AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 contes et légendes de sessions improbables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: contes et légendes de sessions improbables   Ven 30 Déc 2011, 1:11 am

Bon, c'est l'hiver, je suis en normandie, il pleut, je m'emmerde et j'ai pas d'exam. Alors je tape welcome to hell dans google, et je viens m'emmerder ici virtuellement plutot que réellement plutot que géométriquement.

D'ailleurs, comme c'est l'hiver et qu'il pleut (et que je n'ai plus de vie à partir du soir en normandie) je vous propose de revenir vous faire chier sur ce forum si vous aussi le soir en vacance chez vos parents, alors que vous n'avez plus de potes dans vos patelins d'enfance depuis que vous étudiez en ville, et qu'il pleut dans la nuit, et que les restes de noel dont vous vous êtes empaffrés vous cloue à votre chaise de bureau, vous vous sentez d'humeur nostalgique, et vous rêvez de raconter de la folie sur un poste avec l'assurance prétentieuse mais justifiée d'être lu.

Ce matin pourtant tout commençait mal: je me lève au milieu d'un rêve banal, il n'y a plus de céréals, alors je mange du musli bio aux fruits sec avec du lait d'avoine bio. Pour me remettre le moral je regarde un film : un truc de merde, la fille principale n'était pas belle, et le blocage des 70 min de VideoBB est lancé à la 10ème minute. J'ai heureusement rendez-vous à 14h pour aller à la patinoire avec Dam's. Mais il est déjà 13h55 et j'ai envie de chier et ma mère nettoie les chiottes. Je dois attendre encore 10 min. On a rendez-vous au park, j'y vais en skate, je roules sur 10m et la pluie tombe. Alors je marche contre vents et marrées jusqu'à la grande digue, au niveau de laquelle Dam's me prévient qu'il arrive dans 15 min. Ce n'est pas grave, je vais voir les vagues qui s'éclatent sur les briques, et les mouettes qui tournent, mais qu'on dirait qu'elles sont immobiles. Mais c'est trop dangereux, on ne peut pas s'approcher sans se prendre un dinosaure d'écume dans la gueule. Je me dis que Dam's ne va pas tarder, je reviens vers le park en wall-ridant la digue triangulaire, en essayant des to pivots à la fin. Caillou : je tombe et roule par terre, jusqu'au pieds d'une jolie blonde: je me relève et la reconnais : C'est Anne, la fille la plus belle du lycée Pierre Corneille quand j'étais en prépa, et qui était en plus la premère de sa classe. Je lui fais un sourire, elle ne me reconnais pas, et je ne me suis pas brossé les dents depuis que j'ai mangé du musli aux fruits secs. Je repars, honteux, sans avoir osé dire à la fille "hé, je suis le looser de la prépa, celui qui avait envoyé un mail d'amour anonyme à ta copine qui ressemblait à Jasmin, je ne t'ai jamais parlé mais je sais que tu t'appelles Anne, et que tu étais en MPSI1, nous on va à la patinoire, ça t'intéresse ?"
Dam's arrive, et je ne sais pas pourquoi il m'emmène en direction de la fille, on la recroise en faisant la course assis sur nos boards avec le vent qui pousse, puis on skate la digue juste à côté d'elle qui téléphone et prend des photos de la tempête. Léo dis à ce moment à Dam's qu'il ne peut pas venir à la patinoire car il est dans la rampe de phillipe, un vétéran qui a fait un skate park pour ses gosses dans une maison au milieu de la campagne.
Alors on repars vers la voiture à Dam's, et pour ça on recroise la fille, qui étais parti avant nous dans la même direction. Caillou : je retombe à ses pieds.
Heureusement Dam's change le sujet en imaginant un camion qui tract un américain pour sauter un truc insautable en skate.
On arrive à la patinoire: il y a une queue presque aussi longue qu'elle-même, mais avec quelques personnes en plus. Alors on appelle léo pour avoir son avis mais il ne répond plus. on reprend la voiture quatre couleur de Dam's, et il va me montrer son nouvel hangar à Montiviller. Il y a des impactes de poussière de craie par-terre, j'en ramasse une poignée pour l'étudier, je la jette contre un poteau et elle me rentre dans le poumons. Le hangars a l'air cependant super à skater, et très photogénique. Il u a même une branche de sapin pour balayer, ce qui est plus efficace que 10 balais, avec 10 bras.
On arrive à joindre léo, on lui demande où est la rampe à phillipe, il nous répond de le rappeler car il n'a pas beaucoup de forfait (c'était Dams qui appelait). On le rappelle, il nous dit de trouver le vendeur de salade, puis de tourner à gauche. Il raccroche.
Dam's se souvient que c'est à Octeville. On y va en voiture. On arrive à joindre le phillipe, qui nous indique la bonne route , après avoir tourné autour d'un rond point plusieurs fois. des indications complexes nous ammènent chez un vendeur de légumes, puis on tourne à gauche, et on trouve la maison de skate, un batiment carré à toit pointu de 100m2 contenant une grosse rampe et une palette à weeling.
à partir de là session très sympa en companie de phillipe et de ses enfants (ils ont 5 ans et skatent comme léo, truc de ouf). Moi je réapprend toute la rampe mais ça revient très vite. On ne reste qu'une heure, Phillipe doit partir. Alors on va visiter les magazins de cotie, manger des mars, puis on est rentré chez nous, car Dam's devait réparer une armoire.

Demain on remet ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
Andrea83
Tout neuf tout fresh
Tout neuf tout fresh


Nombre de messages : 42
Age : 18
Localisation : var (83), dans l'sud quoi
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Ven 30 Déc 2011, 3:50 pm

elle avais l'air bien cool ta journéé,mon moments préferer: c'est quand l'autre qui parle d'un camion qui trackte un américain
sinon moi perso' c'est
je descendit au park du cannet comme d'hab' ou je skata, puis tout d'un coup, un potes qui passe tout sont temps la bas bouga sont cul du banc pour skater un peu, et la, on s'asseya sur le curb ou on parla de rien pis on se remit a skater jusqu'a que ma mère vienne me chercher, entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino qui commenca a jouer son rebelle mais qui ferma rapidement sa gueule quand il vit que tout le monde etait contre lui, la routine quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Ven 30 Déc 2011, 11:37 pm

Citation :
entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino

c'est ta phrase qu'est improbable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
ekimoz
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 1:23 am

Moi aussi il m'est arrivé une fois de retomber plusieurs années plus tard sur une des plus belles filles de mon lycée,à qui je n'avais quasi jamais parlé car on "n'était pas du même monde" ,moi je ne rêvais que de skate,en cours je m'amusais avec des miniskates fabriqués avec du carton,c'est d'ailleurs assez ironique de voir que plusieurs années après ce "passe temps" s'est tellement développé que l'on trouve des vrais miniskate à la vente avec des rampes qui doivent surement mieux fonctionner que celles que je me fabriquais avec des bouts de classeurs en plastiques !!
Bref moi j'étais clairement dans ma bulle alors que elle faisait partie des VIT (very important teenager) du lycée et que son standing ne lui autorisait pas de fréquenter un mec comme moi qui passe tout son temps libre à faire du skate (et oui c'était quand même bien moins répandu à ce moment là xD) .

J'ai eu a peu de choses près la même réaction que toi ,à savoir dans ma tête la rencontre aurait pu se dérouler très bien avec moi qui lui demande ce qu'elle est devenu ,si elle a un copain et si elle veut venir boire un verre avec moi mais la réalité fut bien plus simple vu qu'elle ne m'a carrément pas reconnu alors que je la dévisageai clairement xD .
Au final ce ne fut pas si grave vu que quelques semaines plus tard,j'allai rencontrer une personne qui allait devenir très importante dans ma vie Lunettes de soleil .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 2:18 pm

wai mais moi tu vas voir, c'est pas ce soir au réveillon ni dans les prochaines semaines que je vais rencontrer la personne très importante dans ma vie...

c'est marrant, ce genre de re-rencontre de la jolie fille du lycée m'arrive assez régulièrement, un peu comme une malédiction. mais le plus drole c'est à la grande fête d'étudiant le point gamma de l'école polytechnique: il y avait un grand concert, j'étais perdu dans la foule, je cherchais mes potes car mon portable était déchargé. un moment je croise yann, un pote de la fac, et je lui montre une fille belle comme le soleil en lui disant au hasard: "regarde, cette fille j'étais amoureux d'elle au college". et là, la fille s'avance vers nous, elle écarte les bras, on s'étreint, puis on s'embrasse pendant vingt minutes, et d'un seul coup elle disparait, réabsorbée par la foule. en fait, c'était pas une fille de mon collège, je ne l'avais jamais vue, et je ne l'ai jamais retrouvé, je ne connais même pas son prénom. après il y a des blacks qui on surgit de partout et qui nous on tapé dessus, puis l'armé nous a sauvé. c'était une bonne soiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 2:55 pm

Andrea83 a écrit:
elle avais l'air bien cool ta journéé,mon moments préferer: c'est quand l'autre qui parle d'un camion qui trackte un américain
sinon moi perso' c'est
je descendit au park du cannet comme d'hab' ou je skata, puis tout d'un coup, un potes qui passe tout sont temps la bas bouga sont cul du banc pour skater un peu, et la, on s'asseya sur le curb ou on parla de rien pis on se remit a skater jusqu'a que ma mère vienne me chercher, entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino qui commenca a jouer son rebelle mais qui ferma rapidement sa gueule quand il vit que tout le monde etait contre lui, la routine quoi.

tes journées sont aussi impressionnantes que le niveau de ta grammaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 4:07 pm

mrck a écrit:
Andrea83 a écrit:
elle avais l'air bien cool ta journéé,mon moments préferer: c'est quand l'autre qui parle d'un camion qui trackte un américain
sinon moi perso' c'est
je descendit au park du cannet comme d'hab' ou je skata, puis tout d'un coup, un potes qui passe tout sont temps la bas bouga sont cul du banc pour skater un peu, et la, on s'asseya sur le curb ou on parla de rien pis on se remit a skater jusqu'a que ma mère vienne me chercher, entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino qui commenca a jouer son rebelle mais qui ferma rapidement sa gueule quand il vit que tout le monde etait contre lui, la routine quoi.

tes journées sont aussi impressionnantes que le niveau de ta grammaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 6:56 pm

jako a écrit:
mrck a écrit:
Andrea83 a écrit:
elle avais l'air bien cool ta journéé,mon moments préferer: c'est quand l'autre qui parle d'un camion qui trackte un américain
sinon moi perso' c'est
je descendit au park du cannet comme d'hab' ou je skata, puis tout d'un coup, un potes qui passe tout sont temps la bas bouga sont cul du banc pour skater un peu, et la, on s'asseya sur le curb ou on parla de rien pis on se remit a skater jusqu'a que ma mère vienne me chercher, entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino qui commenca a jouer son rebelle mais qui ferma rapidement sa gueule quand il vit que tout le monde etait contre lui, la routine quoi.

tes journées sont aussi impressionnantes que le niveau de ta grammaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
ekimoz
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 7:00 pm

jako a écrit:
wai mais moi tu vas voir, c'est pas ce soir au réveillon ni dans les prochaines semaines que je vais rencontrer la personne très importante dans ma vie...

c'est marrant, ce genre de re-rencontre de la jolie fille du lycée m'arrive assez régulièrement, un peu comme une malédiction. mais le plus drole c'est à la grande fête d'étudiant le point gamma de l'école polytechnique: il y avait un grand concert, j'étais perdu dans la foule, je cherchais mes potes car mon portable était déchargé. un moment je croise yann, un pote de la fac, et je lui montre une fille belle comme le soleil en lui disant au hasard: "regarde, cette fille j'étais amoureux d'elle au college". et là, la fille s'avance vers nous, elle écarte les bras, on s'étreint, puis on s'embrasse pendant vingt minutes, et d'un seul coup elle disparait, réabsorbée par la foule. en fait, c'était pas une fille de mon collège, je ne l'avais jamais vue, et je ne l'ai jamais retrouvé, je ne connais même pas son prénom. après il y a des blacks qui on surgit de partout et qui nous on tapé dessus, puis l'armé nous a sauvé. c'était une bonne soiré.

Soirée de fou que tu as passé quand même oO .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Sam 31 Déc 2011, 7:03 pm

chaque seconde de la vie de jako ressemble à ça, on dirait toute l'oeuvre de boris vian puissance quinze mélangée et incarnée en une seule personne, faut le voir pour le croire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
Andrea83
Tout neuf tout fresh
Tout neuf tout fresh


Nombre de messages : 42
Age : 18
Localisation : var (83), dans l'sud quoi
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Dim 01 Jan 2012, 12:17 am

mrck a écrit:
Andrea83 a écrit:
elle avais l'air bien cool ta journéé,mon moments préferer: c'est quand l'autre qui parle d'un camion qui trackte un américain
sinon moi perso' c'est
je descendit au park du cannet comme d'hab' ou je skata, puis tout d'un coup, un potes qui passe tout sont temps la bas bouga sont cul du banc pour skater un peu, et la, on s'asseya sur le curb ou on parla de rien pis on se remit a skater jusqu'a que ma mère vienne me chercher, entre temps je rentra dans de 2/3 petit dont un mino qui commenca a jouer son rebelle mais qui ferma rapidement sa gueule quand il vit que tout le monde etait contre lui, la routine quoi.

tes journées sont aussi impressionnantes que le niveau de ta grammaire

yeah niquel alors Gniark (enfin si dans le sens exceptionnel, on a jamais vu sa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Dim 01 Jan 2012, 11:48 pm

bon bah j'ai rencontré la personne très importante de ma vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
ekimoz
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Lun 02 Jan 2012, 12:41 am

bah tu vois faut jamais désespérer Lunettes de soleil et bonne année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Lun 02 Jan 2012, 1:10 am

c'est une fille dont j'étais amoureux au college, et qui est dans tout mes rêves depuis les quatre dernières années. c'est une histoire encore plus de folie que toutes les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Lun 02 Jan 2012, 1:13 am

jako a écrit:
c'est une fille dont j'étais amoureux au college, et qui est dans tout mes rêves depuis les quatre dernières années. c'est une histoire encore plus de folie que toutes les autres.

Dam's ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Lun 02 Jan 2012, 9:01 pm

je sais que dam's a des aspects assez efféminés mais quand même, je n'en suis pas encore à là..

non, c'est une vraie fille, mais c'est comme d'habitude, elle est fiancée à un mec et tout, mais cette foi-ci c'est différent, j'ai trop rêvé d'elle, sans jamais la recroiser, sans savoir ou elle habitait, et là, !
un jour elle m'a envoyé un mail de folie, à l'époque il a changé ma vie, et je me suis fixé le but de réussir à la recroiser par hasard, sans rien savoir de plus qu'elle habitait à Lyon. et j'ai finis par atteindre mon but. mais je sais pas si vous pouvez imaginer à quelle point c'est l'événement le plus important et inespéré de toute ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mar 03 Jan 2012, 9:16 pm

Bordel, là je passe pour un allumé mais vous allez comprendre : là, on est en train de parler de cette fille :

vous me prenez pour qui, genre je vais mettre sa photo sur un site de skate en forme de roquefort


Dernière édition par jako le Mer 04 Jan 2012, 9:19 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 7:02 pm

navré

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 7:04 pm

blague à part, tu me raconteras quand on se verra, tu peux passer quand tu veux sur bordeaux à partir de... demain soir

(par contre je t'avoue que le coup de traîner avec une nana qui a déjà un mec, c'est hyper limite et je cautionne pas tellement, mais j'aurais tout le loisir de te faire chier avec ça quand tu ressortiras ton skate)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 7:05 pm

ahaha je viens de faire un parallèle avec ta capture d'écran, c'est à cause d'elle que tu as recréé un facebook ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
ekimoz
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 7:41 pm

vous etes de Bordeaux les gens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dam's
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1678
Age : 29
Localisation : En vadrouille ...
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 8:33 pm

Jako a soit disant recréé son compte pour mettre des photos de profil débile ...

MRCK vient de s'installer à Bordeaux pour aller féliner à la tombée de la nuit ...

Au fait pourquoi le blog de la haine n'existe plus ? c'est triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/profile?user=derbotsficker
mrck
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 17724
Age : 29
Localisation : desolation row
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 8:43 pm

je te répondrais dans trois heures quand je reviendrais de ma séance noctidienne de félinage intensif sur le set-up le plus inskatable-à-part-par-moi que je me sois jamais monté

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aymericnocus.com/index.html
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 9:16 pm

en fait c'est bon j'ai dis que je referai un compte AVANT de recroiser cette fille, et puis elle elle peut se dire que j'ai refais un compte par résolution de nouvelle année. donc je suis cleen, mais j'avoue ça m'arrange bien.

maintenant c'est clair que c'est pourri de trainer avec une fille qui est en couple solide, mais plus ça va plus je me dit que les couples c'est de la merde, que personne ne comprends rien à l'amour, et que ça fait tout chier: faut voir les couples en soirées et tout c'est trop pourri. on devrai faire l'amour à tout bou de champ et aimer toutes les filles qui nous plaisent bordel, on peut (et c'est pas un choix) aimer plusieurs personnes, et si y en a un qui me dit que j'en sais rien j'ai jamais aimé une fille, je l'envoie se faire enculer par la tour eiffel. et pedro dans sa gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
jako
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3006
Age : 26
Localisation : avaché sur ma chaise en bouffant des biscuits dégueulasses
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Mer 04 Jan 2012, 9:21 pm

mrck a écrit:
blague à part, tu me raconteras quand on se verra, tu peux passer quand tu veux sur bordeaux à partir de... demain soir

(par contre je t'avoue que le coup de traîner avec une nana qui a déjà un mec, c'est hyper limite et je cautionne pas tellement, mais j'aurais tout le loisir de te faire chier avec ça quand tu ressortiras ton skate)

wai mais là je vais plus être dispo au moins avant les vacances d'avril, mais ça aurais été avec plaisir. d'ailleur si de ton côté par contre t'as envie de rider grenoble (ou croll) ou de venir faire une session d'un weekend de snow, t'est le bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/jakqo
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: contes et légendes de sessions improbables   Aujourd'hui à 10:16 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
contes et légendes de sessions improbables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Supprimer les légendes de bas de page
» Légendes Urbaines
» Fenêtres qui s'ouvrent toutes seules sur internet sous IE et Mozzilla
» J'ai Pas Internet Sur Toutes Les Session
» Image avec légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Le skate :: Boardel-
Sauter vers: