AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 7 reasons the 21th century is making you miserable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Mer 04 Nov 2009, 11:27 pm

http://www.cracked.com/article_15231_7-reasons-21st-century-making-you-miserable.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 12:08 am

Personne répond c'est cool, mais je profite de ce topic pour balancer une réflexion, je suis le seul à trouver que les années 2000 (puisqu'on voit la fin de cette décennie dans deux mois là) ont été trop pourries par rapport aux années 90 ? Sans vouloir tomber dans le trip nostalgique des groupes Facebook à la con des trucs qu'on faisait dans notre jeunesse etc..... c'est moi ou tout n'a plus aucun charme, je me dis que si j'avais eu 10 ans de moins et que je grandissais dans le monde actuel, je me ferais pire chier, grandir avec MSN et tout le bordel la génération kikoolol, tu regardes la TV t'as que des trucs à deux balles en images de synthèse sans aucun charme (ça remonte à quand le dernier VRAI Disney, qui n'était pas en 3D ni une énième suite et pathétique repompe de vieux Disney classiques à succès affublés d'une excuse de scénario), les jeux vidéo c'est trop naze c'est plus technique et impressionnant qu'à l'époque mais aucun charme comparé aux premiers Mario, Zelda, aux premiers jeux Game Boy (la vieille toute grosse et carrée), NES SNES Master System et tout le bordel (la N64 c'était sûrement la dernière console qui ait jamais été intéressante), ça se finit en deux deux c'est bien fait mais pas intéressant, pour une consommation fast-food. L'autre jour je suis retombé sur mes vieilles BD de Don Rosa avec la jeunesse de Picsou, j'ai relu tous les épisodes et je me suis rappelé d'à quel point ces histoires étaient magiques et bien foutues (avec mine de rien un style graphique hors du commun), et j'ai peur que dans quelques générations tous les gamins s'en foutent et préfèrent faire je sais pas quel truc de merde plutôt que de ne serait-ce que lire un truc tout court d'ailleurs. Je repense à mon enfance je repense aux parties de foot avec les potes, aux missions au supermarché deux bornes plus loin aller retour pour aller chercher des cartons d'emballage et des cageots et faire de la luge sur les pentes de gazon au bord du Cher, aux missions trouvage et aménagement de cabanes dans des buissons, arbres.... aux jeux qu'on inventait ou qu'on se réappropriait à faire les cons dans la rue à se tracter en vélo en skate on se faisait jamais chier au quartier on était dehors et on se démerdait, maintenant j'ai l'impression que tous les gamins préfèrent glander sur Facebook mettre des photos et changer leur statut. Ca me fout les glandes c'est ça vieillir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 12:33 am

C'est la facilité d'accès à tous nos désirs qui fait que les gens sont beaucoup plus blasés.
On peut en dire ce qu'on veut, mais le libre-accès à tout ce qu'on veut, nous fait perdre énormément la valeur de ce qu'on a.
Bref je dirais pas que je suis plus malheureux qu'un autre, je ne tombe pas dans l'excès et savoure ce que j'ai.

EDIT : pour faire polémique parce que ça me fait rigoler, on s'en fou, la fin du monde est prévue en 2012. Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
skatefrite
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3702
Age : 25
Localisation : Vineuil city
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 12:39 am

On va tous crever, on va tous crever, y'a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skatefrite.skyrock.com
Babyface
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 24
Localisation : En Banlieue Parisienne
Date d'inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 12:44 am

Bah moi perso les années 2000 ont pas été trop pourri. Enfin contrairement à toi j'ai pas de point de comparaison avec les années 90 car j'etais trop jeune.

Mais personnellement j'ai connu l'ordinateur en 2004 et j'y allait pas souvent car on avait juste l'ordinateur et pas internet, pour internet j'ai du attendre jusqu'en 3ème (voire seconde, je me souviens plus trop). Les parties de foot avec les potes, les chasses à l'homme dans mon quartier et tout le délire, j'ai connu ca aussi. J'etais rarement chez moi, toujours avec les potes aussi.

J'avoue que j'ai eu une periode jeux videos quand j'ai decouvert la Playstation, ca m'a trop retourné le chiro, c'etait une revolution pour moi enfin dans mon monde personnel, j'etais trop absorbé par ca, je sais que ca peut paraitre bête mais perso je regrette pas, je me souviens encore des parties de Tekken 3 que je faisais avec mes potes après le foot, on rigolait bien ensemble, ca faisait de bons souvenirs d'enfance même si y avait pas que ça.

Je me souviens même que je voulais devenir Footballeur professionnel, mais j'etais tellement mauvais que c'etait impossible. Mouahaha J'avais ce rêve en commun avec un pote (que j'ai perdu de vue d'ailleurs), je me souviens encore des matchs sous 30 degrés au soleil pendant les vacances, ou des "qualifs" ou des "61", c'etait bien cool", donc pour moi les années 2000, je l'ai ait bien vécu.

Après, quand j'suis rentrée au lycée, j'ai connu le skate et c'est devenu encore meilleur, bien sûr je traîne sur l'ordinateur, c'est presque "normal" pour ma generation on va dire, je vais pas defendre l'indefendable mais tout évolue c'est normal même si ca va dans le mauvais sens, je vois pas comment avec l'avancée technologique, ca aurait pu aller dans un autre sens que celui ci, et ca tend à empirer, c'est sûr et dans dix ans les jeunes d'aujourd'hui diront "c'etait mieux avant", mais c'est assez fréquent comme discours, c'est sur qu'on aime plus ce qu'on a vécu soit même et qu'on peut être en imcompréhension totale devant les nouvelles moeurs, mais je pense que ce sera toujours comme ça, après c'est vrai que moi même y a certaines choses que je cautionne pas vraiment dans "ma génération", tout le bordel "kikoolol", j'essaye d'en être éloigné le plus possible même si j'avoue que moi aussi j'suis un minimum dedans avec "msn, facebook" mais de façon modéré, c'est pas toute ma vie non plus, j'ai pas mal de trucs à côté, comme mes amis, mes etudes, le skate, la musique, enfin tout les délires d'une personne normale quoi.


Dernière édition par Babyface le Ven 06 Nov 2009, 12:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 12:45 am

Oui c'est ça vieillir ! T'as jamais entendu tes parents te dire : "et tu penses que je faisais cmt quand j'étais gosse ?" T'sais à l'époque, de c'que j'entends en tout cas, ils étaient beaucoup plus à l'arrache, rien à foutre, mais tout allait bien, ils avaient pas de gsm, pas d'ordi, une télé mais c'était rare, mais quoi, nos parents ils se marraient quand même bien, alors t'sais les jeunes s'adaptent à ce qui est mi à leur portée et s'amusent avec ça. Pour te donner un exemple que t'aimeras, mon père m'a dit un jour qu'à mon âge, quand il faisait du skate, il se cassait pas le cul à faire des figures, sa planche était super grande et il se mettait dessus avec son frère et faisait des putains de descentes et des virages supers dangereux, et il kiffait ! (mais un jour il se faisait tracter par une voiture en skate accroché à une corde, mais y'a eu une bosse, il s'est cassé le bras, il a arreté Mouahaha )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 1:04 am

Nan mais justement Antoine à l'époque ils avaient pas de portable pas de télé etc..... mais quelque part c'était sûrement mieux non, dans le sens où ça les poussait à sortir de chez eux, et faire des trucs. Je ne vais pas non plus complètement cracher dans la soupe parce que sous bien des aspects c'est pratique et 'confortable' d'avoir des moyens de communication comme le net ou les portables, simplement lorsque c'est mal utilisé c'est à double tranchant. Le point de vue 'parent' auquel tu fais référence justement plus ça va plus j'ai l'impression que je commence à l'adopter (en même temps à mon âge certains ont déjà leur premier gosse, c'est rare mais ça existe et on en connaît sûrement tous, d'ailleurs ma propre mère m'a eu à 22 ans), c'est justement ça qui me prend par surprise : des trucs avec lesquels j'ai grandi et qui dans ma tête étaient 'actuels' (ou en tout cas 'intemporels') sont maintenant en voie de disparition, et sur le point d'être remplacés par des trucs qu'il se trouve que je trouve vachement moins riches (en essayant de rester le plus objectif possible).

Sinon je suis content de lire le post de Babyface il me redonne un peu d'espoir, mais bon il n'a que quatre / cinq ans d'écart avec moi, ceux pour qui je me pose le plus de questions ce sont ceux qui vont grandir dans les années à venir. Enfin j'avoue que déjà ça me fait drôle de skater parfois avec des mecs qui sont nés vers le milieu des années 90 (dans ma tête c'est encore hier).... me dire que bientôt je skaterai avec des mecs nés dans les années 2000 ça va me foutre encore plus les glandes

Et moi aussi j'ai fait le coup des jeux vidéo avec les potes après le foot à l'époque on avait tous la NES et on s'échangeait des jeux, on se faisait des parties avant de sortir etc... c'était convivial, un bon délire. Et j'ai aussi fait le coup de se faire tracter en skate sauf que moi c'était par mes potes en vélo, et j'ose pas repenser à la date sinon ça va me faire sentir encore plus vieux comme si j'avais pas assez les boules comme ça de tomber dans le cliché du papa 'moi quand j'étais jeune.....' (et j'ai envie de dire 'mais je SUIS jeune bordel'.. mais ça aussi c'est un cliché Mouahaha)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 1:13 am

écoute, je pense exactement la même chose, et je pense que tous les mec comme toi et moi qui ont eu une enfance "à l'ancienne" et qui ont fait de la luge et des cabanes et qui ont inventé des jeux allucinent quand ils voient ce qu'il sont contraints de devenir avec l'internet facebook et tout le paquet qui va avec. je me demandais encore ce matin "si j'ai des enfants, comment leur interdire internet assez longtemps pour qu'il ne soient pas de cette génération ratée (car on peut le dire, la nouvelle génération est ratée). moi j'ai fait du kanoé kayac sur les feuille mortes dans un bois en pente, j'ai fait de la luge, j'ai fait du sapin-ballon (tu jettes un ballon de rugbi dans un sapin bien dense, et c'est le premier qui choppe le balon et qui le ramène sur une base, par-terre à côté du sapin, tout les coups sont permis), j'ai fait du wood-board, des chasses à l'homme chez xavier, et tout ça quand j'habitais en campagne. après, en ville, avec les études, j'ai plus eu l'occase. et je regrette. heureusement, il y a toujours des mecs comme françois, qui sont toujours prêts à partir dans ce genre de délirs, et durant les vacances dernières, on a inventé un nouveau watersport avec une corde et une planche (que l'on a fabriquée avec du polystyrène) dans la vague d'un vannage.

je crois que facebook et toute cette culture "parodie du passé" (shreck, naheulbeuk, etc...) on boosté prématurément la nouvelle génération à créer de faux sentiments et à mépriser les vrais, puis à les rechercher faussement sur msn. les enfants sont maintenant adolescents à 9 ans.

et nous, qui avons connus la belle culture des waltdisney peints à la main, qui avons pleuré quand simba perd son père, et qui avons étés amoureux de jasmine, on est au fond de nous telement sentimentales qu'on va chercher dans facebook et tout notre dose de romantisme (car les filles, qui sont directs tombés dans facebook, ne sortent plus de chez elles, donc nous on ne les rencontre plus à part là dedans) et dès qu'on est sur facebook et tout, on se retrouve obligé de se montrer "in" face à notre réseaux (que l'on imagine comme une foule qui nous regarde, alors qu'il faut s'imaginer une foule tout court) on commente des trucs en faisant de l'humour. et cet humour nous tue: on ne sait plus rien faire d'autre, que de s'envoyer des blagues à l'infini.

d'ailleurs, la nouvelle génération, à laquelle on n'a pas instruit les sentiments, vous remarquerez qu'il vont chercher les trucs de base et les trucs "clichés", en allant voire cette nouvelle saga avec des vampires là...

aymerique, t'inquiète, vieillir c'est que physique, dans la tête c'est une accumulation d'expérience, et ça n'a rien de restrictif si l'on ne se laisse pas avoir par les pseudo "normes de vie" qui nous font suivre les meurs qui change, c'est à dire, en gros, soit on est asocial, soit on ne vois ses potes que lors de fêtes, et on met les photos de ces fêtes et on les commentes en faisant de l'humour le reste du temps.

il n'y a pas de bonheur si on ne peut pas le partager. donc c'est pour ça qu'on ne peut pas skater tout seul et kiffer, et que l'on doit aller chercher les autres et faire autre chose que de se bourrer la gueule ou de faire des putains de blagues ou encore de parler des anciennes fêtes, et enfin ne se servir de facebook que pour partager les anciennes photos de classe ou trucs dans le genre (seul utilité réelle) si on veut retrouver les années 90.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 17731
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 2:09 am

Je suis entièrement d'accord avec ton post, d'ailleurs quand tu dis 'si j'ai des enfants un jour comment les tenir à l'écart d'Internet' ça me rappelle des réflexions que je me suis faites à moi-même ces dernières années, déjà je sais que plus tard je ne voudrais pas de TV chez moi - c'est encore pire que le net je trouve parce qu'il n y a aucune utilisation utile possible, les inconvénients sans les avantages, ça n'est que du gavage d'images pour ceux qui s'emmerdent dans leur vie et qui manquent d'action, on leur alloue une 'fausse fenêtre animée' pour qu'ils n'aient pas à sortir de chez eux et à quitter leur petit confort personnel, leur petit monde de complaisance dans leur égo (où ils ne laissent rentrer que les gens qu'ils connaissent et qui sont donc le moins 'autre' possible - et encore, quand ils le veulent bien), comme ça ils ont l'impression non seulement d'être dehors mais en plus de vivre des trucs passionnants.

On vit dans une société qui quelque part pour nous faire subsister nous aliène en grande partie et nous prend donc un temps de vie potentiel considérable, ça n'est plus un secret pour personne mais moi depuis que j'en ai pris conscience il y a une petite dizaine d'années j'ai sû que je voulais le moins travailler possible quitte à tout conjuguer au présent (c'est pour ça qu'encore aujourd'hui je continue à vivre de cette façon-là, c'est calculé assumé et composé ça n'est pas un bête laisser-aller). Du coup pour nous faire 'patienter' elle nous bourre le mou pour nous faire vivre par procuration, on doit 's'évader' mentalement en lisant des bouquins, matant des films... pour s'imaginer faire des trucs. A mon avis le besoin d'amusement est quelque chose de naturel (comme si on avait le besoin de dépasser notre nature d'unique individu avec les états de fait que ça implique : une seule vie, un seul parcours etc...), d'ailleurs même les animaux rêvent ; mais la société, au prix de conditions de vie davantage confortables et viables, en rajoute quand même une bonne couche. Regarde le nombre de gens qui sont névrosés, qui ne supportent pas de voir d'autres gens s'amuser (voir d'autres gens tout court), parce que ça leur rappelle à quel point eux-mêmes se sont fait bouffer. Les commentaires sur la vidéo de Bonhomme à Lille en train de s'embrouiller avec des gens était bien représentative de ça, pour certains c'est tout à fait normal de rentrer dans des jeunes tout à fait inoffensifs sur le trottoir avec sa voiture, on en vient à cautionner des aberrations. Après ça, c'est sûrement intemporel (mais on vit dans une société de plus en plus libérale et ça créé des conflits entre les générations du coup je ne serais pas surpris que ça se fasse davantage sentir de nos jours). Mais c'est un fait, les gens ne comptent plus sur leur imagination que pour vivre par procuration.

Tout à l'heure j'ai rigolé en lisant un mec sur un forum (....) qui disait 'au moins avec le net c'est cool, on galère moins pour trouver des films de cul'. Sauf qu'il y a 30 ans à mon avis, tout le temps que les jeunes passent maintenant à se branler chez eux, les jeunes de l'époque l'employaient pour sortir dehors et brancher des demoiselles, et à mon avis ça devait mieux marcher pour eux, bon c'est (littéralement) cul-cul comme exemple mais c'est bien représentatif de la 'virtualisation' de nos vies.

Sinon ta remarque sur les clichés est super intéressante, je me l'étais jamais vraiment faite alors que pourtant ça saute aux yeux. Au fur et à mesure que la technologie avance on se mécanise, il y a plusieurs décennies les gens prévoyaient qu'en 2000 les usines seraient peuplées de robots à la place des humains, j'ai l'impression que le phénomène à dépassé leurs espérances et que ne s'est pas arrêté aux portes des dites usines.

Du coup plus tard je sais pas si j'aurais des gosses, quelque part j'aimerai, mais j'ai peur concernant leur éducation. Je sais d'ores et déjà exactement ce que je leur inculquerai et comment je répondrais à leur question, je pense que je me montrerai bon père (selon mes standards en tout cas) ; mais ce qui m'inquiète, c'est plutôt de savoir si le fait de les éduquer autrement que mécaniquement ne va pas plutôt les handicaper et les rendre malheureux socialement, noyés au milieu de froids clones fabriqués en série.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 6:43 pm

t'as raison, c'est un virus qui attaque notre besoin de rêve. et dans tout rêve, ou livre ou film, il faut du sentiment, et de l'humour. et comme maintenant on se croit tous le héro d'un film (il suffit de voir ces jeunes qui ne peuvent plus se passer de musique, car c'est comme si c'était le générique du film, et hitchcock le sais, le silence dans un filme ça met mal à l'aise (les oiseau).

j'ai trouvé le nom du film que je cherchais: c'est twilight. ça, c'est représentatif du nouveau fantasme, imposé par la nouvelle culture jeux-vidéos-super-effets-spéciaux-etc: le mec est super-fort, c'est un vampire, donc il est moins banal que l'espèce humaine, et la fille est une soupe de sentiments qui ont été emballé dans du plastique pour la commercialisation. sentiment en plastiques, que l'on retrouve dans les textos/msn/facebook que les collégiens (et le temps passe, c'est les lycéens maintenant et toute les génération qui ont plus de deux ans de moins que moi) s'envoient 24/24. donc ça, c'est la résultante sentimentale, qui est industrialisée, comme tout le sera bientôt.

et si ce n'est pas le sentiment, c'est l'humour: et notre super nouvelle culture nous propose shreck et le donjon de naheulbeuk (et tout les autres trucs parodiques).

l'effet, c'est que l'intelligence baisse en moyenne (je parle de l'intelligence générale, pas d'être un super-calculateur ou bien un autiste de haut niveau, ça c'est en hausse), il suffit de regarder les nouveau étudiants 5 minutes pour comprendre.

si on projette l'humanité, la science n'aura pas super avancé, car elle va avancer de moins en moins vite. donc une vrai représentation du futur n'est pas ces trucs que l'on voit au cinéma (de toute façon yaura pas assez d'argent pour creer des mondes aussi futuristes).

le vrai futur, c'est une humanité ultra-connecté, où il n'y a plus du tout de conversation. les gens ne savent plus que faire des petites blagues plus ou moins droles, que ce sois en se parlant sur msn ou en vrai. surtout en groupe. les couples ne se ferons que lors de fêtes où l'on se drogue. la définition d'un ami sera la même que la définition d'une connaissance. les gens ferons des sports avec des règles de plus en plus strictes.
(regardez simplement le skate: au départ c'était le concept de faire autre chose que de rouler avec une planche et des roues, un truc de barge et super original, et mintenant c'est un turc qui repose en trois catégories: flat, curbe, rampe, et dont le but est de tendre vers un style de nonchalance, qui hélas est, aujourd'hui, à cause des films comme matrix et tout, synonyme de classe et d'épanouissement). quant aux sentiments, on aura les noms, et on les collera sur des situations, comme des cartes pokémon dans un album sans avoir jamais joué au jeux. "tien? cette fille ressemble à une jolie fille. on se regarde, c'est qu'on se trouve beau. vivement qu'il y ai une fête avec elle". et lors de la fête: "je pense qu'on s'aime, alors il faut qu'on s'embrasse". "tiens, ils s'embrasse: ils s'aiment, c'est cool, ils était fait l'un pour l'autre". le lendemain, la fille, à sa copine: "je crois que je suis amoureuse" une semaine plus tard: "en fait, on a parlé (sur msn ou par texto) et je crois c'est mieux si on arrête de sortir ensemble" "wai t'as raison, c'est ce que je pensais aussi".
mais je n'invente rien, c'est déjà le cas, et je n'arrive même pas à imaginer comment un tel phénomène peux empirer.
et tout sera commercialisé. les petits magasins, comme les boulangeris, ce sera devenu un aussi gros lux que aujourd'hui le sont devenu les petits vendeurs de trucs faits à la main (genre les chocolateries). la végétation publique sera en plastoque, et il faudra payer pour aller dans un vrai bois, ou alors ils seront tous devenus privés. tout comme les plages et les montagnes. il n'y aura plus de nature car les gens n'y trouverons plus d'intérêts. génération écoeuré par les balades en vélo des parents, donc ça ne posera pas de gros problème, et il n'y aura plus que de très grandes ville ou des champs de merde à perte de vue.

j'en ai la nausée.

heureusement, tant qu'on garde nos vraies valeurs, on peut toujours s'amuser, voir le beau, rire vraiment. mais ya un trou et faut pas glisser. quasiment toutes les filles que je connais sont tombé dans le trou, et et beaucoup de mec de notre génération aussi, la nouvelle à détint sur eux, comme une drogue. ils ont essayé de fumer, et maintenant ils fument aussi. mais merde, j'ai 100 amis sur facebook (donc je connais à peut près au moins 100 personnes), et sur les 100, ya que 5 ou 6 personnes qui ne sont pas tombés dans le panneau: aymerique, dam's, metalou, maxime, xavier (mon pote de l'internat qui vient de la ferme), antoine, kinaï et himogene, et mon prof de math de math-sup. sur 100 !!! seulement 7 !!! et en vrai il faudrai rajouter françois et encore deux autres personnes.
et j'ai de la chance, ma soeur, elle, n'a aucune copine qui ne soit pas tombé là dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 6:52 pm

Sérieux ça fait réfléchir ce que tu dis là Jako, et y'a bcp de vérité je pense, parce que c'est vrai que les gens ont de moins en moins tendance à sortir de chez eux et à rencontrer des gens en face, alors que c'est la clé de la vie. Sortir, découvrir de nouvelles têtes, de nouvelles opinions, manière de penser, de voir la vie. C'est vrai que si on se limite à rester avec nos connaissances, nos amis, on perd qqchose, parce que ces amis ont souvent la même vision de choses que nous, enfin pas exactement, mais dans les grandes lignes oui. Personnelement en ce moment je sors beaucoup beaucoup, j'suis dans une nouvelle fac donc évidemment j'ai rencontré plein de gens d'un coup, j'ai ma bleusaille (bizutage en france) donc ça m'a permi encore plus de connaitre du monde, et je me rend compte que le monde est vaste et qu'il y a toujours quelque chose à connaitre que l'on ne connait pas. Après dans ma fac c'est con pke on fait tous tous les mêmes études, mais j'aurais aimé être dans une université avec plein de gens qui font des études différentes, pour avoir leur points de vue sur certains trucs plus précis que je connais pas spécialement, ça je kiffe ! Putain ce post veut rien dire c'est fou Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 7:17 pm

Jako et Aymeric je pense exactement comme vous! J'ai grandit dehors et j'ai des souvenirs d'enfances magnifiques avec des cabanes dans les arbres, des épées de bois, des parties de hockey, des descentes en traineau, des copains et des aventures extraordinaires.

Comme vous dites, le phénomène moderne de l'internet et compagnie c'est asser inquiétant chez les jeunes. Je regarde mon fils de 10 ans et j'essaye de limiter son temps devant un écran, mais il est difficile de l'interesser à des sports. L'autre jour par exemple je lui dis ''pourquoi tu ne vas pas faire une ballade en vélo?''...oui mais pour aller ou? ''Heuuu..en vélo, te ballader...n'importe ou!'' ...oui mais ou veux-tu que j'aille? C poche! y a personne dehors! Je suis obliger d'avouer que c'est vrai, il y a de mois en moins d'enfants qui jouent dans les rues, mais bon je le force en me disant que c'est mieu pour lui!

Les choses changent ont y peut rien. Mes parents ont eu une enfance différente de la mienne, moi différente de la vôtre et mon fils très différente de la mienne. Je peut seulement espérer qui sera heureux lui aussi dans sa vie et essayer de lui transmettre l'envie de bouger en lui montrant l'exemple, en faisant du skate, de la pêche, le voilier, en faisant toutes sortes d'activités et en ayant beaucoup de centre d'intérêts comme le piano, la lecture etc. Mais je ne peut pas le faire à sa place, et j'espère simplement qu'il sera aussi heureux que moi dans la vie.

Aymeric je te trouve un peu extrème pour la télé, moi malgré toutes mes activités j'adore regarder un bon film ou jouer à un jeux vidéo comme ces temps-ci c'est ''PGA Tour 2010'' sur la Wii, mais je dois dire que les jeux vidéos et la télé c'est plus durant la longue saison froide, mais avec pleins d'activités dehors en parallèle les weekends. Je pense qu'il ne faut pas tout jetter à la poubelle et que la télé comme l'internet et toutes ces conneries sont de bonnes choses en soit mais que tout est une question de dosage. Par contre il y a beaucoup de mauvais parents, mais est-ce une bonne raison de ne pas vouloir d'enfant? L'éducation de ton enfant c'est toi avant tout qui la fait quel que soit la société et si tu as de bonnes valeurs tes enfants en auront sûrement...enfin je pense! Faut faire confiance à la vie et se dire qu'il y a beaucoup de façons différentes d'être heureux et chacun a sa propre recette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 7:22 pm

Je trouve qu'il faudrait développer l'antithèse, parce que là, il n'y a pas vraiment débat.
Je me ferai donc l'avocat du diable.

On ne peut pas le nier, internet a fondamentalement changé nos vies.
Mais on ne peut pas se contenter d'y voir que le mal, l'usage que certains en font est mal, le mien aussi, je suppose.
Internet, c'est une grande avancée quand même parce que sans internet, le monde ne tournerait pas comme il tourne maintenant, que cette façon de tourner nous plaise ou non.
Je me dis simplement que ce genre d'endroit, comme ce forum en partie, est plutôt une source de partage et de connaissance. Si on ne tombe pas dans l'excès, ça reste une bonne chose.
Grâce à internet j'ai pu faire la connaissance de pas mal de monde, tous plus intéressants les uns que les autres.
Certes on peut rencontrer les gens dans la réalité directement aussi, je sais, mais quel est le mal à les rencontrer.

Je citerai aussi Jako, qui dit que certains jeunes ne peuvent pas se passer de musique, et bien je me reconnais tout à fait là-dedans, mais je ne vois pas vraiment où est le mal, c'est une passion, une obsession, quelque chose qui extériorise mes sentiments. Les émotions passent toutes là-dedans, mais là aussi on ne pourra jamais être d'accord, tout est question d'éducation et de développement personnel.

C'est assez difficile de se faire l'avocat du diable pour un tel sujet, parce que je partage en grande partie vos avis.
Mais voilà, il ne faut pas non plus remettre en cause que internet, si quelqu'un se réfugie là-dedans, c'est parce qu'il y a une raison, et cette raison est sûrement plus complexe qu'elle en a l'air.

EDIT : Je suis d'accord avec Aloha =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 7:28 pm

Juste en passant comme ça, bon weekend à vous tous! Moi je part jouer dehors! Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 8:03 pm

superbiteman a écrit:

Internet, c'est une grande avancée quand même parce que sans internet, le monde ne tournerait pas comme il tourne maintenant, que cette façon de tourner nous plaise ou non.
ça c'est faux: ce n'est pas parceque quelquechose change le monde que c'est une bonne chose. suffi de regarder les grandes religions et ce qu'elles ont apporté: des massacres.

superbiteman a écrit:
Je me dis simplement que ce genre d'endroit, comme ce forum en partie, est plutôt une source de partage et de connaissance.
ça je suis d'accord, mais jusqu'ici je me bat pour lancer des débats qui sortent un peu du monde du skate, (et je suis ravis que aymerique ai lancé celui-ci), car si ce forum devenait un simple forum de skate, il perdrait toute cette valeur qui fait de lui une exception.

superbiteman a écrit:

Certes on peut rencontrer les gens dans la réalité directement aussi, je sais, mais quel est le mal à les rencontrer.
oui, mais pourquoi sont-ils dure à trouver dans la nature? parcequ'ils sont dans leur chambre, à cause d'internet. avant tu sortais dehors t'étais sur de trouver du monde! et c'était des gens beaucoup plus ouverts, qui ne se rassemblaient pas en des groupes soudés et finis qui ne s'ouvrent pas aux autre (ya qu'à regarder le park du havre et ses locaux par exemple). et on pouvait rencontrer des fille dans des cafés, aujourd'hui tu vas dans un bar, et les filles sont déjà dans des groupes fermés, et pas moyen de les aborder, ou alors elles restent chez elles.



superbiteman a écrit:
Je citerai aussi Jako, qui dit que certains jeunes ne peuvent pas se passer de musique, et bien je me reconnais tout à fait là-dedans, mais je ne vois pas vraiment où est le mal, c'est une passion, une obsession, quelque chose qui extériorise mes sentiments. Les émotions passent toutes là-dedans, mais là aussi on ne pourra jamais être d'accord, tout est question d'éducation et de développement personnel.

moi aussi j'aime la musique, j'en écoute parfois, pour me rappeler des époques, ou pour écrire ou dessiner, ou alors comme tu dis, pour faire rejaillir un sentiment. mais je ne vis pas 24 avec des écouteurs sur les oreilles ! je comprend qu'on écoute de la musique en faisant du snowboard, mais pas en marchant dans la rue ou en prenant son petit dèj. la musique est fait pour être écouter, pas pour illustrer notre vie, comme elle illustre les films. car on ne vit pas dans un film. et les films d'aujourd'hui nous donnent envis d'y être, pour avoir des super-pouvoir. c'est un fait: vas voir matrix, puis sort dehors et met la musique de matrix sur tes oreilles et marche dans la rue: tu te sentira puissant. en tout cas, moi ça me fait ça, et ça fait ça à beaucoup de gens.
rien à voir avec mon éducation ou autre, qui en revanche m'a donné le goût à la musique classique et m'a permis de m'ouvrir à la vraie musique en général (et non le "son")

dailleurs, on peut en parler du "son". car aujourd'hui je crois que la majorité du monde se restreint à l'écouter. c'est très triste, et c'est l'image même de la bétonisation de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 8:19 pm

Citation :
ça c'est faux: ce n'est pas parceque quelquechose change le monde que c'est une bonne chose. suffi de regarder les grandes religions et ce qu'elles ont apporté: des massacres.

Permet moi de dire, que je partage ce point de vue, mais ça n'est pas la religion qui a apporté ça, c'est l'usage qu'en ont fait les religieux.

Citation :
oui, mais pourquoi sont-ils dure à trouver dans la nature? parcequ'ils sont dans leur chambre, à cause d'internet. avant tu sortais dehors t'étais sur de trouver du monde! et c'était des gens beaucoup plus ouverts, qui ne se rassemblaient pas en des groupes soudés et finis qui ne s'ouvrent pas aux autre (ya qu'à regarder le park du havre et ses locaux par exemple). et on pouvait rencontrer des fille dans des cafés, aujourd'hui tu vas dans un bar, et les filles sont déjà dans des groupes fermés, et pas moyen de les aborder, ou alors elles restent chez elles.

Je me dis encore que ça n'est pas une généralité, les passions rassemblent, je peux prendre exemple de l'harmonie de ma ville dont je fais partie.
Je vois que malgré tout, les générations se renouvellent beaucoup de jeunes ont cette passion de la musique, on reste en communauté et ça se voit.

Pour ce qui est de la musique (et là je vais me faire incendier par pas mal de monde) je vénère la musique classique même si j'écoute tous les genres.
Objectivement, la musique classique est bien plus complexe et profonde que n'importe quoi.
Mais bon ça reste personnel, comme tu le dis, les gens écoutent des sons, personnellement, j'écoute de la musique, je mange de la musique je savoure la musique.

Bref, pour conclure, l'idée est que ça n'est pas internet qui est en tort dans tout ça mais la façon de s'en servir.
Il suffit simplement de savoir faire la part des choses, mais ça je suis d'accord avec vous, c'est beaucoup plus dur à faire quand on a pas le recul nécessaire et qu'on nait directement dedans, c'est pour cela que j'ai parlé d'éducation.
Loin de moi l'idée de penser que les parents de GEEK sont des mauvais parents par contre.

Mais dans la vie, on est quand même maître de ses actes, et on doit tous, avec les cours d'ailleurs, avoir le recul nécessaire pour faire la part des choses.

Désolé si je cite comme ça, je n'aime pas spécialement le faire mais bon.
Continuons le débat, il est intéressant, mais ne restez pas campé sur vos positions il s'agit d'échange avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
maxime
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 4586
Age : 26
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 8:22 pm

Antoine a écrit:
Sérieux ça fait réfléchir ce que tu dis là Jako, et y'a bcp de vérité je pense, parce que c'est vrai que les gens ont de moins en moins tendance à sortir de chez eux et à rencontrer des gens en face, alors que c'est la clé de la vie. Sortir, découvrir de nouvelles têtes, de nouvelles opinions, manière de penser, de voir la vie. C'est vrai que si on se limite à rester avec nos connaissances, nos amis, on perd qqchose, parce que ces amis ont souvent la même vision de choses que nous, enfin pas exactement, mais dans les grandes lignes oui. Personnelement en ce moment je sors beaucoup beaucoup, j'suis dans une nouvelle fac donc évidemment j'ai rencontré plein de gens d'un coup, j'ai ma bleusaille (bizutage en france) donc ça m'a permi encore plus de connaitre du monde, et je me rend compte que le monde est vaste et qu'il y a toujours quelque chose à connaitre que l'on ne connait pas. Après dans ma fac c'est con pke on fait tous tous les mêmes études, mais j'aurais aimé être dans une université avec plein de gens qui font des études différentes, pour avoir leur points de vue sur certains trucs plus précis que je connais pas spécialement, ça je kiffe ! Putain ce post veut rien dire c'est fou Mouahaha

pour la petite histoire, le papa d'Antoine faisait non seulement du skate mais fait maintenant des lasagnes et coupe du bois pour alimenter le feu, c'est une reconversion réussie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m0x1m3.skyblog.com
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 8:32 pm

maxime a écrit:
Antoine a écrit:
Sérieux ça fait réfléchir ce que tu dis là Jako, et y'a bcp de vérité je pense, parce que c'est vrai que les gens ont de moins en moins tendance à sortir de chez eux et à rencontrer des gens en face, alors que c'est la clé de la vie. Sortir, découvrir de nouvelles têtes, de nouvelles opinions, manière de penser, de voir la vie. C'est vrai que si on se limite à rester avec nos connaissances, nos amis, on perd qqchose, parce que ces amis ont souvent la même vision de choses que nous, enfin pas exactement, mais dans les grandes lignes oui. Personnelement en ce moment je sors beaucoup beaucoup, j'suis dans une nouvelle fac donc évidemment j'ai rencontré plein de gens d'un coup, j'ai ma bleusaille (bizutage en france) donc ça m'a permi encore plus de connaitre du monde, et je me rend compte que le monde est vaste et qu'il y a toujours quelque chose à connaitre que l'on ne connait pas. Après dans ma fac c'est con pke on fait tous tous les mêmes études, mais j'aurais aimé être dans une université avec plein de gens qui font des études différentes, pour avoir leur points de vue sur certains trucs plus précis que je connais pas spécialement, ça je kiffe ! Putain ce post veut rien dire c'est fou Mouahaha

pour la petite histoire, le papa d'Antoine faisait non seulement du skate mais fait maintenant des lasagnes et coupe du bois pour alimenter le feu, c'est une reconversion réussie

J'ai faim
Antoine tu peux demander à ton papa un plat de lasagne pour moi s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 8:48 pm

maxime a écrit:
Antoine a écrit:
Sérieux ça fait réfléchir ce que tu dis là Jako, et y'a bcp de vérité je pense, parce que c'est vrai que les gens ont de moins en moins tendance à sortir de chez eux et à rencontrer des gens en face, alors que c'est la clé de la vie. Sortir, découvrir de nouvelles têtes, de nouvelles opinions, manière de penser, de voir la vie. C'est vrai que si on se limite à rester avec nos connaissances, nos amis, on perd qqchose, parce que ces amis ont souvent la même vision de choses que nous, enfin pas exactement, mais dans les grandes lignes oui. Personnelement en ce moment je sors beaucoup beaucoup, j'suis dans une nouvelle fac donc évidemment j'ai rencontré plein de gens d'un coup, j'ai ma bleusaille (bizutage en france) donc ça m'a permi encore plus de connaitre du monde, et je me rend compte que le monde est vaste et qu'il y a toujours quelque chose à connaitre que l'on ne connait pas. Après dans ma fac c'est con pke on fait tous tous les mêmes études, mais j'aurais aimé être dans une université avec plein de gens qui font des études différentes, pour avoir leur points de vue sur certains trucs plus précis que je connais pas spécialement, ça je kiffe ! Putain ce post veut rien dire c'est fou Mouahaha

pour la petite histoire, le papa d'Antoine faisait non seulement du skate mais fait maintenant des lasagnes et coupe du bois pour alimenter le feu, c'est une reconversion réussie

tu le féliciteras de ma part !

et homerheel (ha oui c'est vrai c'est superbiteman maintenant) t'as raison d'aimer la musique classique, puisque c'est (je trouve) la plus cherchée et la plus mélodieuse (enfin, en général). je veux bien croire que la musique que tu écoutes ce n'est pas ce que j'entends par "son" et je ne te vois pas écouter la musique pour mettre une image de fond dans le silence. je parle de ceux qui écoutent du "mono-son" en permanence, pas pour l'apprécier mais par besoins d'avoir un fond sonore quotidien qui leur donne le sentiment d'être dans un film.
et en effet, internet dépend de comment on l'utilise, mais il ya plus de mal que de bien, et on tend à l'utiliser de plus en plus mal, et c'est ça le problème. et les parent de geek peuvent être de très bonnes personnes, super intéressantes et ouvertes, mais, par définition, ce sont des mauvais parents, puisqu'ils n'ont pas su apprendre à leur enfants à aimer la vie. donc je comprend pas trop ta phrase...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 9:16 pm

Disons que c'est assez dur de dire de quelqu'un que c'est un mauvais père ou une mauvaise mère, on est tellement compliqué... Mais à la base, c'est vrai que tu as raison. Mais je ne juge personne alors c'est pour ça que je préfère ne pas dire que ce sont de mauvais parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 9:29 pm

bah c'est pas un jugement, c'est d'utiliser les mots selon leur définition. on ne peut pas dire que quelqu'un est con ou génial en étant sur, car la définition porte sur une notion relative, qui dépend des points de vus. mais on peut juger un résultat s'il est bon ou mauvais. c'est du oui ou non, pas de relativité, donc pas de jugement. tu ne juge pas une personne en disant qu'elle est noire, et pourtant tu as des gens plus ou moins colorés: mais on l'est ou on l'est pas, cela ne dépend pas des goûts.

et les chinois sont moches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 9:32 pm

Pas d'accord sur les chinoises Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 10:24 pm



c'est la plus belle que j'ai trouvé sur trois pages de image google en tapant "belle chinoise". moi perso, c'est pas spécialement mon genre. je préfère 100 fois deux ou trois fille de quand j'étais au lycée.

d'ailleurs, pour le peut que j'ai voyagé, c'est en revenant le weekend dernier dans la région de lillebonne-gruchet que j'ai rencontré en très peut de temps le plus de très jolies filles. je ne sais pas c'est dù à quoi, mais en tout cas la concentration en jolies fille dépasse largement paris, londres, lille et le havre (et dépasse blois de très loin Mouahaha ). rouen c'est pas mal aussi, mais lillebonne et gruchet c'est exceptionnel !
bien sur, rien comparé à la rive du main à frankfurt en allemagne quand il fait beau: il faut le voir pour le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
superbiteman
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1602
Age : 28
Localisation : Pontarlier
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 10:34 pm



GRRRRRRRRRRRR

Non plus sérieusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wattelse25.free.fr/
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3007
Age : 27
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   Ven 06 Nov 2009, 11:15 pm

je l'ai vu aussi, mais je préfère: (elle viennes toutes de lillebonne)





et wai, on a été dans la même classe, voila pourquoi j'ai rien foutu au lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7 reasons the 21th century is making you miserable   

Revenir en haut Aller en bas
 
7 reasons the 21th century is making you miserable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Making of Rush Hour 3
» [Making Of] Les goonies.
» carbon foot print - making of
» pub RFF
» Transformers The Ride 3D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Autres :: Communauté-
Sauter vers: