mal à comprendre pourquoi certains mettent un point d'honneur à se spécialiser souvent sans même avoir tout essayé avant.

Citation :
par exemple les freestylers des 80's étaient des flatteux et me semblaient pourtant pas mal à l'aise sur leur board, à mon avis ce n'est pas le fait de skater du plat le problème mais plutôt la façon de la faire.

Oui peut-être mais skater d'autres terrains permet d'appréhender de nouvelles subtilités du ride, un mec qui maîtriserait à 100% sa board en flat uniquement sera toujours moins à l'aise qu'un mec qui maîtriserait à 100% sa board sur n'importe quel terrain.

Citation :
Je ne sais pas si le taux d'abandon est plus élevé chez les flatteux que chez les autres, j'en doute beaucoup.

Personnellement j'ai eu l'occasion de le constater à plusieurs reprises, il semblerait que quelqu'un n'appréciant qu'un seul aspect du skate soit susceptible de s'en lasser plus vite (et ça semble logique parce que s'il épuise sa motivation dans ce seul domaine il n'en a aucun autre sur lequel rebondir), après une constatation ça vaut ce que ça vaut j'imagine qu'il faut surtout faire du cas par cas, et que ça ne s'applique pas qu'exclusivement aux mecs qui font du flat mais à n'importe qui se spécialisant exclusivement dans un domaine particulier.

Citation :
La courbe ce n'est pas obligatoire, à Brest on n'en a pas eu avant 2005 et pourtant avant ça il y a eu des tas de bons skaters très à l'aise sur leur board.

C'était un exemple parmi tant d'autres (d'ou le 'etc.'), par contre j'ai du mal à imaginer quelqu'un qui n'a jamais fait de courbe être direct complètement à l'aise en courbe Mr. Green (mais ça n'est peut-être que moi, en tout cas personnellement quand je dis 'à l'aise', j'ai tendance à entendre 'à l'aise partout).

[quote]En plus même en ne progressant que sur un agrès on peut progresser quand même globalement, mais sur les autres agrès la progression sera quasi nulle (ou complètement nulle et dans certains cas il pourrait y avoir une régression d'où l'emploie du verbe "pouvoir" précédemment).

Citation :
Pourquoi faudrait-il contrôler de façon optimale sa board?

Ben ça c'est ma conception des choses, si on veut se prétendre 'bon en skate' je pense qu'il faut être tout terrain, ou sinon on ne l'est pas (on est juste 'bon' dans un domaine restreint du skate, donc pas bon en skate globalement, il n y a pas de mal à ça en soit bien sûr tant qu'on ne prend pas la grosse tête ce qui serait déplacé).

Citation :
Et si on ne fait pas un flip tricks donné est-ce qu'on peut dire qu'on la contrôle de façon optimale?

A mon avis il faut différencier contrôle en ride et contrôle question flip tricks, effectivement après c'est bourré de subtilités donc je ne sais pas si ça serait très constructif de s'aventurer dans la question mais personnellement je pense que le premier prévaut sur le deuxième.

Citation :
Ca c'est en effet très probable, si on ne fait que du flat on deviendra un specialiste de flat, pas d'autre chose. Mais comme c'est un domaine très riche il me semble qu'il y a de quoi faire pour celui qui se spécialise la dedans.

C'est sûr, mais ça reste qu'une partie d'un ensemble, personnellement ça ne me dérange pas dans que le spécialiste a bien conscience qu'il n'est que bon dans sa spécialité et qu'il n'a pas de prétentions autres concernant ses aptitudes (parce que ça devient vite énervant pour les autres et j'ai l'impression que ça arrive souvent, peut-être le fait de savoir faire des tricks aux noms compliqués ou réputés difficiles, dont on pense ce qu'on pense, renforce-t-il l'ego quelque part chez certains ?).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 6:21 pm

brix91 a écrit:
Je suis pas vraiment d'accord avec ça, on peut trouver des skaters super spécialisés dans un type de terrain dans lequel ils seront super à l'aise sur leur board, alors qu'en flat, ils feront leur tricks sans style, en roulant lentement, et en ayant pas l'air à l'aise du tout. Exemple: Tony Hawk. En flat il est ultra dégueu, il a le style d'un kid de 12 ans qui sait pas rouler, il a aucun pop, il mange ses rotations, etc... Pourtant, en courbe c'est un des meilleurs, ça prouve donc que le flat c'est pas forcément une sous-discipline de base par rapport aux autres.

Toi tu as vu le trick tip de Hawk sur le hardflip Boulet Bien sûr qu'il s'agisse de flat ou pas, quiconque n'a pas l'habitude de faire quelque chose qui sort de son cadre habituel ne sera pas spécialement a l'aise hors de ce contexte. D'ailleurs d'une manière générale c'est toujours intéressant de voir des rampeux faire du street (par exemple), du fait de leurs habitudes ils auront toujours un style qui leur est bien spécifique sur ce terrain (Danny Way est un bon exemple, même s'il a toujours absolument dominé le street son domaine de spécialité reste la vert), pas forcemment moche, juste alternatif.

En tout cas en l'occurence ça me semble très déplacé de juger les capacités de Hawk hors courbe sur de bêtes one-tricks en flat destinés à illustrer des trick tips, en 1992 dans la Feasters il avait une full part de street incroyable, et à mon avis quand on est aussi bon sur tant de 'vrais' terrains on a pas besoin d'être bon en flat pour se faire valoir en tant que bon skater polyvalent, donc au contraire ça montre à quel point le fait de savoir faire tourner sa board au sol est insignifiant quelque part en comparaison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Sam 24 Jan 2009, 11:14 pm

MRCK a écrit:
Ben ça c'est sûr qu'un mec qui a déjà un certain bagage skate (flat ou pas) sera toujours avantage sur un spot face à un mec qui n'en a jamais fait, parce qu'il aura des bases (à relativiser) sur le ride et sur le lancement pratique de tricks.
N'est-ce pas? Dans ce cas là ce ne serait donc pas nuisible, c'est déjà ça.

Citation :
Mais sur un terrain non horizontal, puisque les deux y partiraient de zéro ils en seraient au même point question apprentissage, par exemple un mec qui a dix ans de flat exclusif dans les pattes en serait au même stade (ou en tout cas pas loin) le premier jour qu'ils essaieraient de faire de la mini (par exemple), je me demande même si l'habitué du flat n'aura pas besoin de plus de temps pour s'adapter car bouleversé dans des repères / habitudes ancrés.
On en est donc plus qu'au flat pas top pour pratiquer de la courbe? C'est possible, faute de pratique de la courbe je ne sais pas ce qu'il en est, je pense tout de même qu'une personne qui se serait bien entrainé à rouler de toutes sortes de façons en flat sera probablement avantagée par rapport à une personne qui ne l'est pas, mais je suppose que tu fais spécifiquement allusion aux flatteux qui roulent mal faute de pratique du roulage, et dans ce cas c'est possible qu'ils soient très destabilisés, je ne sais pas trop ce qu'il en est.

Citation :
Quelques exemples pour illustrer, je sais que récemment je me suis mis à la mini assez sérieusement, et au début dedans j'avais vraiment un style de bûche qu'un débutant complet n'aurait pas renié (en somme j'ai du retard à rattraper),
Oui mais ça ne veut pas nécessairement dire que ton flat nuit à ta pratique de la courbe, juste qu'il est potentiellement inutile, et le pire la dedans c'est que faute d'MRCK-témoin n'ayant pas fait de flat on ne peut pas vraiment savoir ce qu'il en est, il me semble donc sage de ne pas en tenir compte, puisqu'il y a un risque d'auto illusionnement élevé.

Citation :
je pourrais évoquer d'autres histoires concernant certains membres du forum mais vu ce qui s'est passé avec brix la fois où j'ai eu le malheur de l'évoquer en tant qu'exemple je m'abstiendrai parce que je n'ai envie de vexer personne.
Oui, mais citer pleins d'exemples n'apporterait pas grand-chose, la multiplication des exemples ne constitue pas une preuve et à mon avis on ne peut pas trancher sur ce point.

Citation :
Bien sûr qu'il n y a pas de loi là-dessus mais c'est quand même conseillé qu'ils s'y essaient un minimum pour voir afin de ne pas faire l'impasse sur une bonne expérience potentielle.
Non, il n'y a pas besoin de tout essayer, c'est un autre débat mais je pense que là ça dépend vraiment de la personnalité de chacun.

Citation :
De plus même si au final ça leur déplaît au moins ils auront des facultés de jugement supplémentaires leur permettant d'apprécier la difficulté et les subtilités du skate sur le terrain concerné, du coup ça leur évitera à l'avenir de sortir des énormités (du genre 'je comprends pas pourquoi Brent Atchley est pro il ne fait que des kickturns', j'ai déjà lu cet argument en masse de la part de gamins sur le net ça fait franchement peur).
Oui, mais même sans avoir fait ce genre d'expèriences il me semble que si ils souhaitaient éviter de se planter ils gagnraient à ne pas donner des avis sur des machins qu'ils ne connaissent pas, ici ça me semble plus être du à un manque d'esprit critique de leur part.

Citation :
Après c'est sûrement ma propre conception du skate qui m'influence quelque part aussi puisque j'ai tendance à voir la pratique du skate comme quelque chose de complet et tout-terrain, du coup j'ai parfois du mal à comprendre pourquoi certains mettent un point d'honneur à se spécialiser souvent sans même avoir tout essayé avant.
Je penses que tu ne devrais pas utiliser ta conception du skate quand tu débats, (comme tu le remarques toi-même) ça risque de biaiser ton point de vue, à mon avis dans le cadre d'un débat tu gagnerais à avoir un point de vue plus neutre sur la question, le skate dans l'absolu ça peut-être pratiqué de plein de façons différentes qui varient selon les individus, si on cherche à comprendre pourquoi un skateur donné skate d'une certaine façon on a beaucoup de chances de se planter (même si ce skater est soi-même Gniark). Aprés chacun a ses préférences et je conçois tout à fait qu'un passionné de skate comme toi soit interessé par la polyvalence (même si elle est utopique, à mon avis en art un peu d'idéalisme* ne nuit pas).
*au sens commun, pas le sens philosophique qui est farfelu.

Citation :
Oui peut-être mais skater d'autres terrains permet d'appréhender de nouvelles subtilités du ride, un mec qui maîtriserait à 100% sa board en flat uniquement sera toujours moins à l'aise qu'un mec qui maîtriserait à 100% sa board sur n'importe quel terrain.
Bien sûr mais ton exemple hypothétique me semble utopique, ça n'existe très probablement pas de telles personnes, dans la réalité c'est super coriace de comparer ça, il faudrait un protocole très sophistiqué pour départager la maitrise de board de très bons skateurs qui ont des domaines d'excellence très différents.

Citation :
Personnellement j'ai eu l'occasion de le constater à plusieurs reprises, il semblerait que quelqu'un n'appréciant qu'un seul aspect du skate soit susceptible de s'en lasser plus vite (et ça semble logique parce que s'il épuise sa motivation dans ce seul domaine il n'en a aucun autre sur lequel rebondir), après une constatation ça vaut ce que ça vaut j'imagine qu'il faut surtout faire du cas par cas, et que ça ne s'applique pas qu'exclusivement aux mecs qui font du flat mais à n'importe qui se spécialisant exclusivement dans un domaine particulier.
Je ne sais pas, honnêtement dans mon parcours j'ai surtout connu des allrounders et peu de spécialistes, je n'ai donc pas de contre-exemple qui me vienne à l'esprit.

Citation :
C'était un exemple parmi tant d'autres (d'ou le 'etc.'), par contre j'ai du mal à imaginer quelqu'un qui n'a jamais fait de courbe être direct complètement à l'aise en courbe Mr. Green (mais ça n'est peut-être que moi, en tout cas personnellement quand je dis 'à l'aise', j'ai tendance à entendre 'à l'aise partout).
Je ne sais pas si il est possible d'être à l'aise très vite en courbe ou pas, par contre je conteste ton idée d'être à l'aise partout puisqu'à mon avis elle est utopique, ou s'arrête ce partout? Il y a vraiment des tas de machins plus ou moins skatables.

Citation :
Ben ça c'est ma conception des choses, si on veut se prétendre 'bon en skate' je pense qu'il faut être tout terrain, ou sinon on ne l'est pas (on est juste 'bon' dans un domaine restreint du skate, donc pas bon en skate globalement, il n y a pas de mal à ça en soit bien sûr tant qu'on ne prend pas la grosse tête ce qui serait déplacé).
Est-ce que ça existe vraiment des skateurs bons partout? A mon avis dans toute une vie on n'a probablement que le temps de ne voir qu'une partie du skate et des terrains skatables, si on utilises ta définition d'un bon skateur, est qu'il en existe ne serait-ce qu'un? J'en doute. A mon avis un spécialiste peut se prétendre bon dans son domaine d'expertise, je suis d'accord avec toi la dessus, par contre je ne vois pas pourquoi ça empêcherait d'attraper le melon, d'ailleurs il me semble qu'il n'y a même pas besoin d'être bon ou que ce soit pour ça.

Citation :
A mon avis il faut différencier contrôle en ride et contrôle question flip tricks, effectivement après c'est bourré de subtilités donc je ne sais pas si ça serait très constructif de s'aventurer dans la question mais personnellement je pense que le premier prévaut sur le deuxième.
A mon avis ça reviendrait en gros à évaluer le niveau des skaters, ce qui me semble clairement trop compliqué à bien faire pour qu'on operde du temps à ça Gniark

Citation :
C'est sûr, mais ça reste qu'une partie d'un ensemble, personnellement ça ne me dérange pas dans que le spécialiste a bien conscience qu'il n'est que bon dans sa spécialité et qu'il n'a pas de prétentions autres concernant ses aptitudes (parce que ça devient vite énervant pour les autres et j'ai l'impression que ça arrive souvent, peut-être le fait de savoir faire des tricks aux noms compliqués ou réputés difficiles, dont on pense ce qu'on pense, renforce-t-il l'ego quelque part chez certains ?).
Tu utilises un mot interdit dans un débat intelligent: le terme "égo" a de multiples interprétation et peut donc etre compris de plein de façon différentes. Pour en revenir au sujet il me semble en gros qu'on est tous au plus spécialiste dans notre façon de skater, qu'elle soit tout-terrain ou pas (c'est assez logique non?) et qu'on est en général assez mal placé pour juger celle du voisin de façon objective (mais dans certains cas on peut un peu, au moins partiellement, par exemple je connais une brêle en semi flip Gniark).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 12:22 am

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 12:27 am

mecanos a écrit:
MRCK a écrit:
Ben ça c'est sûr qu'un mec qui a déjà un certain bagage skate (flat ou pas) sera toujours avantage sur un spot face à un mec qui n'en a jamais fait, parce qu'il aura des bases (à relativiser) sur le ride et sur le lancement pratique de tricks.
N'est-ce pas? Dans ce cas là ce ne serait donc pas nuisible, c'est déjà ça.

En fait j'ai l'impression qu'il y a un malentendu quelque part sur ce qui est entendu de part et d'autre par la notion de 'nuisance'. Apparemment on est tous d'accord pour dire que quelqu'un qui se braque au flat ne progresse pas ailleurs qu'en flat, mais justement quand par progression on entend progression globale avec idéal tout-terrain (comme c'est mon cas et visiblement celui de cohen), le fait de ne pas progresser ailleurs qu'en flat constitue une forme de nuisance dans le sens où ça contrevient à nos attentes et le temps qui passe n'y arrangera rien si on ne change pas d'approche skateboardistique. Or pour toi une nuisance ça semble se manifester par une régression ou quelque chose d'éminément négatif par nature, et tu sembles aussi avoir une idée plus morcellée de la progression, du coup j'ai l'impression qu'en fait on est d'accord sur le fond mais que la forme génère un micmac inutile (mais je peux me tromper).

Citation :
On en est donc plus qu'au flat pas top pour pratiquer de la courbe?

Non, on en est (toujours) au flat pas top pour faire autre chose que du flat (en tout cas au stade débutant), parce qu'un débutant qui se braque sur du flat n'apprend pas les bases sur les autres terrains en attendant, et ne progresse donc pas uniformément, je sais pas ça me semble logique non ?

Citation :
Oui mais ça ne veut pas nécessairement dire que ton flat nuit à ta pratique de la courbe, juste qu'il est potentiellement inutile,

cf. bout de post précédent Mr. Green

Citation :
Non, il n'y a pas besoin de tout essayer, c'est un autre débat mais je pense que là ça dépend vraiment de la personnalité de chacun.

Pourtant il me semblait avoir lu récemment que toi-même pensait aussi que c'était dommage de faire impasse sur des expériences potentiellement intéressantes ? Et je ne suis pas sûr de bien comprendre où tu veux en venir, mais je pense que ça peut être intéressant même de s'essayer à des choses qui sortent du cadre de sa personnalité ne serait-ce que pour perdre ses a priori.

Citation :
Oui, mais même sans avoir fait ce genre d'expèriences il me semble que si ils souhaitaient éviter de se planter ils gagnraient à ne pas donner des avis sur des machins qu'ils ne connaissent pas, ici ça me semble plus être du à un manque d'esprit critique de leur part.

Bien sûr mais peut-on vraiment les blâmer pour cela, s'ils ne sont même pas conscients qu'il leur manque des subtilités et autres éléments de compréhension à la base ? C'est pour ça que personnellement quand je vois quelqu'un donner des avis mal fichus je n'hésite pas à lui faire remarquer qu'il n'est pas spécialement qualifié pour commenter ce qu'il voit, parce que justement ça me semble dans l'ordre des choses de leur faire remarquer afin qu'ils évitent de continuer, quelqu'un / quelque chose doit bien jouer ce rôle, même si au final ça me fait fréquemment passer pour un connard vaniteux parce que les réactions obtenues sont souvent hostiles peu importe les formes qu'on puisse y mettre, tant pis.

Ensuite pour tous tes bouts de post concernant les utopies, il me semble évident qu'elles sont à relativiser, ceci dit elles ne sont pas à borner non plus, on a besoin d'utopies et d'idéalisme si on a envie de continuer à avancer, sinon la créativité n'existerait plus.

Citation :
Tu utilises un mot interdit dans un débat intelligent: le terme "égo" a de multiples interprétation et peut donc etre compris de plein de façon différentes.

Oui c'est assez malvenu de ma part, en tout cas en l'occurence je l'utilisais dans son sens courant (j'ai tout sauf envie de partir dans des considérations philosophiques sur un forum de skate ces temps-ci Mouahaha).

Citation :
Pour en revenir au sujet il me semble en gros qu'on est tous au plus spécialiste dans notre façon de skater, qu'elle soit tout-terrain ou pas (c'est assez logique non?) et qu'on est en général assez mal placé pour juger celle du voisin de façon objective (mais dans certains cas on peut un peu, au moins partiellement, par exemple je connais une brêle en semi flip Gniark).

Mr. Green, j'ai quand même du mal à faire le lien avec mon bout de post cité (j'ai le cerveau en mode off ce soir en même temps, c'est le week-end Mouahaha), ne penses-tu pas qu'un all-rounder est grosso modo 'spécialiste en tout' par définition (à condition de skater assez de tout, depuis assez longtemps) et est du coup qualifié pour juger pas mal de choses ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 12:34 am

Bon je vais dire un truc je sais pas si ça a un rapport avec ce que vous dites mais par rapport au "niveau", y a un truc qui me frappe. Je connais plein de mecs qui ont un niveau de fou... sur les parks. Mais franchement de fou, ils lachent des trucs que j'ose même pas lancer. Mais par contre après, y en a plein qui sont vraiment très nul en street... Dès qu'y a un spot un peu chelou, où l'élan est pas parfait, où le curb est trop haut ou bien qu'il glisse pas etc... Ben ils testent rien dessus... Et ça je trouve ça bizarre. Est-ce qu'ils sont habitués aux trucs des parks qui sont vraiment conçus pour le skate et donc ce serait des mecs "prototype du park" ou bien c'est juste qu'ils aiment pas le street?

Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
pierre (cohen)
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1121
Age : 27
Localisation : Melun 77
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 12:42 am

Irvin a écrit:
Bon je vais dire un truc je sais pas si ça a un rapport avec ce que vous dites mais par rapport au "niveau", y a un truc qui me frappe. Je connais plein de mecs qui ont un niveau de fou... sur les parks. Mais franchement de fou, ils lachent des trucs que j'ose même pas lancer. Mais par contre après, y en a plein qui sont vraiment très nul en street... Dès qu'y a un spot un peu chelou, où l'élan est pas parfait, où le curb est trop haut ou bien qu'il glisse pas etc... Ben ils testent rien dessus... Et ça je trouve ça bizarre. Est-ce qu'ils sont habitués aux trucs des parks qui sont vraiment conçus pour le skate et donc ce serait des mecs "prototype du park" ou bien c'est juste qu'ils aiment pas le street?

Boulet

Ca il parait que c'est vrai. J'en ai déjà parlé je sais plus quand, et donc il semblerait que certains mecs qui ont toujours ridé que en park ont beaucoup de mal a faire du street. C'est intéressant je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxime
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 4586
Age : 26
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 1:13 am

bah franchement le park et le street c'est trop différent, par exemple, j'ai overwaxé mon curb qui est parfait (j'entends par là, droit, sans aucune bosse, latte en métal qui slide trop bien,...) et je mets des tricks dessus que je ne mets absolument pas en curb en street, je me vois mal faire flip bs lip sur un curb en beton, avec une forme horrible etc, le park en fait ca aide mais en même temps ca tue le street, ca dépend des gens, aprés ca dépend aussi d'où on se trouve.
Dans des pays comme le Dannemark, à chaque fois que je skatais la bas ca me choquait, ils ont des parks tous les 2km, chaque village à son park, et il y a A CHAQUE FOIS dans une ville, aussi petite soit-elle un STREET PARK et un SKATE PARK ce qui fait que les skaters la bas sont juste des fous.

De plus les villes c'est vraiment des villes hypra modernes avec des spots partout, et des curbs de street, bah tu dirais que c'est des curbs de park tellement ils sont parfaits, du coup je me tappais la loose à chaque fois,je mettais genre bs smith sur un curb assez haut, j'etais trop fier et t'as un kid de 10 ans qui te suit en faisant bs smith bs 180 out , flip bs tail etc, tu fais okéééééééééé! mais à ne faire que du park on devient un skater de park , et pas un skater street quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m0x1m3.skyblog.com
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 1:21 am

Je suis d'accord avec vous deux, et à vrai dire je me demande même si l'inverse est pas vraie aussi, un mec qui est habitué à skater que des spots de merde aurait pas besoin d'un temps d'adaptation pour apprendre à skater des spots sans fioritures ? A mon avis c'est à relativiser, parce que comme on le dit souvent à Blois quand on skate les curbs de la Halle, qui sont ronds, plus challenging à rouler qu'ils n'y paraît, chiants pour tout ce qui est noseslide, smith, blunt..., quand on apprend un trick dessus c'est plus difficile que sur un vrai spot mais après on sait le faire grosso modo partout (mais peut-être pas aussi bien ?), et c'est vrai que j'ai souvent vu ça se produire, mais après j'en sais rien, en ce qui me concerne je sais que j'ai tellement l'habitude des vieux sols de Blois, des trucs à l'arrache etc. que parfois ça me fait quasiment drôle de skater un spot bien, et j'ai l'impression qu'il faudrait que j'y passe plus de temps pour vraiment savoir l'exploiter, enfin c'est bizarre et intéressant en même temps, y a des corrélations à faire j'ai juste l'impression que ce sont deux styles différents. Sans même parler de spots parfaits ou pas, le street et le park c'est en général bien différent quand même, c'est souvent qu'on est amené à voir des mecs bons dans l'un et pas spécialement dans l'autre, etc.

On pourrait limite écrire une dissert, est-ce le skater qui forge le spot, le spot qui forge le skater, ou les deux Mouahaha

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
maxime
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 4586
Age : 26
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 1:32 am

mais trop, skater des trucs pourris ca rend surtout foufou quand on skate un spot trop propre, j'pense à ma période flat justement, sujet d'actualité.. bah souvent, un trick, devant chez moi, passait beaucoup moins vite alors que quand j'etais sur le sol nickel en pierre bleue de la générale, tout rentrait beaucoup mieux, et même encore aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir beaucoup mieux mes tricks à la générale que devant chez moi,enfin bon, autre débat quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m0x1m3.skyblog.com
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 1:41 am

Irvin a écrit:

Ariel, écoute-moi !
- sur le forum, c'est la pagaille !
- La vie sous les pavés,
- C'est bien mieux que la vie qu'ils ont là-haut sur la terre !
Le roseau est toujours plus vert,
Dans le marais d'à côté !
Toi t'aimerais bien vivre sur terre,
Bonjour la calamité !

Regarde bien le monde qui t'entoure,
sous les pavés parfumés.
On fait carnaval tous les jours,
Mieux, tu ne pourras pas trouver !

Sous les pavés, sous les pavés,
Doudou c'est bien mieux,
Tout le monde est heureux,
Sous les pavés.

Là-haut, ils bossent toute la journée,
Esclavagés et prisonniers,
Pendant qu'on plonge,
Comme des éponges,
Sous les pavés.

Chez nous, les copains se fendent la pipe,
Les palmiers sont un vrai régal.
Là-haut, ils s'écaillent et ils flippent,
A tourner dans leur bocal.

Le bocal, faut dire, c'est l'extase,
Chez leurs copains cannibales.
Si Missié forumeur n'est pas sage:

[Un poisson] Il finira dans la poêle !

Oh non !
Sous les pavés, sous les pavés,
Y a pas d' court-bouillon,
Pas de soupe de poisson,
Pas de marmiton.

Pour la tambouille, on leur dit non !
Sous les pavés, y a pas d'hameçons.
On déambule, on fait des bulles,
Sous les pavés !

[Choeurs d'escargots] Sous les pavés !
Sous les pavés !

[Choeurs d'escargots] Sous les pavés !

La vie est super,
Mieux que sur la terre, je te le dis.

[Choeurs d'escargots] Oui, je te le dis ! hi hi !

Tu vois dam's et aymerique,
Se sont lancés dans le reggae.
On a le rythme,
C'est d' la dynamite,
Sous les pavés !

irvin au flution,
mecanos joue de la harpe,
metalou d' la basse,
C'est les rois du rap.

thibeau au saxo,
leo au bango,
antoine est le dieu de la Soul.

zeroman au turbet,
francois au violon.
les kids rock'n'rollent,
alioch garde le ton.

et tout le monde se marre et s'éclate,
Vas-y souffle mon doudou !

Ouais!
Sous les pavés !

[Choeurs] Sous les pavés !

Sous les pavés !

[Choeurs] Sous l'es pavés !

Quand maxime biguine des biguines,
Çà balance, çà swingue !
Ils ont du sable, çà c'est certain,
Nous le jazz-band et tous les copains !

On a les clims clams,
Pour faire une jim-jam,
Sous les pavés !

bienvenu en enfer,
Au rythme d'enfer,
Sous les pavés !

Et moi c'est jako,
Pour donner l' tempo,
C'est frénétique,
C'est fantastique,
On est en transe,
Faut que çà balance,
Sous les pavés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mecanos
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2226
Age : 38
Localisation : Brest
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 2:10 am

MRCK a écrit:
En fait j'ai l'impression qu'il y a un malentendu quelque part sur ce qui est entendu de part et d'autre par la notion de 'nuisance'. Apparemment on est tous d'accord pour dire que quelqu'un qui se braque au flat ne progresse pas ailleurs qu'en flat, mais justement quand par progression on entend progression globale avec idéal tout-terrain (comme c'est mon cas et visiblement celui de cohen), le fait de ne pas progresser ailleurs qu'en flat constitue une forme de nuisance dans le sens où ça contrevient à nos attentes et le temps qui passe n'y arrangera rien si on ne change pas d'approche skateboardistique.
J'ai déjà parlé de ça dans ma première intervention sur ce sujet Clin d'oeil En gros j'avais écrit qu'une personne qui passe plein de temps à bosser son flat en pensant progresser partout se trompait puisque ça ne fonctionne pas comme ça, on est donc d'accord la dessus, dans le cas d'un skateur qui vise un objectif tel que skater de la courbe (par exemple), faire plein de flat est une perte de temps.

Citation :
Or pour toi une nuisance ça semble se manifester par une régression ou quelque chose d'éminément négatif par nature, et tu sembles aussi avoir une idée plus morcellée de la progression, du coup j'ai l'impression qu'en fait on est d'accord sur le fond mais que la forme génère un micmac inutile (mais je peux me tromper).
Ca c'était un autre aspect du truc qui me semblait intéressant, se demander si le flat était nuisible en dehors de cette histoire de perte de temps pour parvenir à l'objectif qu'on s'est fixé (donc la je m'interesse à un skateur qui n'a pas d'objectif skateboardistique particulier et qui aborde un nouveau spot, bref un truc utile pour tenter de touver des pistes de réponses à la question de la nuisance éventuelle du flat dans une telle situation).

Citation :
Non, on en est (toujours) au flat pas top pour faire autre chose que du flat (en tout cas au stade débutant), parce qu'un débutant qui se braque sur du flat n'apprend pas les bases sur les autres terrains en attendant, et ne progresse donc pas uniformément, je sais pas ça me semble logique non ?
La on ne parle pas de la même chose, c'est de ma faute puisque "pas top" ce n'est pas précis du tout, ici par "pas top" j'entendais "nuisible", désolé pour ça.

Citation :
Pourtant il me semblait avoir lu récemment que toi-même pensait aussi que c'était dommage de faire impasse sur des expériences potentiellement intéressantes ?
Oui, mais il s'agissait de mon avis personnel, et je ne suis pas certain de pouvoir montrer que je crois ça à raison, d'ailleurs j'en doute, donc je choisi une position plus solide (je zappe volontiers mes avis et positions en cours de route Gniark).

Citation :
Et je ne suis pas sûr de bien comprendre où tu veux en venir, mais je pense que ça peut être intéressant même de s'essayer à des choses qui sortent du cadre de sa personnalité ne serait-ce que pour perdre ses a priori.
C'est juste que je ne suis pas sûr que tenter des tas de trucs soit forcement bénéfique, il me semble qu'on devrait faire du cas par cas en fonction de la personnalité du client, certains vont systématiquement tenter des tas de trucs alors que d'autres peuvent préférer en rester à des machins qu'ils connaissent déjà un peu. Je suis aussi d'accord que parfois ça peut être bénéfique de tenter des bidules même si on les ent pas,mais à mon avis c'est vraiment du cas par cas.

Citation :
Bien sûr mais peut-on vraiment les blâmer pour cela, s'ils ne sont même pas conscients qu'il leur manque des subtilités et autres éléments de compréhension à la base ? C'est pour ça que personnellement quand je vois quelqu'un donner des avis mal fichus je n'hésite pas à lui faire remarquer qu'il n'est pas spécialement qualifié pour commenter ce qu'il voit, parce que justement ça me semble dans l'ordre des choses de leur faire remarquer afin qu'ils évitent de continuer, quelqu'un / quelque chose doit bien jouer ce rôle, même si au final ça me fait fréquemment passer pour un connard vaniteux parce que les réactions obtenues sont souvent hostiles peu importe les formes qu'on puisse y mettre, tant pis.
BJe suis d'accord avec toi sur ce point là, mais je suis en désaccord sur comment tu t'y prends, il me semble que l'attitude la plus sage est souvent juste de semer le doute par suggestion ou par des questions pertinentes, dans certains cas on peut aussi donner des contre-exemples, ou exposer des théories valables (etc...) mais donner un avis personnel basé sur l'expérience me semble être quelquechose à éviter puisque l'expérience personnelle n'est pas une source d'informations fiable, le risque de se planter soi-même est très gros.

Citation :
Ensuite pour tous tes bouts de post concernant les utopies, il me semble évident qu'elles sont à relativiser, ceci dit elles ne sont pas à borner non plus, on a besoin d'utopies et d'idéalisme si on a envie de continuer à avancer, sinon la créativité n'existerait plus.
On est d'accord la dessus.

Citation :
Oui c'est assez malvenu de ma part, en tout cas en l'occurence je l'utilisais dans son sens courant (j'ai tout sauf envie de partir dans des considérations philosophiques sur un forum de skate ces temps-ci Mouahaha).
Je vais faire le gros boulet la dessus mais il me semble que sens courant c'est un truc issue de la psychanalyse (qui n'est pas fiable) du genre le "je", ce qui n'est vraiment pas pratique du tout. Je propose de laisser tomber ce point la Gniark

Citation :
j'ai quand même du mal à faire le lien avec mon bout de post cité (j'ai le cerveau en mode off ce soir en même temps, c'est le week-end Mouahaha), ne penses-tu pas qu'un all-rounder est grosso modo 'spécialiste en tout' par définition (à condition de skater assez de tout, depuis assez longtemps) et est du coup qualifié pour juger pas mal de choses ?
Le lien c'est que faute de pouvoir atteindre l'idéal du skateur tout terrain on est tous de simples spécialistes de l'ensemble de chose qu'on fait avec son skateboard, et que finalement le vrai all-rounder n'existe tout simplement pas à cause du trop grand nombre de possibilités. Si on prend un skater relativement all-rounder (donc qui fait des trucs sur les différents terrains classiques) il me semble qu'à temps de pratique égal celui sera en général moins fort qu'un spécialiste dans son domaine de spécialité et donc pas forcement apte à évaluer ce qu'y fait celui-ci. Après c'est sûr que le all-rounder relatif connait un peu tous les terrains classiques et peut donc évaluer des choses bien plus variées que le spécialiste qui n'est pas vraiment qualifié pour évaluer autrechose que des machins qui sont dans son domaine d'expertise.
Je rajoute que pour émettre des avis valables sur le skate il ne suffit pas d'être fort en skate, il faut aussi être qualifié pour construire de tels avis, par exemple savoir éviter les erreurs de raisonnement classiques, d'ailleurs à la rigueur ça me semble même plus important que l'expérience en skate, par exemple j'aurais probablement plus confiance en un bon spécialiste en biomécanique qu'en un skater pour certains bidules.

Bon là je vais me faire une super pizza, j'ai du attendre 2h de plus que prévu parceque j'avais oublié la levure dans ma pâte précédente qui met 2h à lever, et bien sûr comme un idiot je n'ai remarqué ça qu'à la fin, ( première fois que ça m'arrive, je comprends maintenant pourquoi ma maman met la levure en premier), monde de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   Dim 25 Jan 2009, 11:16 am

Jako, envoie ta musique à Saez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le skate c'est de la merde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le skate c'est de la merde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un fondu entre 2 temps!!
» [Résolu] Comment supprimer une carte dans Mapsource ?
» Une fiche de Rp s'il vous plaît~
» Présentation de Coupure Pub: émission inutile où je me moque des pubs de merde !
» hé ban merde!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Le skate :: Questions de fond et débats-
Sauter vers: