AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 9:24 am

Bon ok, je vais vous en raconter une histoire, une histoire vrai, la mienne pour ceux que ça intéresse. Là je fais un chapitre, et après on en fera un livre, qui se vendra à des millions d'exemplaires, et puis je serai millionnaire et j'achète une île et puis vous savez la suite! Clin d'oeil Mouahaha

Chapitre 1 (Mes débuts au collège)

Alors on remonte à l'age ou j'étais très pure, j'avais 13 ans et j'étais aussi pure qu'Irvin. Mouahaha J’étais tout petit. Je commençais le Collège. Je savais un peu ce qui m'y attendais parce que mon frère y était depuis un an.

Donc c'était un Collège privé. Que des gars. Nous étions 450 élèves. Ça appartenait aux frères de la Congrégation de Sainte-Croix. Les Directeurs et plusieurs professeurs étaient des Frères. C’étais dans un village perdu de campagne à 100 km de chez moi. Pensionnaire la semaine, ma mère nous reconduisait le Dimanche soir et venais nous chercher le Vendredi midi.

Il y avait 4 dortoirs, contenant environ 110 personnes chaque. Des très grandes pièces rectangulaires, chacun un lit et un petit bureau au bout, et les chanceux étaient dans les lits à deux étages chaque côtés le long des mures Adieux l’intimité! Les douches étaient aussi à air ouvertes, aucuns rideaux rien. Ça ressemblait pas du tout à Harry Potter. Mouahaha J’en ai vu d’ailleurs plusieurs prendre leurs douche avec leurs caleçons au début, mais bon, ça passait rapidement quand ils avaient plus de caleçons secs avec 5 pour toute la semaine. Mouahaha La nuit je revois encore le Frère surveillant du dortoir, qui déambulait entre les lits silencieusement, bougeant juste les lèvre avec son chapelet derrière le dos.

Une grande cour clôturer à l’arrière, ont avaient pas accès à l’avant. Pas le droit de sortir de l’enceinte. Piscine intérieur semi-Olympique, 3 terrains de foot, tout était axé sur le sport. L’hiver 3 patinoires pour le hockey étaient aménagés, et une grande partie de la cour arrière était déneigé et arrosé pour pouvoir y patiner.

Nos journées se déroulaient ainsi. Levé à 6h, déjeuner, pause, début des cours à 8h, pause de 10h à 10h30, dîner et pause de Midi à 13h30, cours jusqu’à 16h. Pause de 16h à 17h, étude de 17h à 18h, souper et pause jusqu’à 19h30, ensuite étude jusqu’à 20h30, pause au dortoirs avec extinction des feux à 21h45. Durant les études le soir, les Frères patrouillaient entre les pupitres et s’assuraient qu’on faisaient nos devoirs, pas le droit de lire un livre si c’était pas au programme. Nous pouvions nous sauver la dernière étude en assistant à une messe, mais c’était accessible qu’à ceux qui avaient des bonnes notes, et de toute façon si ennuyant qu’on s’y faisait pas prendre souvent.



Durant les pauses, il fallait allé à l’extérieur, et faire du sport ou marcher. Les frères et nos professeurs d’éducation physique patrouillaient et faisaient circuler les flâneurs. Pas le droit d’être assis et rien faire. Surtout pas le droit de parler à travers la clôture à des filles du village. J’ai essayer et un Frère les a chassés comme des créatures sataniques! Mouahaha Les plus vieux, les secondaire 4 et 5 avaient leur section de la cour et leurs aires de repos, salle de musique réservés pour eux etc. Gare au malheureux de secondaire 1-2 ou 3 qui aurait juste passer leurs portes pour entrer, il était pas mieux que mort. Une vraie prison finalement, avec quelques bons côtés, mais beaucoup plus de mauvais, en tout cas pour moi ça a été l’enfer.

Là, maintenant que vous êtes dans le contexte, j’ai plein d’anecdotes drôles et dramatiques qui concerne cette période de 4 ans de ma vie. Si vous avez pris le peine de lire et qu’il y a un intérêt, ou vous avez des questions, je vous raconte. Clin d'oeil


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:39 pm, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 12:55 pm

Ah Surprised Dur !

"Aussi pure qu'Irvin" Mouahaha lool

Allez raconte nouuus une anecdote bien drôle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
Axel Barto
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Autun (71)
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 2:47 pm

Oui encore encore !! Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirananas
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 24
Localisation : suisse
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 9:25 pm

wéééé encore!! moi j'ai bien aimé lire ton (votre? Mouahaha ) texte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 10:44 pm

Chapitre 2 (Mes débuts suite)

Bon daccord, vous l'aurez voulu, je continue. Donc dans ce contexe du Collège uniquement masculin, et dû à la captivité, l'agressivité était omniprésente. Plus les gars étaient là depuis longtemps, plus ils étaient agressifs et violents, et malgré la surveillance très serré, rârement une journée se passait sans qu'il y ai des bagarres. Les gars se tenaient en petit ou moyen groupes, et plusieurs de ces groupes s'affrontaient pour les contrôles d'espace ou d'une salle de musique par exemple.

Moi j'étais comme je l'ai dit, très petit de taille avec mes 1m52 et mes 50 Kilos tout mouillé. Mon frère par contre, même si on a juste 14 mois de différence, était lui de grandeur moyenne et me dépassait d'une tête. Par contre il était beaucoup plus tranquille et effecé que moi, et savait toujours éviter les problèmes et la bagarre. Au début, il avait CES amis et il était surtout pas question pour moi me me tenir avec eux. Donc j'étais pure comme Irvin, seul, vulnérable, faible et petit, un peu con et très très baveux. Tout pour me prendre des baffes. Mouahaha

Un jour, dans la première semaine de mon incarcération, un gars de secondaire 2 me cherchait des noises. Moi je me laisse pas faire et je lui répond avec arrogance, et quand il m'a empoigné par le collet pour m'en foutre une, je lui dit '' Hey, si tu me touche tu vas avoir affaire à mon grand frère ''..grave erreur de ma part. Il me lâche donc et par la suite est allé voir mon frère. Plus tard dans la journée, mon frère me demande de le suivre et m'emmene dans un coin pour ''me parler''. Il me lève de terre par le collet, me rentre dans le mur, et me conseil fortement de ne plus jamais me servir de lui pour me défendre. Plus tard ensuite, je rencontre le gars en question qui était allé voir mon frère, PAF!, j'men prend une sur la gueule! Donc j'ai terminer ma première semaine avec les babines enflés, toujours aussi con, mais pas mal moin baveux! Mouahaha En tout cas je savais que je pouvais compter que sur moi-même.

C'est sur qu'aujourd'hui j'en rit, mais à l'époque je la trouvais pas drôle du tout. Pour vous dire la différence de caractère entre moi et mon frère, ma petite soeur qui est un an plus jeune que moi, était à l'époque encore au primaire, et un jour elle me confie qu'un gars à son école arrêtait pas de l'agacer, de la faire pleurer. Le vendredi suivant, comme j'étais à la maison l'après-midi, j'ai pris une marche jusqu'à son école et j'ai attendu le gars à la sortie des classes. Bien qu'il était plus grand et gros que moi, PAF! J'lui en ai foutu une sur la gueule. Et pour bien l'humilier alors qu'il était par terre la gueule en sang, je l'ai tirer par les cheveux dans un trou de boue et là il pleurait et demandais pardon, et moi je riais de lui avec la foule qui c'était amassé pour voir ça...disons qu'il était pas très aimer à son école. En tout cas, il a payer aussi un peu pour les baffes que je m'étais pris! Mouahaha Ensuite il a jamais plus rien fait à ma petite soeur! J'étais jeune, con, pure comme Irvin, mais déjà en très bon chemin vers la délinquance.

Je dois dire qu'à cette époque, les bagarres étaient différentes d'aujourd'hui. Jamais aucune arme, couteau ou quoi que ce soit n'étais utilisés. il y avait comme un code d'honneur et c'est avec les poings et à un contre un en général que ça se reglait. Si un gars aurait sorti une arme ou même juste se servir de ses pieds dans une bagarre, s'aurait été la honte total et le pauvre devenait rejet de tous!

Donc c'est une annecdote, peut-être pas très drôle mais bon la vie est pas toujours drôle à l'adolesence! snif snif! Mouahaha j'en ai des biens meilleurs qui suivrons..alors je continue?


Dernière édition par le Mar 13 Mar 2007, 3:15 am, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 10 Nov 2006, 10:53 pm

ouais je kiffe ! Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
Fifou
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1357
Age : 27
Localisation : Auriol 13
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 11 Nov 2006, 12:08 am

Je trouves que le code de l'honneur don tu parles devait etre bien, de nos jours ce n'est vrément plus le cas! On te tombe a 5 ou 6 sur toi, tu ne sais meme pas d'ou sa vient, et ils veulent te tabasser parce que tu AS OSE les regarder! On es vrément partis en vrille ces 15 dernieres années!

En tout cas, j'adore ton autobiographie! Je t'aime Continue aprés ta chasse Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mister-fifou.skyblog.com
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 11 Nov 2006, 9:57 am

Aloha39 a écrit:
j'en ai des biens meilleurs qui suivrons..alors je continue?

OUIIII Gniark Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
SKF
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 26
Localisation : Meylan 38
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 11 Nov 2006, 2:36 pm

Comment je kiffe trop tes histoires Aloha !
Encore une ! encore une ! Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://follow-no-one.deviantart.com/
Pirananas
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 24
Localisation : suisse
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 11 Nov 2006, 8:26 pm

encooooreee!! mdr on dirait plein d'enfant avec aloha qui nous lis des conte mdr Mouahaha (bien que ce soit la réalité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrOuMpF
Roues carrées
Roues carrées
avatar

Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 11 Nov 2006, 9:09 pm

Gniark encore , pére castor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Barto
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Autun (71)
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 12 Nov 2006, 2:19 pm

Yeah encore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'homme sandwich
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 209
Localisation : pas loin de tours
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 12 Nov 2006, 3:05 pm

!!aloha président aloha président!! Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 12 Nov 2006, 4:01 pm

J'ai l'impression d'être un vieux skateur nostalgique d'un temps qu'il n'a pas connu parce que ce n'est pas un vieux skateur.

Le code d'honneur a disparu en même temps que l'honneur en général. Maintenant c'est la terreur qui remplace l'honneur, et les gens respectés sont ceux qui font peur. Dès qu'ils n'auront plus l'air dangereux, ils seront massacrés sans la moindre trace de respect.

Aloha, racontes nous une histoire ! Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Lun 13 Nov 2006, 9:22 am

Chapitre 3 (Le code d'honneur)

Ça semble vous intéresser ce code d’honneur dont je parle, donc je fais une parenthèse puis je reviendrai à mon histoire.

Faut d’abord parler du contexte scolaire dans lequel j’ai évolué et ou une bagarre impliquait automatiquement de sévères conséquences. En générale une retenue le vendredi après midi, mais un événement impliquant plusieurs, qui serait pris à un seul, aurait eu des conséquences plus sévères, jusqu’au renvoi des participants selon la gravité des gestes, les parents qui s’en mêlent, l’enfer quoi!

Il y avait aussi une pratique au Collège, qui malheureusement est disparue juste avant mon entré, 1 ou 2 ans avant pas plus, et qui allait comme suit. Si les Frères prenaient 2 gars qui en étaient venus aux coups, et que les 2 gars voulaient toujours se battre, ils leurs fixaient une date, et on les mettais dans un ring avec des gants et un Frère arbitrait, et on les faisaient boxer devant tout l'école. Pas fou ces Frères!

Dans ce vase clos qu’était le collège, aucune bagarre ne pouvait donc passé inaperçu et accepter de se battre, c'était aussi accepter les conscéquences. Par contre j’ai fait mon secondaire 5 dans l’école publique, et bien qu’il y avait très peu de bagarre, comparé au collège, peu être à cause des filles, qui occupe pas mal les p’tits gars qui en oublient de se taper dessus Mouahaha , ce code d’honneur dont je parle était réel, et les bagarres, que ce soit pour des histoires de filles, de respect, se passait en général un contre un et à poing nu.

Il y avait par contre des exceptions et faut que je vous raconte.
Ça va suivre, c’est une longue histoire qui va vous intéresser, mais pour revenir au code d’honneur, dans la sphère au dessus, dans notre beau monde rurale, ceux qui contrôlaient les arcades, la vente des stupéfiants, ici à cette époque c’était les motards ou leurs sympathisants et quoi qu’on en dise, eux aussi respectaient un code d’honneur.

Je vous raconte une anecdote, on avaient 14-15 ans. Il y avait une émission de télé, ‘’Les Dukes of Hazard’’ je sais pas si vous connaissez, c’était la mode d’avoir un couteau à la ceinture, et mon ami en portait un, et on se rendait à l’arcade et ont passe devant la brasserie ou un motard ‘’dirigeait’’ l’entré. Il bloque le passage à mon ami, le prend par le collet, il enlève son couteau, l’ouvre et lui met à la gorge. Mon ami était pétrifié. Le gars lui dit ‘’ Si tu veux pas mourir par un couteau, porte en pas un à ta ceinture!’’, puis il lui rend et le lâche…Mon ami n’a jamais reporter de couteau à sa ceinture après ça! Mouahaha
Aujourd’hui les motards sont presque tous en prison, et c’est l’émergence des gangs de rue, des gosses avec des flingues. Pas sûr qu’on ait gagné au change.

Pour finir sur le code d’honneur, saviez vous que sur les bateaux Français dans le temps de la marine à voile, le Capitaine pour punir un matelot avait le droit et le devoir de le cogner solidement d’un coup de poing, et le gars se relevait à moitié assommé, et il n’avait pas le droit de répliquer envers le Capitaine ou l’Officier. Il encaissait sans rien dire. Mais si Ho! Insulte suprême, le Capitaine ou un Officier supérieur giflait le matelot à main ouverte, là le matelot avait le droit de sortir son couteau et de le brandir en direction du Capitaine ou de l’Officier, sans toute fois avoir le droit de s’en servir, et si le geste n’allait pas plus loin, le matelot ne pouvait en être tenu rigueur, son honneur ayant été bafoué. Clin d'oeil

Là je vais vous raconter une histoire de bagarre de mon temps et qui impliquait des connards sans codes d'honneur, vous allez vous régaler! Clin d'oeil À Suivre...


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:44 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 14 Nov 2006, 6:35 pm

Aloha39 a écrit:
Là je vais vous raconter une histoire de bagarre de mon temps et qui impliquait des connards sans codes d'honneur, vous allez vous régaler! Clin d'oeil À Suivre...

VIIIITE JE VEUX SAVOOOOOIR Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
l'homme sandwich
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 209
Localisation : pas loin de tours
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 14 Nov 2006, 7:27 pm

encore encore!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 289
Age : 27
Localisation : Pontchar'!!
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 14 Nov 2006, 9:33 pm

Arrêtez de réclamer et attendez donc son bouquin bande de consommateurs Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamcoffee.skyblog.com
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mer 15 Nov 2006, 3:23 am

Chapitre 4 (Les weekends)


Voilà cette histoire..et elle est longue, je vous disais.. Mouahaha

Les weekends en dehors du collège, moi et mon frère et tout nos amis ont fréquentaient une place les vendredis soirs, ça s’appelait, ‘’ La Danse Rock’’ . C’était 14-18 ans, sans alcool. La fête commençait dans le parking avant l’ouverture, l’alcool coulait à flot, la musique des voitures, les substances qui circulaient, vous voyez le topo. Ensuite tout le monde entraient et ils fermaient les portes jusqu’à 22h et c’était une danse avec de la musique rock.

Il y avait une bande de gars, des connards de 16-17-18 ans, des affreux, certains étaient immenses et ils venaient d’une ville voisine. Ce que je raconte je l’ai vu de mes yeux, J’ai vu un de ces gros connards, dans le couloir qui menait aux toilettes, le gars bloque le passage à une fille, et lui dit qu’elle doit l’embrasser pour passer, alors la fille le pousse et essais de passer, il lui décroche un coup de poing dans le ventre, la fille s’écroule, sa copine la traîne dans la toilette des filles, les cris les pleurs etc.

Ou sur le plancher de danse, un de la même bande essai de draguer une fille, il insiste, le chum de la fille le pousse, la bagarre éclate, le pauvre chum s’en tirait pas mal avant que tout les autres de la bande s’en mêlent, dont un qui à pris une chaise pour le frapper. Le pauvre gars à eu le temps d’être drôlement amoché avant que la sécurité intervienne. Un des ami de mon frère c’est fait voler son manteau de cuir, en allant aux toilettes seul, par ces même gars. La tout les vendredi, c’était les bagarres aussitôt qu’ils arrivaient, ça commençait dans le parking, et ça continuait à l’intérieur.

Ont a même demandé aux flics d’intervenir, un flic m’a personnellement dit qu’ils pouvaient juste calmer le jeux à l’extérieur, mais ne pouvaient pas intervenir à l’intérieur si le proprio du club ne les appelaient pas. Je leurs ai demander de les expulser tous de la ville pour le bien de tous, il m’a dit textuellement ‘’sortez-les vous autres, nous ont peut rien faire’’.

Ont s’est donc organisé. On a ramasser tous les plus bagarreurs du patelins, plus tous les autres qui avaient un peu de couilles, et ont a convenu de tous être là le vendredi suivant et de leurs faire payer cher. Les gars avaient emmené des armes divers, battons de golf, chaînes, battes de Baseball, toute sorte d’armes de ce genre.

Ont étaient une trentaine, tous dans le parking en face du club, et la bagarre se déclenchait habituellement devant la porte, alors le signal c’était, quand la bagarre éclate, ont se précipite dans le tas et ont aide les nôtres à coup de batte de Baseball. Certains étaient très gros comme j’ai déjà dit et plus vieux que la plupart d’entre nous, alors l’idée c’était de visé les plus gros d’abord.

Ces connards ne se sont pas fait trop attendre, et comme à l’habitude une bagarre a éclaté devant la porte, nous ont se précipite pour traverser la rue avec nos armes, quand tout à coup, 2 voitures de police arrivent par les 2 côtés, tout gyrophares allumés. Ont a tous arrêter au milieu de la rue, les policiers sont sorties et se sont précipité vers la bagarre, ont a alors tourné les talons, retourner à nos voitures et ont a dissimulé nos armes. Le pire, c’est que les policiers qui étaient 4, n’ont tout simplement rien vu. Nous ont s’est réunis, ont a essayer de mobilisé les troupes, mais sur une trentaine de gars du départ, il y en restait que quelques 6-7 gars encore décidés à les affronter mains nus à l’intérieur.

Sur les 10-12 gars, mon ami Éric, qui est plus jeune que moi, il avait 13-14 ans, mais déjà exactement la stature qu’il a aujourd’hui, avec quelques kilos en moins. Il avait déjà prouver qu’il savait se servir de ses poings à l’école. Donc j’était avec lui, et c’est lui qui a lancer le bal à l’intérieur. Ont patrouillaient du côté des toilettes, quand un des connards est arrivé seul pour pisser. C’était un des plus grand et des plus sauvage. Mon ami attend qu’il entre aux toilettes et le laisse pisser, mais se plante dans la porte, les poing serrés, il était blanc comme un drap, les yeux exorbités, ça sentait l’adrénaline ..je vous jure il faisait peur!

Le gars s’avance, mon ami lui dit, ‘’tu vas en manger une Tabarnak!’’ je traduis’’tu vas te prendre une sacré raclée!’’ Mouahaha le gars lui dit ‘’si tu me touche mon Ostie, j’ai un morceau dans mon char!’’ ce qui veut dire ‘’ Si tu m’agresse, j’ai un pistolet dans ma voiture!’’ ..Mon ami lui répond ‘’tu te rendra pas à ton char!’’..et il lui saute dessus! Il le frappe au visage plusieurs coups et l’atteint sérieusement, le gars l’empoigne, la lutte et le gars était fort, il réussi à se dégager, le pousse sort et se précipite en courrant vers le plancher de danse, ou ses potes étaient. Tout c’est passé très vite.

Mon ami l’a suivi et est sauter sur lui au milieu du plancher de danse, un des copain du connard lui saute dans le dos, je lui saute dans le dos, plusieurs des nôtres était là et s’en sont mêlés, la bagarre générale, à un moment j’ai même vu une fille qui en tenait un par les cheveux, mais ces connards commençaient à avoir l’avantage et la sécurité, qui était le proprio et un autre gars se sont mêlé à la bagarre, mais ils étaient incapables de tous les maitriser. Mon ami était en difficulté, quand tout à coup, j’ai vu Bruno passé en volant, je vous jure. Il y avait des grosses tables recouvertes de tapis pour danser, il s’était élancer en courant, moi je le vois passer en volant, à l’horizontal au dessus de la foule pour atterrir direct sur le gars avec lequel mon ami se battais.

Bruno était un caïd dans le coin déjà, et une fois de plus il a prouvé sa réputation. Une rude bagarre. Les coups pleuvaient et Bruno a drôlement amoché le type, qui saignait beaucoup du nez et de la bouche. Après plusieurs minutes, la police est finalement arrivée et ils ont sortie les connards d’abord et quand ont a pu sortir, ont pensaient bien qu’ils nous attendaient à l’extérieur, mais ils avaient foutu le camp.

Ont s’en est tous sorti avec quelques contusions et saignements légers, et même mon ami Éric s’en ai sorti avec pas trop de mal. En tout cas ce soir là ont a tous grandi d’un seul coup. Tout le monde venaient nous voir pour nous félicité, ont leurs en avait foutu un bonne. C’était fini le reigne de ces connards. Gniark

La semaine suivante, vous vous doutez qu’on étaient tous là. On avaient pas l’intention de les laisser reprendre le contrôle, alors on les attendaient. Qu’est-ce qu’ont voit se pointer? Nos connards, accompagnés d’une vingtaine de motards en Harley Davidson. Des gars de 20, 30, voir 40 ans avec des tatouages partout.

C’étaient les ‘’grands frères’’ des connards, des gars d’un club de motard criminel de leur ville. Bien sûr ils avaient pas le droit d’entrer dans la place, mais ils ont commencer à arpenter le stationnement à la recherche des leaders de notre groupe, dont entre autre Bruno et Éric. Ou étaient les flics? Bien sûr ils n’étaient pas là comme à chaque fois qu’on a besoin d’eux. Ça c’est une loi universel qu’on peu appliquer à tout les flics du monde! Mouahaha

Ont est pas resté sur place à attendre qu’ils nous trouvent, et c’est à l’aide du véhicule de mon paternel qu’ont a évacué en douce. Les semaines suivantes, les motards ne se sont pas pointés, et les connards étaient là, mais ils étaient moins hardi. Il y a eu d’autres bagarres, et Bruno, Éric et d’autres gars se sont frotter encore à eux à plusieurs reprises, mais c’était plus comme au début. Ils sautaient plus tous sur un seul, et les bagarres étaient plutôt à un contre un. Moi et mes amis, surtout Bruno et Éric avec cette histoire, ont acquis une sorte de renommé, et tous maintenant nous respectaient dans notre ville.


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:45 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
...
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1724
Age : 116
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mer 15 Nov 2006, 1:46 pm

Ahh terrible, on se croirait dans un feuilleton Mr. Green J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Jeu 16 Nov 2006, 4:52 pm

Raph a écrit:
Ahh terrible, on se croirait dans un feuilleton Mr. Green J'adore !

Lool c'est clair Mouahaha Exactement comme dans les films Mr.Red N'empeche ! T'a du avoir l'adrénaline qui a montée au moment de la bagarre Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
.
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Jeu 16 Nov 2006, 5:17 pm

Question con (je suppose) mais certains d'entre vous avaient des lunettes ? Parce que ça doit pas être facile de se battre sans voir ce qu'on fait ou de se battre en se disant qu'au moindre coup les lunettes peuvent casser. Et apparement la bagarre était très violente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Barto
Quelques flatspots
Quelques flatspots
avatar

Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : Autun (71)
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Jeu 16 Nov 2006, 8:28 pm

Yes terrible!! Gniark ça c'est passé pareil un soir au auto tamponeuse, mais sa c'est fini avec les gérants qui sortaient les fusil de chasse Gniark les emmerdeur on vite débarasser le plancher Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre
Wheels of fire !
Wheels of fire !
avatar

Nombre de messages : 2298
Age : 24
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Mon histoire   Jeu 16 Nov 2006, 8:47 pm

Encore une histoire aloha! t'es trop terrible comme mec Gniark Gniark Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements
avatar

Nombre de messages : 1688
Age : 50
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 2:15 am

Cyclomancer a écrit:
Question con (je suppose) mais certains d'entre vous avaient des lunettes ? Parce que ça doit pas être facile de se battre sans voir ce qu'on fait ou de se battre en se disant qu'au moindre coup les lunettes peuvent casser. Et apparement la bagarre était très violente.

Mouahaha Ceux cité dans l'histoire, Bruno, Éric n'en portaiet pas, moi non plus. Y avait bien Patrick et Martin qui en portaient, mais je crois pas qu'ils les portaient pour aller draguer les filles à la danse rock. Le look était tellement important à cette éoque pour nous que même à moitié aveugles ils les auraient sûrement pas portés. Ont avaient tous le look ''rocker'' manteaux de cuir ou vestes carrotés rouges, t-shirt avec le manches coupés, jeans et bottes de motos ou bottes Western et bien sûr cheveux longs..faudrait que je leurs demandent si ils les portaient et ce qu'ls faisaient lors des bagarres..ils devaient sûrement les enlevés si ils les portaient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré
» Membre supprimé, histoire bizarre
» Histoire d'une migration ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Autres :: Communauté-
Sauter vers: