AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1688
Age : 49
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 6:47 am

Chapitre 5 (La cafétéria)


Bon, revenons au Collège. Je ne peux pas vous parlez du Collège sans vous parler de la nourriture et de la cafétéria. Au sous-sol, nous avions cette grande cafétéria, qui pouvait contenir à peut-près 200 personnes. Ont y mangeait matin midi et soir, donc 13 ou 14 repas par semaines. Il y avait aucune autre alternative, sinon les friandises de la cantine qu’on pouvaient acheter. Pas le droit de commander de la bouffe de l’extérieur, pas le droit, je le rappel, de sortir de l’enceinte du Collège donc, pas d’autre choix.

Le matin, ça pouvait aller. On y avait des toasts, des confitures, des céréales et ça à volonté. Quelques fois des crêpes mollasses, ou du pain doré. Le midi et le soir c’était carrément dégueulasse, et le mot est faible. Il y avait un seul choix au menu. Tu mangeais ce qui y avait ou tu t’en passait. Moi j’ai vite développé une stratégie. Je mangeais 10-12 rôties au beurre d’arachide ou au fromage le matin, et c’était souvent la seul chose que je mangeais dans la journée.

Ma mère nous préparait une collation qu’ont laissait au dortoir, des biscuits des friandises, du chocolat. C’était supposer durer toute la semaine, mais souvent le Lundi soir, tout était consommé. Il y avait aussi une cantine, qu’un Frère tenais mais qui était ouvert qu’à des heures très limités, mais ça coûtais des sous, et en plus, souvent tu faisais la file pendant de longues minutes, et à la cloche sonnait, le Frère fermait la cantine aussitôt.

Faire la file pour bouffer, ça j’ai connu ça! Ont arrivais 200 à la cafétéria pratiquement en même temps. Si t’étais par malheur dans les derniers du 2ieme groupe, c’était vraiment difficile de trouver des ustensiles propres. De la bouffe collé dessus, c’était laver dans un immense lave-vaisselle. Alors tu fouillais dans les bacs, et si tu pouvais pas trouver d’ustensiles propres, tu les lavais toi même avec l’eau chaude prévu pour le café, mais gare à toi si le Frère te vois, on le faisait en douce. Gniark

Le Frère veillait toujours et surtout pas le droit de sortir AUCUNE nourriture de la cafétéria. J’me rappel la colère que le Frère avait fait lorsqu’il a attraper des gars le matin qui sortaient des petits carrés de beurre d’arachides! Ils ont été collés et ça a fait toute une histoire. Moi et mes amis rendu en secondaire 3, ont se cachait des carrés de beurre d’arachides et de confiture sous nos chaise, qu’ont marquaient, et le midi et le soir ont venaient à bout de manger discrètement.

Les cuisinières étaient des femmes de la localité, et c’était facile de voir qu’elles étaient pas heureuses de travailler là, et sûrement mal payés par les frères si radins. Elles avaient vraiment pas l’air heureuses! Celle qui servait la salade avait un gant de caoutchouc pour laver la vaisselle, et elle nous servait la salade en la prenant de sa main ganté rose ou jaune. C’était dégueulasse. Blah

Dans mes premiers temps au Collège, j’ai eu la bonne idée de m’inscrire pour travailler aux cuisines le matin. J’étais préposer au rôties, donc un gros grille pain rotatif, ou on mettais les tranches de pains en se brûlant les doigts. J’avais ordre par le frère de pas faire de nouvelles rôties si il y en avait dans le réchaud sous les lampes, mais quand les plus vieux arrivaient, aussitôt que le frère était pas dans le coin, les gars me lançaient des rôties froides à la figure, m’insultaient, me menaçaient…alors je leurs faisait des nouvelles rôties au risque de subire la colère du Frère!

Ça ma donné accès aux cuisines en arrière et je les ai vu faire, le matin qui s’affairait à récupérer les boulettes de viande des Hamburgers de la veille. Ils récupéraient tout ce qui n’avait pas été manger. Ils nettoyaient la viande avec des petits pinceaux pour enlever le ketchup et la moutarde qu'on y avaient mis, et la mettait dans des grandes chaudières blanches. Je savais avant tout le monde qu’on mangerais des boulettes dans la sauce brune le midi. Comme lorsque ont mangeaient des hot dog, le lendemain on mangeaient des petites saucisses dans la sauce brune. Mouahaha

Ils nous servaient aussi de la viande fumé dans un emballage plastique qu’ils faisaient bouillir. Sur le sachet, une date qui était périmé depuis plusieurs jours. Quand la viande était vraiment verte, tu allais voir le frère et il te la remplaçait. Moi j’étais carrément incapable de manger cette merde. La plupart s’en donnais pourtant à cœur joie. Ça me levais le cœur!

Résultat de ce régime, j’étais toujours rendu à l’infirmerie voir le Frère Suppositoire pour toutes sortes de raisons, douleurs, fièvres, indigestions etc. Je vous parlerai de l’infirmerie et du Frère Suppositoire, mais c’est un autre chapitre. Mouahaha Les weekends, ma mère nous faisait des repas gastronomiques, des pâtisseries et tout, mais j’avais l’estomac tellement rétrécis que j’avalais 3 bouchés et j’avait plus faim. Ma mère disait ‘’ Vous arrêter pas de vous plaindre de la nourriture du Collège et vous mangez même pas les bons repas que je vous fait!’’

Je pourrais écrire un livre complet juste sur la cafétéria, mais je termine en vous racontant une anecdote de la café.

Dans cette merveilleuse ambiance du Collège, souvent des gars pétaient carrément les plombs à tout moment. La révolte totale, mais le gars devais en payer les conséquences. À la cafétéria, un soir, un grand de secondaire 4 ou 5 se révolte. Encore de la bouffe dégueulasse, il verse son jus de raisin dans son assiette, et mélange le tout, une espèce de gibelotte de pommes de terre pilées mauves, avec pleins de mottons de couleurs diverses. Le surveillant, un malade, un des laïcs engager pour la sécurité. Il lui a fait tout bouffer sa gibelotte mauve! Le gars dégueulait dans son assiette incapable d’avaler ça, mais il lui a fait manger au complet. J’ai pas regarder jusqu’à la fin j’ai foutu le camp avant, complètement dégoûté.

Mon père me dit que ce devrait être ma plus belle époque, celle du collège! La pire époque de ma vie tu veux dire! Triste ...À suivre...


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:45 pm, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifou
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1357
Age : 27
Localisation : Auriol 13
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 9:58 pm

Alors que nous en se plin parce qu'on a jamais de frites! Mouahaha ignorant qu'on est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mister-fifou.skyblog.com
Pirananas
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 368
Age : 23
Localisation : suisse
Date d'inscription : 22/07/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 11:04 pm

terrible tes histoires!!!!!!! (ane prendre au premier sens du terme que pour la derniere anecdote lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifou
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1357
Age : 27
Localisation : Auriol 13
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 11:12 pm

Vous voulez que je fasse pareil? pas d'amateur? Mouahaha

Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mister-fifou.skyblog.com
François
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 4460
Age : 25
Localisation : Sous la pluie !
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Ven 17 Nov 2006, 11:30 pm

lol, tu dois bien te marrer, Aloha, en écrivant ça... Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1688
Age : 49
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 18 Nov 2006, 2:25 am

Mouahaha Ouais je me marre bien en remontant dans mes souvenirs d'il y a 20 ans, mais dans se temps croyez que j'me marrait pas du tout! Mouahaha Mais surtout ça me permet de décrocher alors que ma conjointe monopolise la télé pour ces feuilletons que je détestes, que mon fils est couché, il me reste que mon piano et mon ordi. 2 supers moyens de décrocher complètement du boulot, qui est hyper stressant ces temps-ci.

J'adore écrire! C'est sûr que je pourrais retravailler les textes, ajouter des détails et prendre le temps, mais je fais que vous raconter comme si je le faisait en face de vous. Content que sa vous plaise parce que j'en ai des biens croustillantes à vous racconter, mais vous devez dabord comprendre le contexte, je dois vous mettre dans l'ambiance.. Mouahaha Là j'men vais pour le weekend, ensuite je vous raconte l'infirmerie et le Frère Suppositoire. Mouahaha Bon weekend!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 18 Nov 2006, 3:42 am

Simple curiosité, aloha tu travail dans quoi ? Et je pense que tu es bien parti pour vraiment écrire un livre lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxpaine45
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1069
Localisation : canada
Date d'inscription : 17/06/2005

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 18 Nov 2006, 5:18 pm

Cyclomancer a écrit:
Simple curiosité, aloha tu travail dans quoi ? Et je pense que tu es bien parti pour vraiment écrire un livre lol

Il travaille dans la vente!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifou
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1357
Age : 27
Localisation : Auriol 13
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 18 Nov 2006, 6:43 pm

Maxpaine45 a écrit:
Cyclomancer a écrit:
Simple curiosité, aloha tu travail dans quoi ? Et je pense que tu es bien parti pour vraiment écrire un livre lol

Il travaille dans la vente!

Il vend de tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mister-fifou.skyblog.com
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 18 Nov 2006, 7:32 pm

Mister Fifou a écrit:
Maxpaine45 a écrit:
Cyclomancer a écrit:
Simple curiosité, aloha tu travail dans quoi ? Et je pense que tu es bien parti pour vraiment écrire un livre lol

Il travaille dans la vente!

Il vend de tout

Des bennes de camion si j'me trompe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
la star
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1299
Age : 26
Localisation : Morestel
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 19 Nov 2006, 10:05 pm

vous savez tout de sa vie à alhoa mdr.
aller alhoa encore une histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thom-portrait.over-blog.fr/
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1688
Age : 49
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Lun 20 Nov 2006, 6:25 am

Chapitre 6 (L'infirmerie)


Bon je vous parle de l’infirmerie et du Frère Supositoire. Un Supositoire si vous ne savez pas ce que c’est, c’est ces petits trucs blancs en forme d’ogive qu’on s’insère dans le fion, pour régler les problèmes de constipations. Pour le crédit du frère, je dois dire que son résonnement n’était pas totalement faux. Les jeunes arrivaient dans cet environnement sans intimité, avec des grandes toilettes publiques, plusieurs devaient éprouver des difficultés à s’adapter. Le problème c’est que le frère, se croyant probablement investi d’une mission divine, était intraitable sur le fait qu’il devait lui-même insérer le truc, ce qu’il a fait sur probablement 98% des jeunes de première année, s’étant présenté à l’infirmerie. Mouahaha

La première chose, quand ont se présentaient à l’infirmerie, Le Frère nous demandait combien de fois ont était allé aux toilettes dans la journée. Moi j’étais bien informé avec mon grand frère, qu’à cette question fallait toujours répondre au moins une fois, sinon on se retrouvait les fesses à l’air pour l’opération. Donc je ne me suis jamais laissé prendre. Par contre comme je l’ai dit précédemment, j’ai passé pas mal de temps à l’infirmerie du à mon alimentation ou accidents divers, car j’étais assez malchanceux.

Comme la fois ou j’ai reçu une rondelle de Mississipi sur le coin de l’œil. C’était un jeu avec des rondelles de plastique qu’on lançait sur une table. Moi j’attendais pour jouer à une autre table, et une rondelle à sorti et est venue me frapper. Y devait y avoir une chance sur un million, et il a fallu que ça tombe sur moi. J’ai été bon pour un œil au beurre noir. Pas content

Ou la fois, ce matin des Olympiades, la journée la plus cool et la plus attendu de l’année. Pas de cours, que les 2 études du soir. Que des sports toute la journée. J’étais en 2ième année. Avant le début des jeux après déjeuner on avait une période libre, et moi et un ami on se lançait le Freezbie dehors. À un moment il le lance haut et moi je cours à reculons et au moment ou je me tourne pour l’attraper, je frappe un poteau de plein fouet, juste entre les 2 yeux. La lumière s’est éteinte.

Je me suis éveillé à l’infirmerie, une serviette d’eau froide sur le front. Mon ami m’a ensuite dit que sur le trajet je faisais qu’appeler ma mère. Là j’avais une migraine incroyable, et tout ce que j’ai réussi à dire jusqu’à midi c’est j’ai mal, j’ai mal, j’ai mal…Ensuite le soir je commençais à être mieux, bien que j’avais une bosse immense dans le front et un mal de tête incroyable, le Frère a trouvé bien de m’envoyer à l’étude du soir. C’était qu’une bonne commotion cérébrale. Pas de pitié pour les blessés. Triste

Après la première étude je suis allé me baigner, je pensais bien faire, mais j’ai eu la bonne idée de plonger et sa a empiré mon mal de tête. Ensuite je vais à la 2ieme étude du soir, et là tous mes copains de classe me dévisagent. Mon voisin me dit ‘’Est-ce que c’est toi?’’ Moi je ne comprends pas, le surveillant le rappel à l’ordre. À la fin de l’étude plusieurs s’empressent de venir me voir, qu’est-ce que t’as? T’es-tu vu? etc.

Je me dépêche d’aller aux toilettes ou il y a un miroir, HAAAAAAA! Je suis complètement défiguré. Je me ressemble même plus, j’étais affreux à voir. Mon propre frère me reconnaissait plus! Lui et ces potes se sont bien marrer. Pour ceux qui ont vu le film, je ressemblais à l’homme éléphant! Ensuite ça a désenflé, les 2 yeux aux beurres noirs, ça a tourné de toutes les couleurs, les 2 yeux injectés de sang, j’avais l’air d’un accidenté d’avion pendant des semaines! Mouahaha Si sa avait été plus grave, je serais mort avec une serviette d’eau froide dans le front!

Une autre fois, je me réveil au matin avec un mal de chien sous le bras gauche. Je fais une partie de la journée mais n’en pouvant plus je me présente à l’infirmerie. Le Frère me dit que se doit être musculaire alors il sort sont ‘’Baume du tigre’’ vous savez ce truc fort qu’ont met sur les muscles endoloris, et il me badigeonne le dessous de bras abondamment. Moi je retourne en classe, le bras en l’air avec encore plus mal. À l’autre période libre, je retourne le voir. Il m’examine encore et me dit que demain se sera passé. Je retourne en classe. Pas content

Le soir au souper n’en pouvant plus, je retourne le voir et il m’examine à nouveau et s’aperçoit finalement que j’ai une veine bleue sous le bras et il regarde le coude, j’avais une petite entaille minuscule que je m’étais faite sur un clou le weekend précédent. Mes ganglions sous le bras réagissait à l’infection qui menaçait mon cœur. D’urgence il m’emmène à l’hôpital, piqûres, incision, désinfection. J’ai du me tremper le coude dans l’eau de javel pendant des semaines. Cette fois là j’aurais pu vraiment y rester! Triste

Au moins moi il m’a pas eu, pas comme le copain de mon frère qui est entré à l’infirmerie avec un mal de genoux, et qui en est sortie avec un mal de genoux et un supositoire dans le fion! Mouahaha

Plusieurs Frères avaient des tendances très prononcés envers les petits garçons, je vous en parlerai…À suivre


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:45 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la star
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1299
Age : 26
Localisation : Morestel
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 21 Nov 2006, 12:03 am

encore encore......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thom-portrait.over-blog.fr/
Nico
Quelques flatspots
Quelques flatspots


Nombre de messages : 289
Age : 27
Localisation : Pontchar'!!
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mer 22 Nov 2006, 2:05 pm

Citation :
Au moins moi il m’a pas eu, pas comme le copain de mon frère qui est entré à l’infirmerie avec un mal de genoux, et qui en est sortie avec un mal de genoux et un supositoire dans le fion! Mouahaha


MDRR énooorme, c'est un peu culcul mais j'suis mort de rire Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamcoffee.skyblog.com
la star
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1299
Age : 26
Localisation : Morestel
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 26 Nov 2006, 11:02 pm

a kan des news. continu alhoha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thom-portrait.over-blog.fr/
Irvin
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 2239
Age : 25
Localisation : La réunion
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Lun 27 Nov 2006, 3:27 pm

la star a écrit:
a kan des news. continu alhoha.
C'est clair ! Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pictureskate.canalblog.com
romain
Cadet roues sales
Cadet roues sales


Nombre de messages : 91
Localisation : 36
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Lun 27 Nov 2006, 10:16 pm

une autre,une autre,une autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nollie360.skyblog.com/
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1688
Age : 49
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 4:31 am

Chapitre 7 (La pédophilie)


Donc, je vous parle des tendances de certains Frères pour les petits garçons. Il y en avait aussi qui étaient même pas mal efféminés. Notre Directeur du secondaire 1-2 et 3 entre autre. Il avait toutes les apparences et on se faisait des blagues à son sujet et tout et pourtant je dois dire franchement que j’étais loin de croire vraiment à des gestes réels posés envers de jeunes élèves. Nos blagues portaient plutôt sur les Frères entre eux. Ont les appelaient les moines.

Donc moi je croyais que plusieurs des Frères étaient gays, mais sexuellement abstinents. Probablement envoyés chez les Frères justement à cause de ça par leurs familles strictes et judéo-chrétiennes. Faut ce rappeler qu’à cette époque, malgré la révolution sexuelle des années 70, beaucoup de familles étaient encore très traditionnels, pratiquantes, et considéraient l’homosexualité comme une maladie.

Moi et mon frère n’avons jamais été témoins de gestes posés envers un élève, à part des baisés à l’anniversaire des petits de 1ère année, et je dois dire qu’ici le baiser c’est pas comme en Europe et c’est réservé à Maman. Ou asseoir un petit sur ces genoux. Ça le Frère directeur 1-2-3, a bien essayer avec moi, et devant toute la classe, mais j’ai vivement esquivé. Je l’avais vu venir, mon frère m’avait prévenu de me méfier à ma fête.

Je croyais ce Frère vraiment gay, mais je dois dire qu’avec les valeurs Chrétiennes enseignées, sa aurait été rudement controverse pour lui de les bafouer réellement. Pourtant plusieurs d’entre eux ont étés jugés et condamnés à des peines de prison pour pédophilie quelques années après mon départ, dont ce Frère directeur dont je vous parle.

Une fois, j’étais en 3ième année, et comme je l’ai déjà dit j’étais petit et maigrichon. Donc un matin d’un examen majeur en anglais, je me lève avec une forte fièvre. Je vais donc voir le Frère Supositoire, qui prend ma température et me retourne sans rien, prétextant que c’est qu’une petite fièvre et que ça va passé après un bon déjeuner.

Je déjeune donc, et je me rend en classe pour ce fameux examen d’anglais mais ça va pas du tout. Je grelotte et je suis blanc comme un drap et le professeur m’envoi finalement à l’infirmerie. Je m’y rend, et le Frère Supositoire était absent. Le Frère directeur général le remplaçait.

Cet autre Frère était grand, sûrement dans la soixantaine avancé, maigre et très autoritaire. Il dirigeait toute la communauté religieuse d’une main de fer, et ont avaient rarement affaire à lui, sauf dans les grands évènements ou il venait toujours faire son discours. Pour la semaine de Marie, de Josèphe ou de chacun des Saints qui avaient leurs différents thèmes, ainsi que toutes les fêtes religieuses comme Noël, Pâque etc. On étaient constamment plonger dans la religion. Je vous en reparlerai.

Donc ce Frère m’aborde de sa hauteur, et je lui explique que j’ai froid et que je me sens pas bien. J’ai juste le goût de me coucher. Un autre gars était couché dans un des lits. Le Frère me dit de le suivre, et me prend par le bras et m’entraîne derrière, dans l’espace privé du Frère Supositoire, qui consistait à une petite pièce contenant un lit, un bureau et une armoire, séparer de l’infirmerie par un rideau d’un côté et une porte sur la salle de bain à l’autre bout.

Le Frère prend une serviette, et me dit d’enlever ma chemise. Je proteste je suis frigorifié, mais il insiste en disant qu’il allait me réchauffer avec la serviette et croyez moi qu’avec le ton, pas question de discuter. J’enlève donc ma chemise et il me frotte le torse et les épaules vigoureusement avec la serviette.

Après un moment, il me dit d’enlever mes pantalons. Là dans ma tête y a eu comme un déclic. J’était vraiment dans le trouble. Je proteste en disant que ça va, que j’ai plus froid, mais là il se fâche carrément, m’empoigne la ceinture et en une seconde je me retrouve les culotte par terre, et le Frère qui me frotte le jambe avec sa serviette. Je revois encore son visage squelettique, et ses lèvres mince et bleu alors qu’il était agenouillé devant moi et me frottait. Je savais vraiment pas comment m’en sortir.

Le rideau s’ouvre soudain, et le gars qui était couché voulait demander quelque chose au Frère. Celui-ci très fâcher, suit le gars qu’il pousse devant lui en grognant quelque chose, et ils sortent dans l’infirmerie. Moi je fais ni une ni deux et je remonte mes pantalons, je me faufile derrière et je prend la porte de sortie si vite, qu’il a pas eu le temps de réagir. Je cours jusqu'à l’escalier et je dévale les marches à toute vitesse. Je retourne en classe, et là le professeur m’interroge, et je lui dit simplement que le Frère infirmier n’est pas là. Il me donne donc la permission de dormir sur mon bureau.

Ouf! Je sais pas si vous avez idée de comment j’ai passé proche d’être agressé! J’ai été très chanceux que ce gars arrive juste au bon moment sinon, j’ose même pas imaginer la suite. J’étais tout petit, faible et malade et dans une très dangereuse position. Je l’avais pas trouver drôle du tout. Après ça j’étais plus sur mes gardes et je me suis plus jamais retrouvé dans une pareil situation. C’est facile pour moi de vous raconter car il y a des événements dans une vie, qui restent gravés dans la mémoire avec tout les détails. Je peux même sentir l’odeur de l’infirmerie quand j’y songe.

Ce Frère a été juger et condamné par la suite pour agression sexuelle sur des mineurs. Pourtant avec la justice ici et son age avancé, il a pas du être bien embêté. Je regrette presque d’être aujourd’hui athée, car devant Dieu au moins, ces pédophiles auraient tous payés chère leurs péchés.

J'ai beau me relire, mais je vois pas ou je pourrais insérer un smiley! Mouahaha Cette histoire est pas très drôle, plutôt moche même! La suite va être plus amusante vous verrez! Clin d'oeil


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:46 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la star
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1299
Age : 26
Localisation : Morestel
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 10:17 am

tu as eu grave de la chance.
mais comment sa se fait que beaucoup de pédofile sont des homme d'église ??
dans mon blede ya un pédo file aussi pretre ki est condanner.
c'est bizard kan même. à croire que c'est l'abstinence qui les rend fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thom-portrait.over-blog.fr/
Mich?
Tout neuf tout fresh
Tout neuf tout fresh


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 1:40 pm

Tien, ca me rappelle un éspisode de south park que j'ai vu l'autre jours!
Tout les prétres était pédophiles et yen avait un qui voulait faire césser ça... c'était trop drole comme épidode Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifou
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1357
Age : 27
Localisation : Auriol 13
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 7:58 pm

On devraot peut etre faire un topic sur la religion, non? Mouahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mister-fifou.skyblog.com
Antoine
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 3367
Age : 25
Localisation : Spiennes
Date d'inscription : 18/02/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 8:02 pm

a oui, je m'souviens de l'avoir vu ms y'a super lgtps, à la fin ca partait en couille avec des extra-terrestres et la pape ou un truc ds le genre... Gniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viveledentifricebio.com
maxime
Wheels of fire !
Wheels of fire !


Nombre de messages : 4586
Age : 26
Localisation : Mons
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 9:20 pm

celui avec le panda du harcelement sexuel? j'lai sur mon ipod,mon prof de renforcement d'anglais croit que je me mare de ses feintes mais il ne se doute pas qu'il y a un panda du harcelement sexuel dans mon banc! hha!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://m0x1m3.skyblog.com
Mich?
Tout neuf tout fresh
Tout neuf tout fresh


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mar 28 Nov 2006, 10:44 pm

Oué, à la fin ya rome qui s'écroule, ya des prétres extraterrestre, et il déchire le livre sacré...
Aprés ya cartman qui dit : "putain !!! ca m'trou l'cul !!"

on devrait faire un topic sur south park aussi geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloha43
Sur les roulements
Sur les roulements


Nombre de messages : 1688
Age : 49
Localisation : Banlieue de Montréal
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Mon histoire   Mer 29 Nov 2006, 2:21 am

la star a écrit:
tu as eu grave de la chance.
mais comment sa se fait que beaucoup de pédofile sont des homme d'église ??
dans mon blede ya un pédo file aussi pretre ki est condanner.
c'est bizard kan même. à croire que c'est l'abstinence qui les rend fou.

(La pédophilie suite)

Comme je l'explique un peu dans mon histoire, tout ces prètres et ces religieux pédophiles sont issus d'une époque très religieuse et conservatrice. Je parle pour ici en Amérique du Nord, mais ce devais être un peu la même chose en Europe.

À cet époque ici, les familles étaient nombreuses, 8, 10 voir 15 enfants. Il était très bien vu d'en envoyer vers la religion. Beaucoup de familles envoyaient un ou deux de leurs enfants dans les séminaires ou les couvents. Si on se rendait compte qu'un de ses enfants avait des tendances homosexuels, ces enfants étaient tout désignés pour être envoyer vers la vie religieuse. Les familles croyaient que cet existence voué à Dieu, préserverait ces âmes perdus de l'enfer. À cause de ça, l'église Catholique s'est retrouvé avec beaucoup d'homosexuels dans ces rangs.

À l'époque de mes parents, après l'école du village, si on voulait poursuivre ces études, c'était le Séminaire ou le Couvent, donc enseignement par les religieux pour les garçons et les religieuses pour les filles. Ces institutions étant concentrés dans les grandes villes, les enfants étaient placé en penssionât, et certains ne retournaient dans leurs familles que 2 fois par an soit à Noël et durant les vacances d'été. Imaginez tout ces pédophiles en contact avec tout ces enfants! Pas surprenant qu'aujourd'hui les comdamnations se multiplies. Les pires étaient les orphelins qui n'avaient personne et qui ont été confiés aux religieux qui détenaient le orphelinats. En plus d'être agressés, beaucoup ont été maltraités et même martirisés.

Ici, après la révolution culturel des années d'après guerres, les écoles publiques mixtes ont étés instaurés. Les vieux Séminaires et les Couvents sont devenus des écoles privés, des Collèges, des penssionats, ou les parents moyennant un coût, pouvaient envoyer leurs enfants. Le programme scolaire était le même que l'école publique et régie par le même Ministère de l'Éducation qui imposait des ''Examens du Ministère'' à chaque année pour bien contrôler et s'assurer d'une uniformité en éducation.

Aujourd'hui les écoles privés qui subsistent, sont contrôler par des laïcs. Les penssionâts ont disparues et ces écoles sont maintenant mixtes. Moi et mon frère avont été des dernières générations à connaître le penssionat, l'école unisexe et l'éducation religieuse.

Je tiens par contre à préciser que beaucoup des Frères religieux du Collège étaient des homme bons, dont la vie était voué à Dieu et qui mettaient en pratique les enseignements de Jésus Christ et de ces apôtres. Je garde des bons souvenirs de plusieurs d'entre eux qui agissaient envers nous comme le ferait tout bon père de famille. Il ne faut pas tous les mettres dans le même panier. Par contre il est interressant de noter que les meilleurs étaient souvent les simples ouvriers, le concièrge, les surveillants de dortoires, les simples proffesseurs, tandis que les pires étaient les Directeurs et les haut-placés de la communauté.

La suite va devenir interessante. Je vais vous racconter ma propre révolution religieuse personnel et comment je suis devenu délinquant. Clin d'oeil


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007, 11:47 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré
» Membre supprimé, histoire bizarre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Hell | Skateboarding Forums :: Autres :: Communauté-
Sauter vers: